Aller au contenu

Vincent's

Membre PJHC
  • Compteur de contenus

    194
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Avis Vérifiés

    pas encore noté, soyez le premier

Vincent's Dernière victoire le le 5 Aout

Vincent's had the most liked content!

Réputation sur la communauté

54 Excellent

À propos de Vincent's

  • Rang
    Habitué

Information de Profil

  • Lieu:
    Cergy

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Vincent's

    EPSON EH-TW7300 : 4K simulée et HDR 2599€

    Je ne sais pas si certains d'entre vous ont lu son avis mais Greg a testé le 7400. Son conseil ? Se ruer tant qu'on le peut sur le 7300, le dernier-né d'Epson ne proposant quasiment aucune amélioration. Pire, la nouvelle optique Fujinon, censée être améliorée, serait moins bonne sur les côtés (exemplaire de test défaillant ?). A voir si ses impressions sont confirmées par d'autres testeurs avec des exemplaires peut-être plus aboutis. Mais si ça se confirme, ça va être la ruée vers les stocks de 7300. Vraiment dommage qu'Epson et tant d'autres ne fassent pas de démo dans les salons de leur matériel de milieu de gamme, se concentrant sur le HDG. Ceci étant, il y a peut-être une raison à cela.
  2. Vincent's

    EPSON EH-TW9400

    A peu près le même ressenti que vous autres sur le 9400. J'ai beaucoup aimé la démo du salon (Avengers, Passengers et John Wick 2). Contraste très très correct, superbe netteté et bonne fluidité (me suis un peu écharpé avec un forumeur à ce sujet sur HCFR qui relève un "énorme" problème de fluidité). Très franchement, à 2800 euros, c'est un futur best-seller. Après, moi, dans mon salon, je m'interroge sur l'opportunité d'une telle bête. Je suis déjà très content de mon petit BenQ W1120, surtout après un JVC X30 que je n'ai pas pu exploiter pleinement. Peut-être qu'un 7300 ou 7400 pourrait être le projo idéal pour passer à la 4K en douceur via wobulation (ça me permettra de changer aussi ma TV 😛 ).
  3. Vincent's

    EPSON EH-TW7300 : 4K simulée et HDR 2599€

    Pas non plus fanboy de quoi que ce soit (suis passé d'un JVC X30 à un BenQ W1120... beau downgrade dont je suis entièrement satisfait... à part pour le placement très chiadé du BenQ). J'avais vu le 7300 en démonstration chez Cobra et il m'avait fait très fortes impressions. Dans un environnement non dédié, pourquoi dépenser plus alors qu'on aura du mal à profiter de la totalité du contraste d'un Dila/SXRD ? Je m'étais d'ailleurs renseigné ici même sur ce 7300, étant à deux doigts de craquer. Puis je me suis finalement tourné vers le BenQ pour le piqué du Dlp. Ceci étant, à 1300 euros, pour quelqu'un qui n'est pas équipé, il n'y a pas l'ombre d'une hésitation à avoir. My two cents...
  4. Vincent's

    EPSON EH-TW7300 : 4K simulée et HDR 2599€

    Salut, Pour ma gouverne, il est à combien, le 7300, en ce moment ? Il m'avait bien tenté après l'avoir vu chez Cobra à l'époque. Et puis, j'étais passé à autre chose, par peur de ne pas pouvoir le revendre correctement (en raison de son contraste, jugé un peu faiblard, mais qui, pour moi, était tout à fait valable). Merci d'avance. Vincent
  5. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Tant mieux pour toi. Si ça pouvait être comme ça tout le temps. 😂 Je suis très content en tout cas de mon W1120. Sur les jeux vidéo, après 7 années de disette su écran grand large (avant le JVC X30, je jouais sur le Sanyo Z2000), ça fait un bien fou, d'autant que la qualité visuelle des productions vidéoludiques sur consoles a très nettement augmenté. Je m'éclate comme un fou sur Star Wars Battlefront 2, donnant l'impression d'être dans une nouvelle production Lucasfilm (enfin, Disney désormais). Un peu plus mitigé sur les films. Non pas que l'image ne soit pas bonne. Bien au contraire, je l'adore. Elle est équilibrée, piquée au possible, plutôt fluide (mais pas totalement, à l'inverse de ce que j'ai pu écrire au début... je remarque des saccades dans les travellings mais quoi de plus normal pour un diffuseur sans dispositif de fluidification des mouvements), avec un contraste très correct et un input lag parmi les plus bas du marché (16,6ms). Sur les plans larges, avec une vue lointaine (comme par exemple la scène introductive du long métrage Disney "Félins), couplé au PCHC, j'ai l'impression de voir de la 4K sur 2,10m de base. Impressionnant. Si le bilan est un peu plus mitigé, c'est en raison de ma petite personne. Qu'est-ce que je prends comme AEC !!! Au début, je disais que j'en voyais peu sur ce modèle. Ces derniers ne m'occasionnent pas de troubles visuels (yeux larmoyants, etc.) ni envie de vomir (comme chez certains). Mais suivant les scènes voire les films, ça peut être parfois un peu gênant. J'ai regardé récemment "Au revoir là-haut" et "Horse soldiers". Sur le premier, quasiment aucun souci. Des AEC par-ci, par-là mais rien de rédhibitoire, qui pourrait me faire sortir du film. Mais sur le second, j'en ai pris plein la poire. A tel point que je me suis dit, à un moment donné : "Merde, c'est chiant parce que cette image est splendide". Je remarque qu'ils sont plus présents sur des portions de scènes à fort contraste avec notamment la couleur jaune. Je n'en vois pas tant que ça sur les sous-titres blanc sur noir. Mais dès qu'un élément jaune est fortement contrasté par une couleur plus sombre (marron foncé, bleu foncé, noir...), dès que mes yeux balayent, c'est un festival. J'espère que je vais m'y faire progressivement. En tout cas, sur les jeux vidéo, si j'en vois sur les menus, aucun souci en jeu. Normal. La vision est souvent concentrée sur le centre de l'image, là où est le personnage que l'on joue. On balaie un peu en direction de la cible mais pas plus que ça. Quel panard !!! Je n'avais pas joué depuis deux mois à Battlefront 2 et avec ce Dlp et son petit input lag, j'alignais les frags comme si j'avais éteint la console la veille. Comme quoi, un faible input lag, sur les fps, pour un joueur moyen comme moi, c'est déjà bien utile. En tout cas, pour qui n'est pas sensible aux AEC, ce projecteur est une petite merveille à un tarif défiant toute concurrence. Surtout pour une base inférieure à 2,60m. Au-delà, il y aura des projecteurs qui vous en donneront plus. Mais en dessous de cette base, à moins d'être un fou de fluidité, il n'y a pas de raison d'opter pour un vidéoprojecteur bien plus onéreux en 1080p ou en 4K, qui ne donnera finalement pas toute sa quintessence. On aurait jamais imaginé ça il y a quelques années... Bravo, BenQ... Si vous pouviez rapidement nous sortir un Dlp 4K (une 0,67" avec XPR, faible input lag, pas trop cher), ce serait le top du top.
  6. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Absolument aucune idée de ce que peuvent être ces vagues bleues que tu as vu... Si le phénomène revient, je te conseille de contacter le SAV BenQ. Passe directement par eux et non Cdiscount car ça ira plus vite (d'autant que si le SAV de BenQ est aussi compétent que par le passé, c'est top).
  7. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Bon, c'est décidé. Je conserve le BenQ. 😎 J'ai encore regardé un film entier hier soir avec le couple BenQ - PCHC. C'est quand même excellent. Par moment, sachant que le preset PCHC est très axé netteté, on a l'impression sur des plans larges d'avoir de la 4K. Certes, je perds un peu en termes de contraste mais c'est très largement compensé par tout ce que je peux récupérer. Et les AEC ne me gênent pas plus que ça (et pourtant, le film était projeté en VOSTF). Il y aura donc bientôt un X30 dans les petites annonces. Je communiquerai mes impressions en mode jeu quand j'aurai testé la bête en réseau (il faut que je me reprenne un abo PS+). A+
  8. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Merci pour vos contributions. J'avais déjà viré le Brilliant Color et suis repassé hier soir en mode Cinéma pour Trainspotting 2. Mais il va falloir que je m'attèle à la lisibilité des scènes sombres dans ce mode, clairement inférieure à celle du preset Vivid TV. Pour lacrapul, oui, le contraste du JVC est supérieur mais comme l'explique si bien Greg, tout dépend des scènes. Pour avoir fait du side-by-side, je peux t'assurer que ce n'est pas toujours flagrant dans mon environnement. D'ailleurs, le screenshot publié a été pris lors de l'un de ces rares moments où le JVC a montré en la matière une supériorité indiscutable. Avec le silence, ce sont ses deux points forts. Parce que pour le reste, il se fait proprement balayer par ce petit "BenQ d'entrée de gamme". Après, il faut être conscient que 7 ans séparent ces deux appareils. Les évolutions technologiques ont profité au BenQ. Il est certain que le mieux serait un mélange des deux mondes. Peut-être avec les prochaines évolutions des Dlp laser ? Vincent, jamais aussi content que depuis qu'il a downsizé sa config...
  9. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Merci. Le mode smart eco, je ne l'utilise plus. Trop lumineux pour ma modeste base. Franchement, j'avais mal aux yeux tellement c'était lumineux. Sur une page blanche telle que celle sur laquelle j'écris, ça me forçait à légèrement fermer les yeux. C'est dire... L'avantage du BenQ lorsqu'il y a un peu de lumière dans une scène sombre est aussi clairement perceptible. En fait, j'aime beaucoup son image, même si elle s'éloigne peut-être un peu, de par son pep's, de celle rencontrée dans les salles de cinéma. Je testerai un peu les différents modes de gamma. Faudra quand même qu'un jour, je me décide à apprendre les rudiments de la calibration afin de la pratiquer sur tous mes écrans. Adorant le HC mais pratiquant aussi la photo, je crois que ça ferait le plus grand bien à l'ensemble de mon matériel.
  10. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Bonne idée. Je vais m'en procurer un. Merci.
  11. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Salut, Ayant reçu mon câble HDMI de 12,5m, j'ai pu procéder à un petit comparatif en écran splitté entre mon BenQ W1120 et le JVC X30. La source était un PCHC alimenté par la suite logicielle assemblée par KAZ (avisynth, MadVR and co), transitant par l'ampli Marantz, puis par un splitter qui diffusait l'image sur les deux vidéoprojecteurs. Deux bouts de carton soigneusement scotchés devant la moitié de l'objectif pour obturer convenablement une portion d'image. Il n'y aura qu'une seule photo, vu que, récemment rentré de vacances, je n'ai pas encore déballé tout mon matos photo, transféré les photos et surtout rechargé mes deux appareils. Du coup, j'ai fait un screenshot à l'arrache au smartphone (assez dégueulasse mais qui donne néanmoins une petite idée de ce dont je parle). Tout ce que je supputais lors du premier test s'est vérifié. Merci à dm27 pour le tuyau sur l'option smart eco. Je suis passé en lampe éco tout court et ça change la donne, même si la luminosité reste encore forte sur 2,20m de base. Ce qui ressort de ce comparatif en écran splitté : - le BenQ est nettement plus lumineux que le JVC. Ceci étant, ce dernier accuse un total de 1200 h de fonctionnement quand l'autre en est à peine à 9. Ceci étant, même en mode haut, le JVC n'atteint pas le niveau de luminosité du BenQ en mode bas. - aucune comparaison possible en termes de netteté. Le BenQ procure une image vraiment nette quand l'image du JVC donne plus une impression de douceur. C'est très perceptible sur le bureau de Windows, moins lors d'un film. - la dynamique d'image est clairement à l'avantage du BenQ. Merci à sa plus forte luminosité mais aussi et surtout à son contraste ANSI, supérieur à celui du JVC. Les couleurs sont saturées sans pour autant être dénaturées, donnant un beau relief à l'image avec une sensation de "TV géante" assez sidérante. HS : les couleurs sont carrément à l'ouest sur mon JVC (pas calibré)😂 - la fluidité est similaire (pas d'aide à la fluidité sur le BenQ, CMD sur 3 chez JVC et pourtant, résultat quasi identique) - le contraste on:off est à l'avantage du JVC. Ceci étant, si les noirs sont moins denses, les détails ressortent un peu mieux sur le BenQ en raison justement de cette dynamique d'image assez impressionnante. Sur le screenshot ci-dessous (fait au smartphone et à main levée, je précise), la portion gauche de l'image (Interstellar, scène de sortie du trou de ver) est délivrée par le BenQ, la droite étant l'œuvre du JVC. Si les noirs sont clairement plus denses à droite, les étoiles brillent nettement moins que sur la gauche. Les propriétés de chaque technologie sont donc respectées. - le BenQ est nettement plus bruyant que le JVC (qui est vraiment inaudible, il faut bien le reconnaître), et ce, même en mode éco. Il y a deux mondes d'écart, sur ce point. Ceci dit, ça ne me dérange pas plus que ça durant un film. Au final, je me laisse encore un peu de temps mais pour le moment, je pense conserver le BenQ. J'aime beaucoup l'image procurée par ce DLP. J'ai regardé un film entier hier (Trainspotting 2) et n'ai été nullement gêné par les AEC (j'en ai vu mais pas tant que ça... en fait, il n'y a guère qu'à la fin, lors de la scène de confrontation finale sur le chantier, avec de forts contrastes dans l'image, que j'en ai noté pas mal). Je n'ai pas non plus eu les yeux qui chauffaient, contrairement à la séance précédente où le projecteur était réglé en mode smart eco (mode bronzage intégral de rétine). En revanche, j'ai eu deux-trois désynchronisation avec le PCHC (passage en mode 60p puis de nouveau 24p). Il va falloir que je fouille dans les réglages car j'avais aussi ces désynchro avec le JVC, réglées ensuite en passant automatiquement le PC en 1080@24p dès lors qu'il attaquait le vidéoprojecteur. J'ai l'impression que le PC ne considère pas le JVC comme le BenQ. A voir dans les réglages de la config KAZ. Très honnêtement, pour qui veut s'équiper dans l'attente de projecteurs 4K aboutis à des tarifs non délirants, en ayant une modeste base dans un environnement non optimisé, je ne vois aucune raison de ne pas prendre l'un de ces petits projecteurs qui font aussi bien voire bien mieux que la plupart des projecteurs 1080p sortis il y a quelques années (sans wobulation et autres mises à l'échelle en 4K) valant souvent le double voire le triple de ces petites machines. Reste un petit point négatif : le placement. Pourtant posé temporairement sur une table basse de salon en attendant, probablement, de siéger au plafond, je me suis rendu compte à quel point le placement du BenQ est important et délicat. Important car si on ne veut pas jouer du keystone (beurkkk) et avoir une image parfaitement droite, il faut vraiment bien situer et équilibrer le projecteur. Délicat car la moindre variation peut rendre l'image floue d'un côté. Ce qui serait vraiment dommage quand on voit la netteté somptueuse procurée par ce projecteur. Avec un PCHC, c'est monstrueux... Si vous avez des astuces pour bien placer un Dlp au plafond, merci d'avance. Vincent
  12. Vincent's

    benq w1090 ou w2000

    Le W1120 a toutes les options du W2000 et offre, en plus, un input lag inférieur à 17ms (16.6 pour être précis), ce qui est très précieux pour le jeu en ligne. Il est aussi donné pour être un peu plus silencieux.
  13. Vincent's

    benq w1090 ou w2000

    Je suis d'accord avec lecortex. J'ai d'ailleurs opté pour le W1120 qui offre le meilleur des deux vidéoprojecteurs cités.
  14. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Merci pour les tuyaux, dm27. Le BenQ est en déjà en mode lampe bas (Smart éco) et le Brilliant color désactivé (ce sont les deux premiers points que j'ai vérifié). En revanche, le JVC est en mode éco aussi. J'essaierai en mode lampe haut. Samedi, si j'ai reçu le câble et peux faire de l'écran splitté, je testerai aussi en le gamma 2.4 sur le BenQ Pour ce qui est des mires clignotantes, j'ai ce qu'il faut avec la config Kaz sur le PCHC. Mais je pense vraiment m'atteler aux réglages lorsque j'aurai pris la décision finale (je veux voir au moins un film entier voire me faire 4-5 épisodes d'affilé d'une série pour vérifier que ça ne me met pas la tête en trois parties ). J'ai retrouvé une des vidéos qui m'avaient collé le doute. https://www.youtube.com/watch?v=ZfHTrvD28iw Sur cette vidéo, clairement, l'image diffusée sur le Cinegrey 3D est terne, les blancs sont gris et les noirs bouchés (on perd plein de détails dans les scènes sombres comme lors de l'extrait de Super8) en comparaison de l'écran blanc. Clairement le type de vidéo qui fait plus flipper qu'autre chose.
  15. Vincent's

    BenQ W1120 : successeur du W1110

    Au temps pour moi... j'étais persuadé qu'il était de lui, vu qu'il était le patron du site et du forum. Pour ce qui est des questionnements et des appréhensions, tu as raison. Ceci étant, en ce qui me concerne, je me pose des questions, quel que soit le matos que j'achète. 😛 J'avais déjà procédé ainsi quand j'ai acheté mon premier projecteur en 1998. Je suis allé le voir 4 fois. Ceci étant, j'avais intérêt à être sûr de mon coup car à 40 000 balles, ça faisait mal l'erreur d'achat. 😂Surtout à une époque où la projection à domicile ne courrait pas les rues. Je l'ai d'ailleurs revendu à une jeune projectionniste, conquis par l'image diffusée par le Fujitsu couplé à un PC et Dscaler. Et je me suis aussi posé plein de questions avec le BenQ. Ceci étant, la différence de prix est de l'ordre de x10 avec le Fuji. Donc l'appréhension est moindre de ce côté. Pour en revenir aux écrans techniques, je me suis posé pas mal de questions, notamment sur le Cinegrey 3D car j'ai vu des vidéos sur internet où des mecs mettent en comparatif side-by-side des toiles blanches et la Cinegrey 3D, comparatifs dans lesquels l'image délivrée par la Cinegrey est très sombre, avec des blancs... gris. Bref, une image très terne qui ne donne pas envie du tout (c'est pire que tout). Après, il faut aussi voire les conditions dans lesquelles ces tests ont été réalisés. Du coup, d'un côté, tu lis des choses extrêmement positives (ton compte rendu et tant d'autres, sur AVS ou HCFR) et de l'autre, tu as en mémoire des vidéos moisies (à se demander si ce n'est pas la concurrence qui cherche à détruire le produit à coups de vidéos fallacieuses). Evidemment, je fais plutôt confiance aux forumeurs expérimentés qui m'en disent du bien. Ce qui rend aussi doublement hésitant, ce n'est pas tellement le prix du produit mais plutôt son côté difficilement revendable. Je ne suis pas certain qu'on puisse revendre aussi facilement un écran technique qu'un projecteur (mais peut-être que je me trompe), surtout si ça ne le fait pas trop chez soi pour diverses raisons.
×