S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Alors que les projecteurs 4k approchent mais à des prix stratosphériques, la baisse de prix se poursuit pour les modèles full hd d’entrée de gamme et plus particulièrement pour les vidéoprojecteurs DLP. Après avoir glissé depuis près de deux années maintenant, sous la barre symbolique des 1000 euros, nous approchons maintenant d’une gamme de projecteurs 1080p qui est proposée à moins de 800€. Les constructeurs qui intègrent les puces DLP de Texas Instrument sortent cet automne tout une nouvelle série d’appareils basés sur la même coque (ACER et OPTOMA). C’est donc aujourd’hui le H6520BD qui va passer sur le grill de nos différentes évaluations. Il s’agit d’un projecteur DLP Full HD, compatible 3D avec lunettes DLP-LINK (non fournies). Le projecteur est également certifié Nvdia 3DTV Play.

D’ores et déjà disponible à la vente au tarif de 759€, nous allons déterminer si les performances sont au rendez-vous et si ce modèle est capable de rivaliser avec le succès des ventes du moment, le BenQ W1070 et son successeur le W1070+.

Spécifications (données constructeur)
  • Acer ColorBoost II+ Technologie
  • DLP® BrilliantColor™ 0.65″ DarkChip™ 3
  • Résolution 1080p (1.920 x 1.080)
  • Contraste 10000:1 on:off
  • Luminosité 3.500 ANSI Lumens
  • HDMI™/MHL connectique
  • Module de liaison sans fil optionnel
  • 144 Hz Triple Flash 3D
  • Compatible NVIDIA 3DTV Play
  • Durée de vie de la lampe jusqu’à  7.000 heures et 1 année de garantie sur la lampe

 

DSC_4623

 

Présentation

Projecteur DLP 3D Ready full hd d’entrée de gamme, le H6520BD  est équipé de la puce Texas instrument 4244 de résolution 1920×1080 en Dark Chip 3. C’est également un projecteur 3D puisqu’il est compatible avec les signaux DLP-Link 3D. Il s’agit d’une technologie qui ne nécessite aucun émetteur pour synchroniser des lunettes spéciales, le projecteur émet un flash blanc (ou rouge) que le récepteur des lunettes DLP Link capte pour se synchroniser et afficher une image sur 3 dimensions.
Le H6520BD est compatible 3D 144HZ triple flash et est certifié Nvdia 3D TVplay.

Installation

Entrée de gamme et petit prix sont souvent synonymes pour un projecteur DLP d’absence de motorisation de l’objectif (zoom ou netteté) et de lens-shift pour faciliter le positionnement de l’appareil dans votre salle de projection.Pour obtenir une base d’écran de 2 mètres, il vous faudra un recul compris entre 2 mètres 90 et 3 mètres 24.
Les commandes manuelles de zoom et focus sont positionnées sur le haut de la coque de l’appareil.
DSC_4524-2
La coque laquée blanche donne une bonne impression de finition. Elle est ouverte sur les côtés pour l’extraction et l’alimentation en air. Ces ouvertures conséquentes laissent également passer un la lumière de lampe. Le dessus de la coque comprend le panneau de commandes.
DSC_4612
La connectique est complète avec deux prises HDMI 1.4 dont une MHL. Nous trouvons également une prise composante, une entrée VGA compatible RGB, une entrée composite et une prise S-Vidéo. Le projecteur est équipé d’un petit haut-parleur qui vous permettra d’emporter l’appareil en vue d’une utilisation nomade.
Panneau de connectique ACER H6520BD

Panneau de connectique ACER H6520BD

La télécommande

Bénéficiant d’un rayon d’action restreint (on peste quelques fois à activer les menus) elle n’est pas éclairée (dommage!). De petite taille et de couleur blanche, elle dégage une impression de bas de gamme. Elle reste similaire à celles des générations précédentes.
LES MENUS
Img0120
La navigation à l’intérieur des menus est rendue ardue par un système peu pratique de validation directionnelle. Ils sont décomposés en sept parties : COULEUR, IMAGE, REGLAGES, GESTION, AUDIO, 3D et LANGUE. Les principales options (luminosité, contraste, netteté) qui vous permettront d’intervenir sur la colorimétrie, sont présentes dans le menu COULEUR. Le projecteur est équipé du dispositif d’amplification des couleurs et de la luminosité de Texas Instrument, le mode brilliant color qui est totalement désactivable.
Les modes usines sont décomposés de la manière suivante : film, cinéma sombre, standard, jeux vidéo, sports, lumineux, utilisateur, et un mode 3D. Le gamma n’est pas éditable. 8 valeurs usines sont proposées.  Pour calibrer les couleurs, un ajustement séparé des niveaux RVB ainsi qu’un CMS sur les 3 dimensions des couleurs primaires et secondaires sont disponibles.
Img0115
Img0114

 

La navigation dans les menus n’est pas des plus intuitives, ainsi plutôt que de valider votre choix en appuyant sur la touche «Enter» c’est la flèche de direction droite qui sélectionne l’option choisie.

Le plus gros écueil et qui devient intolérable à l’usage, c’est que vous ne disposez que d’une seule mémoire utilisateur pour sauvegarder vos réglages. Comme si cela ne suffisait pas, dès lors que vous modifiez un réglage image dans les menus, vous tombez dans la mémoire utilisateur ! Messieurs les ingénieurs d’ACER, ceci est une hérésie et cela fait des années que de nombreux testeurs vous remontent ce défaut.
Pour avoir accès aux modes 3D, il faudra passer par le menu dédié. Deux positions sont disponibles, arrêt ou marche.  On peut forcer le passage en mode 3D pour les signaux côte à côte ou haut et bas. S’agissant d’un projecteur DLP-LINK, il ne nécessite pas d’émetteur externe ou interne. Les lunettes se synchronisent seules avec le flash intégré à l’image. L’ Acer H6520B dispose d’un convertisseur 2D/3D avec au choix des réglages d’amplitude de l’effet 3D sur la convergence (ghosting) et la profondeur (parallaxe). Un nouveau mode 3D 24P voit le jour.
Menu 3D ACER H6520BD

Menu 3D ACER H6520BD

RÉSULTATS A L’IMAGE
IMAGE 2D
Nous nous sommes servis pour nos évaluations subjectives de scènes de tests issues des Blu-ray Elysium et Oblivion. Il nous a paru intéressant d’effectuer un comparatif direct sur les mêmes scènes entre le BenQ W1070+ et l’ACER H6520BD pour que vous puissiez percevoir les différences visuelles en terme de luminosité, contraste et piqué sur ces deux modèles concurrents.
Autant vous l’annoncer tout de suite, l’ACER H6520BD n’arrive pas à égaler la qualité de l’ image des derniers BenQ.
NETTETÉ
Elysium ACER H6520BD

Elysium ACER H6520BD

 

Elysium BenQ W1070+

Elysium BenQ W1070+

L’ACER est clairement à la peine face au BenQ, il souffre d’une mauvaise qualité de son optique conjuguée à une luminosité diminuée de moitié par rapport au W1070+. Le constat est encore plus flagrant sur le passage d’ Oblivion qui suit.

OBLIVION ACER H6520BD

OBLIVION ACER H6520BD

 

OBLIVION BENQ W1070+

OBLIVION BENQ W1070+

 

La luminosité inférieure de L’Acer lui permet de mieux s’en sortir dans le rendu des noirs que le BenQ W1070+, même si le rapport contraste/luminosité reste en faveur du BenQ.

 

Contraste ACER H6520BD

Contraste ACER H6520BD

 

contraste elysium BenQ W1070+

contraste elysium BenQ W1070+

 

 

 VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement

 

L’ Acer H6520BD est bruyant, très bruyant, trop bruyant. Cette caractéristique est aisément compréhensible après avoir constaté que cet appareil à tendance à beaucoup chauffer, à tel point qu’il s’éteint par sécurité pendant la projection. Nous avons également pu constater ces défauts sur l’Optoma GT1080 que nous vous proposerons bientôt en test et qui est construit sur la même base.

 

Netteté/piqué

 

Sur nos mires de netteté le piqué de l’image est optimal au centre de l’image mais des aberrations chromatiques sont décelables sur les bords. Nos mires de netteté présentent les effets de moiré que nous avions déjà constaté sur les générations précédentes comme l’Acer H6510D.
Mire de netteté ACER H6520BD

Mire de netteté ACER H6520BD

Observez le centre de la mire d’ overscan qui suit, dans le rectangle de droite les lignes ondulantes sont absentes de la mire originale. Elles démontrent qu’en mode YUV malgré l’arrivée d’un signal de résolution 1080p, le H6520BD n’effectue pas de mapping 1:1.
Mire d'overscan ACER H6520BD avec phénomène de moiré

Mire d’overscan ACER H6520BD avec phénomène de moiré

Seule solution pour y palier, relier votre projecteur en RVB par le biais de la prise VGA ou configurer votre platine de salon pour que le signal HDMI sorte en RVB.

Bruit vidéo, artefacts de effets arc-en-ciel, uniformité

 

Le bruit vidéo, les grésillements, les traces de compression, etc… sont des aléas de la projection à domicile. Le H6520BD est un projecteur DLP équipé de l’option Brillant Color et nous connaissons l’influence de ce dispositif sur la présence de fourmillement à l’image.
L’Activation du brillant color ne génère pas de bruit dans l’ image en revanche elle dénature complètement le rendu des couleurs, nous vous recommandons donc de ne pas l’activer.
Le H6520BD n’est pas exempt d’effet arc en ciel pour les personnes sensibles.
L’optique de moyenne qualité démontre ses limites avec des défauts de répartition de la lumière aisément perceptibles sur une mire à 0 IRE (totalement noire). Le bas de l’image est plus lumineux que le reste de l’écran.
COLORIMETRIE
Avant de nous intéresser aux mesures relevées avec nos sondes, nous allons vous présenter le rendu visuel des différentes sélections images en sortie de boîte avec le H6520BD.
Mode standard

Mode standard

 

Mode film

Mode film

 

Mode cinéma sombre

Mode cinéma sombre

 

Mode jeu

Mode jeu

 

Mode lumineux

Mode lumineux

 

En sortie de boîte, le mode standard est visuellement le plus équilibré. Les tons chairs sont bien rendus mais la dynamique est absente. On est loin des niveaux atteints par les benq 1070+ ou W1070 qui restent très compétitifs.Dès lors qu’on active le mode utilisateur avec les températures de couleurs CT1 ou 2, on tombe dans une image approximative qui déçoit rapidement. Il vaut mieux garder les réglages standard bien mieux ajustés en usine.
Nos impressions visuelles sont confirmées par nos relevés chromapure.
Espace couleurs de l'ACER H6520BD d'usine

Espace couleurs de l’ACER H6520BD d’usine

La luminance est ajustée avec les pieds et l’espace de couleurs beaucoup trop étendu par rapport à la référence HDTV que nous recherchons. 
Mode standard sortie de boîte

Mode standard sortie de boîte

Le gamma standard est plutôt linéaire avec un effondrement dans les lumières hautes, les niveaux RVB démontrent un excès de bleu aisément corrigeable (ce qui n’est pas le cas pour le gamma).

 

En activant le contraste dynamique, il est facile de constater que le gamma s’effondre. Mieux vaut ne pas utiliser cet artifice.

 

 

 

Noir dynamique ACER H6520BD

Noir dynamique ACER H6520BD

Pour conclure notre tour de la colorimétrie, nous examinons l’effet de l’activation du mode brilliant color sur la sélection standard. Si les niveaux RVB restent inchangés, le gamma s’effondre bien plus vite qu’avec le BC désactivé.

Brilliant color activé

Brilliant color activé

 

 

CONTRASTE/LUMINOSITE

Img0128

 

Le projecteur est peu lumineux, nos mesures montrent une luminosité de 695 lumens (300 lux.)  en mode lampe bas et 857 lumens (370 lux.)  en mode lampe normal. Le meilleur niveau de noir est mesuré à 0.41 lux.

EFFET 3D/GHOSTING

Avec toutes ces impressions négatives, le rendu de la 3D vient sauver un tableau bien sombre. Nos mires de ghosting sont absentes de ce défaut et le rendu 3D est propre sans défaut et avec une fluidité exemplaire. Dommage que la 2D ne soit pas à l’avenant.

 

 

Canal gauche

Canal gauche

Canal droit

Canal droit

CONCLUSION

Nous ressortons déçus de ce tour de découverte de l’ Acer H6520BD. Le constructeur continue à répéter les mêmes erreurs d’une génération à l’autre sans tenir compte des remarques des testeurs et des utilisateurs. Certes il s’agit d’un modèle d’entrée gamme mais d’autres constructeurs proposent des modèles plus performants à des tarifs similaires. Le H6520BD sauve l’honneur avec la qualité de son image 3D. Il s’agit là d’une piètre consolation dans un ensemble bien décevant.

Nous tenons à remercier notre partenaire videoprojecteur24.fr pour le prêt en exclusivité de ce projecteur.

 

 

 

7 Réponses

  1. malass

    J’ai acheté un acer H6520BD et je ne vois pas où il y a la sortie audio ?? Erreur de votre part ? Y aurait il malgré tout, une possibilité de raccorder des enceintes ?
    De plus, j’ai une “bande défilante” de haut en bas (je pense que cela doit venir de la fréquence mais je n’y connais pas grand chose), aussi bien en liaison VGA que HDMI. Comment corriger ce probleme ?
    Merci d’avance

    • Grégory

      Bonjour malass. Merci pour cette information, effectivement c’était une erreur. Une bande défilante ? Cela ne semble pas être un problème de fréquence (dont le symptôme est plutôt une déchirure fixe à l’écran).

      • malass

        Le mot technique serait peut être plus fréquence de balayage ou rafraîchissement.
        En fait on voit une “ligne de trame” qui descend.

%d blogueurs aiment cette page :