Jump to content

tekko

Honorary Member
  • Content Count

    1,096
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

tekko last won the day on May 8 2018

tekko had the most liked content!

Community Reputation

144 Excellent

1 Follower

About tekko

  • Rank
    Active Member

Profile Information

  • Lieu
    LA ROCHE SUR YON

Recent Profile Visitors

3,412 profile views
  1. "Quel traitement est visible ? la conversion hdr vers sdr ou un traitement de netteté ? Je rappel que les profils 4K dans le pack sont normalement destiné à une TV 4K" Projecteur 4k, ce n'est pas lié au HDR, c'est le traitement d'image.
  2. Merci à Lyma pour son pack Bon, je me suis décidé à me remettre au pc avec la config lyam pjhc. La dernière fois où c'était fonctionnel, clarity 1.2 ça date! C'est très bien expliqué et fonctionnel avec des BR et BR UHD HDR. Les 1ères secondes, effet garanti mais à bien y regarder... L'image (4k hdr sur diffuseur sony 4k) est très définie, la conversion HDR vers SDR prometteuse sans trop détruire d'informations dans les blancs (analyse en temps réel de la luminosité). MAIS le traitement est visible: il y a un quadrillage plus ou moins visible sur l'image quel dommage! (comme une grille avec des petits carrés) Une solution peut-être? Quant au son hdmi bitstream du PC, il est pas mauvais pour un si long câble de 13m! @+
  3. C'est peut-être l'effet "sperckle" (dû au laser).
  4. Ca fait un moment que je n'ai plus de JVC mais de tête, en HDR, il faut booster la luminosité. Soit en mettant l'HDMI en amélioré + boost du contraste ou alors en augmentant la luminosité. Évidemment, il faut créer un profil spécifique pour le HDR. Ensuite, on joue sur le picture tone (le black mais surtout le white) (si mes souvenirs sont bons) pour plus ou moins éclaircir les blancs. Si on ne procède pas de la sorte, les noirs seront bouchés en mode HDR standard du projecteur. Bien sûr, les noirs seront plus gris qu'en SDR car on est obligé d'utiliser le mode lampe haut pour avoir des pics lumineux satisfaisants (sur base modeste). Quand les N7/N5 sortiront, peut-être pourrez-vous copier les réglages du menu HDR (spécifiques à chaque film par rapport aux métadonnées) et l'appliquer au X7900. Dans ce cas, si c'est pertinent, il sera intéressant de répertorier les réglages des films UHD HDR dans un tableau.
  5. Je te conseille le mode auto2, l'iris dynamique est quasiment indécelable. Faible latence, c'est pour jouer aux jeux vidéo. Certains aiment avec les films (pas moi) mais certaines options deviennent indisponibles. L'amélioration des mouvements, c'est le processeur qui rajoute des images intermédiaires pour fluidifier (comme le motionflow chez SONY) sauf qu'ici, il n'y a que 2 réglages (bas et haut). Cela entraîne une perte de piqué/définition négligeable mais une image qui ne "traine" plus ou qui ne saccade plus ou beaucoup moins. A chacun d'apprécier ou pas.
  6. A mon avis, la nouvelle gamme ne se justifie que pour 2 choses: - on est près de l'écran et une bonne vue : la vraie matrice 4k fait la différence - on a la flemme d'utiliser les réglages pour le HDR (manuels sur le 7900) et on utilise le mapping auto proposé par les nouveaux projecteurs Quant à rajouter tant d'argent pour ces 2 seules fonctionnalités probantes, à chacun de voir... JVC a eu l'habitude de proposer 3 gammes (X5/X7/X9), je ne vois pas le X7900 disparaitre tout de suite, surtout que les nouveaux ont du retard.
  7. Pour le fourmillement, normalement le PC a de quoi faire pour atténuer ça mais il est vrai que les JVC sont sensibles à la qualité du courant, je l'ai constaté chez moi. Personnellement, je me suis aidé d'un appareil de mesures, vérifié le respect des phases des appareils et aidé de divers filtres: type schaffner pour dépolluer les PC, type bloc X2/N2 sur certaines prises, type HF, multiprise YG1 avec grosses self et condensateurs X2, ligne dédiée avec câblage gigawatt, prises secteur et câbles OCC... Ce qui est "amusant" est l'impact très positif de mes OPPO avec filtrages spécifiques JCGB sur mes autres électroniques! Tous les appareils communiquent entre eux des perturbations, c'est d'une complexité incroyable pour arriver à un résultat satisfaisant. On ne peut pas conseiller un type de conditionneur secteur pour tout le monde, la solution doit être cherchée individuellement. C'est pour ça que ce domaine est assez décrié: ce qui fonctionne pour l'un ne fonctionnera pas forcément pour un autre. Il n'y a pas de "science exacte" dans ce domaine, si je puis dire.
×
×
  • Create New...