Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 20/12/2016 in all areas

  1. Je viens de parcourir "en diagonal" cet intéressant sujet lancé par Gregory en 2015 et je m'y invite; en effet, moi aussi, j'ai été tenté par de très grands écrans de TV en me disant que compte-tenu de leur qualité et facilité d'installation, il serait préférable à "ces maudits projecteurs" et leurs contraintes que nous connaissons tous; mais rien ne vaut la vidéoprojection... Pourquoi me direz-vous, mais parce que: - essayez de rester plusieurs heures, toutes lumières éteintes (seule vraie expérience immersive comme au cinéma), face à un grand écran plat, et vous verrez que vous n'aurez plus "que vos yeux pour pleurer"; j'en ai fait l'expérience au tout début de ma mini salle dédiée, où j'y avais placé un écran 65" Sony 4K (je ne me souviens plus de la ref. mais c'était le HDG fin 2013) pour l'utiliser à 2.50m, dans le noir total, et dans un espace totalement noir aussi; j'avais les rétines explosées! Ce fut le droit de rétractation direct et remboursement de 5000€ par Sony (merci d'ailleurs, ils ont été très correct); les technologies émissives qui sont utilisées pour ces écrans plats, même s'ils sont calibrés "aux normes cinéma", seront toujours difficiles à regarder dans le noir complet; le seul qui a compris cela et qui "triche" pour changer la donne, c'est Philips avec son ambilight, mais ce dernier ne permet pas de faire abstraction du décors de son salon qui reste visible et empêche une immersion complète. Changement de fusil d'épaule après ma tentative ratée du Sony, j'ai commandé un Benq W1070 (pas le même tarif, en plus j'ai fait de belles économies), que lui j'ai gardé 18 mois avant de passer au JVC Dla X500 pour le zoom motorisé et le reste bien sûr; cela fait maintenant 3 ans que j'ai abandonné les écrans plats sans regret; dans mon salon, j'ai racheté un bon vieux cathodique pour 40€ frais de transport inclus, pour regarder infos, variétés et débats politiques; il ne faut pas tout mélanger, le cinéma (films, séries ou autres), c'est une chose, la TV au quotidien, c'est autre chose L'espace cinéma que j'ai créé me prend exactement 4.60m² et me donne beaucoup de plaisir; c'est un deux places bien sûr et je dois dire qu'il fait son petit effet à tous ceux qui sont venus chez nous. Alors, non, la vidéoprojection est loin d'avoir dit son dernier mot avec les lampes LED ou Laser, la motorisation de l'objectif généralisé et un lens-shift généreux (le changement de format c'est le top) et le 4K, parce que là, on tient, avec la technologie réflective que sont les VP, la seule qui soit en mesure de nous plonger dans l'obscurité totale sans avoir mal aux yeux avec une image immense, comme au cinéma au fond. Y-a-pas mieux! Évidemment, il reste la problématique de la pièce dédiée ou pas, qui pour le coup, est bien sûr une contrainte, que les écrans techniques ne résolvent pas toujours; pour ma part, avec seulement donc 4.60m², je m’en donne à cœur-joie, et franchement, qui a goûté à la vidéoprojection dans de bonnes conditions a du mal à revenir aux écrans plats, fussent-ils Oled, Qled ou pas laid d'ailleurs , ce qui fait qu'ils m'attirent toujours quand même Allez, à plus
    9 likes
  2. Hello, Message modération Petit communiqué général : Dans les messages du forum, prière d'écrire autant que possible en bon français et notamment d'éviter le style sms. (Il faut penser aux lecteurs étrangers et aux fonctions de recherche). Merci
    7 likes
  3. Salut à tous ; Je rebondis sur ce test du W11000 et notamment sur le comparatif face à l’EPSON. En effet, avec l’arrivée des nouveaux projecteurs 4K ou simulés, des bluray UHD ...je me demandais quels seraient les apports à l’écran de ces nouveautés face à des projecteurs plus anciens avec un traitement up to date (MadVR NGU) dans une optique de changement potentiel à plus ou moins court terme. Ayant eu un peu de temps devant moi j’ai pu faire un test en complément du face à face Benq / Epson de Gregory que je vous propose. Base du test = - Film = X Men Apocalypse dans sa version BluRay 1080p et non 4K - Projection = Mitsubishi HC5 – Lampe Bas – Netteté à 0 - Ecran de 2,6m de base - Lecture = PCHC - Potplayer + chaine Full MADVR avec traitement NGU Very high entre autre - Capture des screens avec un 6D + 50mm fixe en Raw et simple conversion en JPEG sans aucune accentuation appliquée durant tout le process (c’est important de le souligner pour la comparaison) J’ai sélectionné les deux scènes du film présentes sur le comparatif de Gregory en y intégrant les Jpeg du HC5, gros plan sur la jeune fille et détails du groupe d’Xmen dans le jardin. Nota bene pour un visionnage correct = télécharger les images et regarder en taille réelle à chaque fois (un pixel image = un pixel écran) et non en plein écran / diapo pour éviter les effets néfastes de l’interpolation de l’ordinateur soit en agrandissement ou réduction pour adapter les images à l’écran. Voici donc les comparaisons des trois projos = deux tailles d'image ont été réalisées small et large fonction des images déjà dispos sur le face à face de Gregory. En visionnage en taille réelle le small est là pour laisser les 3 samples visibles à l’écran et permettre une comparaison globale. Le large quant à lui est là pour faire des comparaisons plus précises entre deux projos seulement, les 3 screens côte à côte étant trop grands pour un visionnage taille réelle sur un écran classique Full HD. En terme de résultat final à l’écran, car au final c’est ce qui compte ;) le BENQ est certes devant, visible surtout sur les micro détails de la scène du jardin mais il n’y a pas non plus la ligne droite de longchamps ! L’Epson est distancé clairement. L'idéal serait de pouvoir faire une comparaison sur grand écran en live des projecteurs mais à défaut ces screens donnent déjà une bonne idée. Il serait intéressant également de faire le même test sur la base du BluRay UHD mais je ne l’ai malheureusement pas à dispo. Commentaires et avis bienvenus. Amicalement Laurent
    6 likes
  4. Comme promis, voici mes premières impressions concernant le vidéoprojecteur EPSON EH-TW9300 associé à l’ampli ONKYO RZ900 et au lecteur UHD OPPO 203. Introduction En préambule, je tiens à signaler que je ne suis pas un spécialiste des réglages et n’ai pas le matériel nécessaire pour faire une calibration digne de ce nom. Se sera donc plus un petit topo sur mes ressentis bons comme mauvais pour l’association de ces différents éléments. Tous mes tests on été faits dans une salle dédiée, avec un gros traitement acoustique. http:// Actuellement, j’ai environ 80 heures passées avec le vidéoprojecteur EPSON et je commence donc à mieux le comprendre, même si le début fut particulièrement chaotique. Lors de sa réception, impossible d’avoir une image stable ; elle sautait en permanence et même si elle était stable à un moment, il suffisait d’éteindre le VP et le de le rallumer pour qu’elle saute de nouveau (avec des messages de type « signal non supporté »). En effet, le moindre choc (aussi infime soit-il) dans le câble HDMI et j’é&tais reparti pour de longues minutes à tenter de régler cette fichue image. Inutile de dire que mes premières impressions sur ce VP n’étaient pas des plus flatteuses... Mon matériel d’origine (et seuls points de comparaisons) étaient mon RZ900 de chez Onkyo, mon lecteur BR Sony S790 et ma TV Panasonic 65ST50. J’ai donc remis en cause un peu toute la chaine vidéo à un moment ou à un autre pour comprendre d’où provenait mon problème. EPSON m’a même dit de renvoyer le VP (bien sûr à mes frais... pour un colis de 12 kg, chouette !) Au final, après une dizaine d’heure, j’ai réussi à stabiliser le tout en passant pour un câble HDMI AMAZON basic de 7.6m (lien : https://www.amazon.fr/gp/product/B014I8TC4E/ref=oh_aui_detailpage_o08_s00?ie=UTF8&psc=1). Après avoir testé 5 câbles différents, c’est le seul m’ayant permis d’avoir une image stable. Autre particularité, sa section est particulièrement imposante (j’ai commandé d’autres câbles amazon basic depuis en 90 cm de même référence et ce n’est pas la même épaisseur de câble...). Je soupçonne que c’est le blindage associé du fait de la longueur qui en est responsable. Petite précision, j’avais à l’origine prévue un câble de ce type : https://www.amazon.fr/gp/product/B00J26HITE/ref=oh_aui_detailpage_o03_s00?ie=UTF8&th=1 qui ne me permettait pas d’avoir une image stable à l’usage (alors que c’est le cas chez Ritchy6, mais en plus grande longueur pour lui). Petite remarque sur la platine SONY S790 : cette platine, même si elle commence à avoir de l’âge est franchement surprenante. Je n’avais pas fait attention à l’origine (n’ayant pas de TV compatible 4K), mais son mode d’émulation est assez sympa pour l’upscale des BR (outre le fait qu’elle affiche une image HD assez précise). Ainsi, mes tests ont donc commencé sur ma platine SONY. LE VP est très silencieux en mode ECO et largement suffisant pour regarder les films en salle dédiée. Voici le positionnement de ce dernier dans la salle : http:// Peu importe la place dans la salle, le VP sait se faire discret. J’avoue avoir eu un peu peur dans le choix du VP vu sa distance par rapport aux spectateurs et le bruit qu’il pouvait générer... La prise en main des menus du VP est aussi assez facile, même si j’aurai aimé tomber sur certains réglages directement (émulation 4k, etc.). De même, durant mes réglages, j’ai affecté à la touche « User » de la télécommande les informations du VP, mais j’aurai aimé pouvoir directement tomber sur l’écran de résolution (là, j’ai 2 choix à passer tout de même avant d’y arriver...) Concernant l’image en elle même, sur ma toile avec le SONY j’ai une sensation de grille de visible si je mets l’émulation 4K sur OFF. Après discussion avec ma femme, il n’y a que moi qui la remarque cette grille (sauf si elle s’approche de l’écran). J’ai donc commencé à regardé mes BR (et DVD) de cette manière. J’ai laissé le réglage de l’IRIS auto sur haute vitesse : l’effet pompe est légèrement visible, mais sans que se ne soit non plus trop contraignant et n’est pas suffisamment bruyant pour être dérangeant. Pour le reste je me suis mis en mode de couleur « NATUREL » ce qui à l’œil me semble le mieux sans calibration. L’interpolation d’image est désactivée et j’ai laissé les autres éléments à peu prêt par défaut. Je n’ai pas encore fait la MAJ du firmware, je suis en « 106 » pour le MAIN et en « 104 » pour le VIDEO2. On verra si j’ai des changements avec le nouveau firmware (installation prévue la semaine prochaine). Dans cette configuration, j’ai redécouvert une bonne partie de ma vidéothèque (qui s’élève à quasi 700 films dont la majorité en BR et le reste en DVD) (la taille de l’image et la salle dédiée joue pour beaucoup dans cet aspect. Installation de l’oppo 203 http:// Changer un élément dans la chaine vidéo a de lourds impactes. Je l’ai appris à mes dépends :p ; alors que j’avais réussi à stabiliser mes réglages, le fait de changer la platine SONY par l’oppo m’a obligé à tout revoir. Si je passe l’image de l’oppo vers le RZ 900 avant de repartir vers le VP, c’est de nouveau le drame ! Décrochage en permanence de l’image et j’en passe. Après pas mal de réglage sur l’oppo (mettre en sortie personnalisé 1080p auto, sortie 12 bits, 4:4:4), j’ai retrouvé une stabilité dans le signal. En revanche, impossible si je laisse la sortie sur Auto ou directe. De même, pour voir un film 4K (j’ai pour le moment uniquement Warcraft dans ce format), je suis obligé de brancher la sortie vidéo directement sur le VP, sans passer par l’ampli (soi-disant compatible 4K ==> qui veut tout dire et rien dire à la fois...). Dans ce mode, la 4K est franchement sympa, de même que les couleurs et les détails. Pour en revenir aux vidéos Full-HD, j’ai désactivé l’émulation 4K du VP et j’ai retrouvé de la précision dans le piqué de l’image que je n’avais pas avec le mode émulation du VP activé. En revanche, j’ai remarqué des micro-saccades sur certains films qui passent 23.976 Hz au lieu de 24, comme si le lecteur se recalait de temps en temps (chose qui n’arrivait jamais avec le SONY). De plus, je n’ai jamais réussi à faire fonctionner l’entrée HDMI IN avec mon décodeur orange satellite (je n’ai qu’une page enneigée à l’écran au format 4/3...). Je verrai plus tard pour cette partie. Pour la lecture de vidéo via mon réseau informatique, tout à l’air d’être reconnu (mais je n’ai pas grand chose de dématérialisé, juste quelques vidéos que j’ai rippé de mes propres films pour tester) Films 3D En fait, par rapport à mon téléviseur panasonic, la 3D sur le VP est moins bonne je trouve (je remarque du dédoublement sur les images que je n’avais pas sur la TV depuis le même film). Le facteur limitant ici est le VP, pas l’oppo je pense. Il faudra que je fasse un test de l’oppo sur ma tv pour voir la différence avec la sony. Gestion audio de la platine OPPO : Dans ma salle dédiée, je passe à la base pas mal de temps à écouter de la musique en bouquinant bien souvent. Avec ma platine SONY, je rendu était excellent, mais là, avec l’OPPO, c’est encore un cran au-dessus ! La lecture des SC et de mes SACD est particulièrement sensationnelle ! Rien que pour ça avec le RZ et mes enceintes, c’est que du bonheur. Idem pour les morceaux que j’ai en réseau, le traitement est particulièrement bon (même si sur les morceaux en démat’, je n’entends pas de différence avec la SONY). PS3 J’ai aussi une console PS3 qui s’associe super bien pour jouer avec le VP. L’image en grand (c’est à dire plus que sur ma TV 65 pouces) est un régal pour les jeux. En plus bien calé dans mon fauteuil avec le son tout autour, c’est le must ! http:// Conclusion C’est ma première incursion dans le monde de la vidéo projection avec cet EPSON. Je ne suis pas un adepte du changement régulier du matériel pour suivre toutes les nouveautés, donc je ne pense pas changer de matériel avant un bon moment. Il faudra que je trouve quelqu’un pour me calibrer tout ce matériel prochainement (si certains parmi vous sont intéressé, envoyez moi un MP qu’on discute des modalités, sachant que j’habite dans la région d’Aix les Bains en Savoie ou si vous avez des noms à me donner...) Je suis globalement satisfait de mon association de matériel, même si ma gestion des entrées vidéo me dérange grandement (il faudrait que j’arrive à être certain que c’est la carte HDMI du RZ qui pose problème mais comment faire ?). Dans ce cas, je passerai à un autre ampli (mais du même calibre, parce que niveau son il est terrible...), peut-être un Yamaha 3060 qui semblait pas mal aussi (mais pour plus tard... et uniquement si j’arrive à être certain de ne plus avoir de problème de transit de signal vidéo) Pour l’oppo, on va dire qu’il est encore jeune... Je n’aime pas ces micro-saccades et j’espère que cela sera bientôt corrigé. Idem pour les réglages de l’image qui sont plus que légers. Il me manque aussi NETFLIX (que j’ai sur la sony) et j’aimerai l’ajout de l’application QOBUZ également (pour la musique Hi-res). Enfin, si l’entrée HDMI IN pouvait être fonctionnelle, se serait plus simple aussi pour moi... Bon, il faudrait que je vous présente aussi la construction de ma salle cinéma, c'était épique ça aussi... PS : si vous avez des question ou besoin de plus de précision, n"hésitez pas !
    6 likes
  5. Hello les mais, je lis vos débats attentivement et je vous avoue que je ne comprend pas vraiment vos points de vue... Le cinéma, ce n'est pas qu'un ensemble de caractéristiques techniques. C''est aussi une immersion, une ambiance... et ça, on ne peut l'avoir qu'avec un projo. Je préfère une image de 3m de qualité moindre qu'un oled au top de 55 pouces. Même si le contraste est infini sur l'oled, ou que la luminosité pète, l'expérience du film ne sera pas la même... Moi j'adore le cinéma, même si techniquement ce n'est pas le top du top. Et pourquoi ? Pour l'ambiance. Parce qu'on est devant une base de 20m, on est dans le noir complet, on est 400, on se connait pas mais on regarde tous la même chose... Le vidéoprojecteur, c'est avant tout (de mon point de vue) pour retrouver l'ambiance cinéma chez soi. Et c'est pas un tv de 55, 60, et même 75 pouces qui pourra y arriver . Donc j'accepte les contraintes du projo, en essayant de me rapprocher le plus possible du "cinéma".
    5 likes
  6. bonjour, montage au plafond du VP model du support Vogel's PPC2540, il respire la qualité , réglage de l'inclinaison au mm près.
    5 likes
  7. Son article dédié sur le blog : http://www.projection-homecinema.fr/2016/12/30/benq-w1600st/ Et hop ! Encore une surprise dévoilée par BenQ dans ces dernières heures de 2016 et elle est de taille. Le constructeur n° 1 des ventes de vidéoprojecteurs DLP dans le monde vient de dévoiler son modèle W1600ST. Il s’agit d’un diffuseur frontal équipé d’une source lumineuse RVB LED et d’une optique courte focale permettant de projeter une image de 2m50 de diagonale avec un recul de 30 cm (parfait donc pour les petites pièces).
    5 likes
  8. COMPTE RENDU UTILISATEUR VIEWSONIC PRO7827HD L'occasion m'a été donnée de pouvoir tester durant deux journées entières le vidéoprojecteur Home-cinéma ViewSonic pro7827HD. En préambule, je tenais à remercier de tout mon cœur ViewSonic et bien sûr PJHC sans qui cette agréable surprise n'aurait jamais vu le jour. A propos du constructeur : ViewSonic est une entreprise qui a été fondée en 1987 par James Chu. Son siège social se trouve aux Etats-Unis, à Walnut en Californie. Le logo représente 3 Bouvreuils multicolores au plumage chatoyant (« Finch » en Anglais), qui symbolisent le fond de soutien apporté au programme Lady gouldian pour l'adoption des oiseaux. Le constructeur a lancé ses premiers vidéoprojecteurs basés sur la technologie CLP et DLP de Texas Instruments en 1999. ViewSonic propose aujourd’hui 8 vidéoprojecteurs Full HD, dont un destiné au segment Home-cinéma : le PRO7827HD. Contenu de la boîte : Tout commence avec l'emballage, très soigné, qui permet d'entreprendre un achat à distance via les plate-formes Internet de manière sereine. Le vidéoprojecteur, est maintenu par des moules en mousse qui absorbent les chocs sans sourciller. Un petit sachet est présent pour absorber toute trace d'humidité. On retrouve aussi à l'intérieur : - Le « cache câble » empaqueté dans un carton. - La télécommande et ses 2 piles. - 2 cordons d'alimentation. - 1 câble VGA . - 1 guide utilisateur papier et 1 Manuel CD ROM. Depuis quelques temps il est bien rare de trouver un câble HDMI, et dans le cas présent on notera aussi l'absence de lunettes 3D, ainsi que d'un filtre à poussières facturé en option. Mensurations et Caractéristiques Le ViewSonic Pro7827HD est un vidéoprojecteur que l'on peut juger de compact en raison de ses dimensions : Largeur : 31cm / Hauteur : 10cm/ Profondeur: 23cm Il peut-être aussi rangé dans la catégorie « poids plume » avec une pesée à 2,5 kg. On peut donc tout à fait envisager une utilisation mobile. Dommage que ViewSonic ne fournisse pas de sacoche de transport comme c'est le cas chez certains constructeurs. On notera également l'absence de cache pour protéger l'objectif contre les chocs et autres poussières. C'est dorénavant monnaie courante pour les appareils d'entrée de gamme. Le PRO7827HD est commercialisé depuis le mois de Mars 2016 en France, soit environ 6 mois avant la sortie du Benq w1090 son concurrent direct. La garantie est de 3 ans contre 2 ans pour le BenQ. Pour rappel voici les caractéristiques du viewSonic : - Prix 699 euros - DLP FULL HD 1920x1080 puce 0,65 DarkChip 3 - Compatible 3D ready, lunettes DLP-LINK - Roue Chromatique 6 segments SuperColor™ - Durée lampe Super Eco 6500h / normal 3500h - Luminosité 2200 lumens - Contraste ON/OFF 22000 :1 - Certification ISF - Lens Shift Vertical +/- 20% - Zoom 1,3X - Haut parleur intégré 10 W SonicExpert™ - Consommation 365 W MAX et 0,5 W en veille La connectique : - 3 entrées HDMI (dont 1 PortAll™ HDMI/MHL et 1 port HDMI/MHL ) - 1 entrée / 1 sortie VGA - 1 entrée S-Video - 1 entrée composite - 2 entrées : 1 sortie Audio (3,5mm) - 1 port RS232 (9 broches) - 1 port USB type A/ 1 port mini USB ViewSonic Pro7827HD Simple , bien optimisé et sans chichi Du côté de l'apparence, le vidéoprojecteur ne suscite aucun reproche. La coque, en plastique Mat et brossé par endroit, arbore un style simple, aux angles arrondis et au physique passe-partout. A souligner l'excellent choix d'une matière Mate qui évitera des rayures visibles comme c'est souvent le cas chez certains modèles concurrents. Cependant, il est dommage que ViewSonic n'ait pas envisagé un choix du coloris pour sa coque, surtout quand on sait que ce même constructeur propose un autre projecteur le PJD7828HDL semblable en apparence au Pro7827HD mais avec une armature Blanche. On peut donc supposer que les deux projecteurs partagent la même chaîne de production, et que l'option de coloris du châssis n'entraînerait pas de réelle hausse du coût de fabrication. Il serait bienvenu que ViewSonic propose ce choix à l'avenir pour ses futurs modèles Home-cinéma un PRO7827HD blanc ??......NON, le PJD7828HDL et sa coque blanche un cache câbles....il fallait y penser ! Le « couvercle de gestion des câbles » est à notre connaissance un accessoire « unique » au sens où aucun autre constructeur ne propose ce type de système. C'est un bon point ! Certes on pourra reprocher la présence de vis, mais il ne sert à rien de bouder son plaisir face à cette petite ingéniosité très bien pensée. Une preuve que ViewSonic propose des solutions pour intégrer, au mieux , son appareil dans un environnement non dédié. La télécommande mesure à peine plus de 13cm de long pour 4 cm de large. Riquiqui !!!, mais à l'image de son projecteur elle respire la qualité. Les plastiques sont de bonnes factures et bien sûr l'essentiel des fonctions d'accessibilité sont présentes : on peut donc allumer/éteindre, choisir sa source, accéder aux menus de réglages, appeler des modes de couleur et de lampe différents, contrôler le volume... La question se pose quant à la partie « informatique », les fonctions « souris », « clic gauche / clic droit », « défilement page haut / page bas », « pointeur laser ».....pas moins de 6 ou 7 boutons destinés à la présentation informatique. Et c'est là le principal « reproche » que nous ferons à ce produit, selon nous ViewSonic n'a pas inscrit totalement sa griffe dans le segment du Cinéma à domicile, recherchant peut-être ?, un peu trop ?, la polyvalence avec ce Pro7827HD. Celle-ci gagnerait, en intérêt, à investir le but recherché par tout utilisateur : la praticité. Imaginons un instant la même télécommande ôtée de ses boutons à visée Informatique, remplacés par un bouton de rétroéclairage ? , 7 mémoires couleurs usine ? 2 mémoires utilisateurs ? et enfin, pourquoi pas, un bouton de mires ? … Eh bien on se retrouverait face à la même télécommande en apparence, (sans surcoût de production), et cette fois ci totalement en adéquation avec les attentes d'un utilisateur en Home-cinéma. Messieurs du département conception si vous lisez ces lignes, voici quelques pistes en vue d'une évolution notable pour vos prochains modèles De même les touches de cette sympathique petite télécommande mériteraient un revêtement en caoutchouc translucide pour permettre un rétroéclairage. La majorité des réglages se faisant dans l'obscurité la plus totale, on se retrouve très rapidement tel le papillon de nuit à s’agglutiner près d'un point lumineux pour apercevoir la dite télécommande. Partie Sonore: Haut parleur de 10w La présence d'un Haut parleur de 10W offre la possibilité d'utiliser ce vidéoprojecteur d'une façon un peu plus nomade. Avec un total d'environ 28 heures de projection, pour environ la moitié à utiliser le haut parleur du ViewSonic, nous n'avons pas dénigré notre plaisir face au spectacle offert par ce pro7827hd. Certes, le rendu sonore semble caverneux et rêche, n'en déplaisent aux audiophiles de la première heure, il permet de profiter de la magie offerte par l'image de ce bon petit projecteur Il ne fera pas oublier la nécessité de s'équiper d'un système audio indépendant, mais nous saluons sa présence et encourageons ViewSonic à développer cette partie pour leurs prochains produits. La notice le souligne bien volontiers : « Le projecteur est équipé de haut-parleur (...) afin d’accompagner les présentations professionnelles uniquement. Il n’est ni conçu ni prévu pour la reproduction sonore stéréo, contrairement à d’autres applications telles que le Home Cinéma. » 3 profils audio existent :« Standard », « parole », « divertissement », c'est le premier réglage, le plus neutre, qui permettra d'esquisser quelques émotions et s'adonner à la beauté visuelle de nos films préférés Installation : Pour obtenir une image de 2 m20 de base (soit une diagonale de 2m50), il faudra placer le projecteur à une distance comprise entre 2 m40 (minimum-zoom optique 1,3X) et 3m30 (maximum- zoom optique 1X) le rapport de projection étant de 1,1 à 1,5 grâce au zoom optique 1,3X. Le PRO7827HD possède un Lens-Shift Vertical d'une amplitude de +/- 20% toujours pour une base de 2m20 espérez un déplacement vertical jusqu'à 11 cm. Le projecteur ne possédant pas de Lens-Shift horizontal, vous serez contraints de rester dans l'axe de projection. Ce modèle propose néanmoins une correction trapézoïdale par ajustement des 4 coins. Les menus : interface et réglages disponibles Le menu utilisateur est décomposé en 6 onglets principaux comme suit : Le design et la typographie employés renvoient plusieurs années en arrière, bien que la lisibilité soit bonne, elle n'est pas très attractive.... l'interface ne peut se targuer de ressembler au logo haut en couleurs de la marque, un peu de chaleur serait la bienvenue Les options de réglages sont quant à elles quelque peu bridées. Pas de possibilité, en HDMI, d'ajuster la netteté ou le réducteur de bruit. La gestion du Gamma est assujetti à 5 profils usine, aucun ajustement fin n'est proposé. L'optimisation de l'espace couleur est plus accessible (Gamut, Niveaux RVB). On retrouve plusieurs profils de température de couleur :Froid / Neutre / Normal / Chaud Pour les personnes équipées de colorimètres, et autres outils de calibration, la possibilité d'influer sur plusieurs paramètres : le « Gain » RVB ( correspond plus au contraste des couleurs) le « Décalage » RVB (correspond plus à la luminosité des couleurs) Mais aussi dans un système de synthèse additive des couleurs, la possibilité de circonvenir la restitution colorimétrique du diffuseur. Il suffit pour cela de se rendre dans le menu avancé de la gestion des couleurs. Vous pourrez choisir l'une des 3 primaires Rouge, Vert, Bleu ou bien leurs résultantes Cyan, Magenta ou Jaune. Une fois la couleur choisie, de sélectionner le niveau de « Nuance »(degré de « pureté » de la couleur), de « Gain » (contraste) et de « Saturation »(quantité de couleur). Un petit artifice censé booster les couleurs est présent : le Brillant Color . Ce paramètre est ajustable sur 10 paliers très progressifs. Nous avons préféré le désactiver. Le projecteur étant certifié ISF, le menu est accessible en le déverrouillant à l'aide d'un code présent dans la notice: Résultats En l'absence de matériel de contrôle, de calibration, et de connaissances techniques, nous n'avons pas pu mesurer le degré de précision apporté par les différents modes images Usine proposés par ViewSonic. Je vous renvoie à l'unique test, de très grande qualité, disponible sur la toile : http://www.projection-homecinema.fr/2016/11/20/test-viewsonic-pro7827hd/ Tous les résultats, très détaillés, qui intéressent tout aspirant « Homeprojectionniste » sont présents. Un très grand bravo pour l'immense travail abattu pour obtenir ce très haut degré de qualité par Mr. Grégory Walter, et son site qui est devenu une référence mondiale. Nous nous sommes contentés de faire défiler les mires générées par notre mini scaler DVDO Iscan. Bien que l’œil humain soit un bien mauvais Juge, il nécessite plusieurs années d’entraînement et un certain don pour savoir distinguer le juste, du mauvais …..(chose que nous ne prétendons pas posséder ) nous avons pu rectifier très modestement la luminosité et le contraste du diffuseur en adéquation avec notre environnement pollué. Le mode standard étant plutôt bon, nous nous sommes toutefois permis de baisser ces 2 paramètres prodigués par ViewSonic. Luminosité/Contraste +1 IRE et +2 IRE NOIR visibles par rapport au fond noir et -1 IRE et -2 IRE BLANC visibles par rapport au fond blanc Netteté Les modes images Usine: On dénombre pas moins de 7 modes Images préréglés : Luminosité Max Dynamique Standard SRGB Rec 709 ISF Day ISF Night Le mode Standard nous à semblé,( nous aussi), être celui qui offrait la meilleure calibration en sortie de boîte. Difficile de noter une quelconque dérive colorimétrique sans l'appui d'une image de référence. Les couleurs sont à la fois riches, naturelles, et fidèles. Une petite comparaison Image de référence du film oblivion en haut et ViewSonic PRO7827HD en bas (mode standard gamma 3 brillant color OFF Iscan mini sharpness +4) Allumage et Extinction : Nous avons relevé à l'aide d'un chronomètre un allumage ( temps avant que le logo ViewSonic soit visible correctement, et que l'appareil soit apte à diffuser) d'environ 28 secondes et une extinction avec le mode « arrêt rapide » en moins de 3 secondes. le compartiment HDMI/MHL caché : Dans l'impossibilité de se procurer un dongle ViewSonic WPG-300 (cause rupture de stock). Nous avons opté pour cette bonne vieille clé Chromecast, épaulée d'un pc Windows et d'une suite logicielle « Plex Media Server », nous avons procédé à plusieurs tests de diffusion sans fil. (Pour rappel : c'est le système de transmission retenu pour notre installation) Note : il existe maintes solutions pour « caster » ses vidéos : PLEX / VidéoStream etc . Pensez bien à ajouter ces programmes aux exceptions de votre Parefeu. La qualité, et la rapidité du streaming dépendent bien évidemment de votre connexion Internet. Le projecteur Pro7827HD ne peut-être incriminé à aucun moment. Nous avons testé différentes sources : Des Vidéos à encapsulage M2TS, à encapsulage MKV(1080p et 720p) l'opération s'est déroulée à chaque fois sans encombres... Canal play / MyCanal et enfin Netflix : RAS ! La qualité de compression étant aléatoire, nous avons ressenti le besoin d'activer par moment quelques filtres de « réduction de bruit » et « Sharpness » de notre scaler. Le Pro7827HD ne possède aucun traitement de l'image, il faudra laisser la tâche à des platines, amplis, ou ordinateurs, le soin de traiter la source. L'intérieur du compartiment mesure 4,4 cm de large pour 8,5 cm de long. Vous pourrez donc y loger des dongles ViewSonic WPG-300, Chromecast version 1, mais pas de version 2... De même il n'est pas possible de brancher une clé Chromecast en port HDMI1 ou HDMI2 tout en fixant le cache câbles. Enfin, si vous optez pour cette solution préférez une mise en mémoire tampon (« buffering ») de plusieurs secondes/minutes pour éviter quelques lags ou ralentissements. Niveau Sonore https://www.youtube.com/watch?v=ZRawwO1LTpE&feature=youtu.be En l'absence de matériel pour réaliser une prise de son de qualité, nous nous sommes rabattu sur un petit microphone grand public. Avec les limites qu'impose un tel dispositif, nous avons enregistré le son provenant du ViewSonic en plaçant le micro à 50 cm de l'appareil. Le mode Eco est sans nul doute le plus « silencieux », mais déjà les décibels grimpent !! ce qui posera problème pour un grand nombre d'utilisateurs... Le ronflement des pales produisent un bruit constant. L'oreille peut s'en accommoder jusqu'à un certain point, le plus gênant étant bien sûr les moments sonores très calmes, où le ViewSonic repasse au premier plan. Le refroidissement de l'appareil est cependant très bon, tout comme la dissipation thermique de la lampe : contenue. Même après plusieurs heures d'utilisation la coque n'est jamais brûlante, la pièce jamais trop chaude : un bon point. A noter que le mode SuperEco à un impact direct sur la luminosité mais pas sur le bruit de fonctionnement qui reste semblable au mode Normal. Coût, entretien, durée vie de la lampe : Le constructeur annonce une durée de vie de 3500 heures pour une utilisation en « mode normal », contre 6500 heures pour le mode le plus économique « SuperEco », Le coût de remplacement monte quant à lui à 350 euros, c'est à dire la moitié du prix du projecteur....une dépense pour laquelle on réfléchira à deux fois ! Nous trouvons dommage que le Fabricant n'est pas jugé bon de fournir un filtre à poussières dans les accessoires de base. AEC : effets arc-en-ciel Étant sensible à ce phénomène, j'ai su apprécier ces dernières années une nette amélioration du système de roues chromatiques. ViewSonic a équipé son modèle d'un disque rotatif à 6 filtres RGBRGB à technologie SuperColor™ . Le « rainbow effect », phénomène propre à la technologie mono DLP, survient plus particulièrement lors de mouvements oculaires durant des scènes de clair/obscur (CF : scène de l’interrogatoire dans Oblivion). Cet "effet arc-en-ciel" se manifeste par un phénomène de persistance rétinienne : des petits flashs tricolores (rouge/vert/bleu tel un drapeau ) perturbent la lisibilité d'une séquence, et très souvent amènent une fatigue visuelle. Ce PRO7827HD est dans la très bonne moyenne, les rares flash AEC sont maîtrisés et ne viennent pas gâcher le spectacle. Aucune fatigue visuelle notable, non plus, après 3 heures de visionnage en continu. Aperçu subjectif de la qualité d'affichage 2D : Avec de bons masters de qualité, l'image délivrée par ce petit projecteur est très appréciable. L'image est ciselée, les différents plans se découpent bien et dévoilent un effet de profondeur : comme une sensation de 3 dimensions. Les couleurs sont justes et n’entacheront pas le travail du directeur de la photographie. Nous avons pu comparer le piqué de l'image à celui d'un "ancien" mono DLP, l'Acer H9501BD, et sur ce point le ViewSonic est dépassé. L'Acer produit une image plus définie avec une sensation de relief supérieure. Par contre sur les autres points (contraste/ luminosité / colorimétrie ...), le ViewSonic fait au moins jeu égal , si ce n'est mieux. Un très bon point quand on sait que l'Acer était proposé à 1700 euros, soit 1000 euros de plus ( L'Acer garde tout de même l'avantage : du piqué, du traitement/interpolation, de la facilité de positionnement) La qualité des noirs résiduels est sans doute plus discutable, un peu trop bouchés et manquant de détails, cependant ils ne perturbent pas la compréhension d'une scène. Nous sommes restés scotchés devant le spectacle qui nous était offert, il est si facile d'apprécier à nouveau ses films préférés, et, revivre ses émotions passées. Un grand bravo à ViewSonic, qui pour un prix abordable, propose une excellente image en adéquation avec les attentes d'un amoureux du 7ème art. ViewSonic PRO7827HD ,Oblivion RIP MKV 1080P , iscan mini sharpness +4 , Chromecast version 1, Plex media serveur ViewSonic PRO7827HD ,Blu-ray X-men: apocalypse, Xbox one S ViewSonic PRO7827HD , RIP MKV 1080P Sicario, iscan mini sharpness +3, Chromecast version 1, Plex media serveur ViewSonic PRO7827HD ,Blu-ray Mad Max Fury Road, Xbox one S Conclusion On peut penser qu'avec ce PRO7827HD, le constructeur, plus orienté vers le secteur professionnel et événementiel, pose une nouvelle pierre à son édifice. Une sorte de coup d'essai pour tâter le marché, pas totalement sûr des attentes du consommateur. L'essai est bien transformé, et notre constat simple : le compteur de départ était vierge, il est à l'heure actuelle de 30 heures !!!. C'est avec un plaisir non dissimulé que nous avons enchaîné films, séries, jeux et ce n'est pas prêt de s'arrêter ! À son prix de 699 euros, et dans son segment tarifaire ( 500 - 1000 euros), le ViewSonic est un excellent rapport qualité/prix. L'équilibre est son maître mot, et il vous permettra de débuter dans la vidéoprojection sous les meilleures auspices. Reste à voir ce que propose la concurrence, et à ce petit jeu BenQ est un adversaire redoutable. On a adoré : L'image 2d dans son ensemble Le prix demandé (pour nous c'est spécial puisque c'est un cadeau grâce à la très grande gentillesse de ViewSonic et PJHC) La présence d'un Haut-parleur les mensurations: poids plume et compact, que demande le peuple ? On regrette : le bruit de fonctionnement un piqué un peu en retrait face à d'anciens modèles DLP (Acer H9501BD) On espère à l'avenir : un plus grand choix de coloris des coques une télécommande en adéquation avec l'utilisation Home-cinéma un meilleur calibrage du mode rec 709 une image encore et toujours plus belle …. … pour un prix toujours contenu Nous tenions, encore une fois, à remercier très chaleureusement ViewSonic et PJHC pour ce cadeau incroyable. Ce PRO7827HD nous enchante à chaque séance, et nous serions presque prêt à faire une croix sur notre abonnement Cinéma si les films étaient distribués directement en Blu-ray !!! BRAVO. Un petit Bonus :
    5 likes
  9. Bonjour à Tous, Eh bien !!! Ce fut un Noël Dantesque et inoubliable grâce à Vous PJHC et Viewsonic !!! Les yeux humides furent bien au rendez-vous et la magie aussi Déjà un grand, un immense merci du fond du Cœur de la part de mon Cousin qui n'est toujours pas redescendu sur Terre à l'instant où je vous parle. Il était et est encore très ému !! Jusqu'au moment où l'on a branché le vidéoprojecteur, il s'est demandé si tout cela était bien réel ! C'est simple on a passé deux jours à regarder des films et jouer sur grand écran quasi non-stop!!! J'ai pas mal de photos que je mettrai dans le CR le plus rapidement possible. Quant au Vidéoprojecteur en lui même, le ViewSonic pro7827hd, c'est sans faire de publicité déguisée que je pense que c'est un très bon Vidéoprojecteur ! Je suis bluffé par l'image délivrée pour le prix demandé ! Et pour tout vous dire je pense acheter un de ces "petits" DLP pour remplacer mon Acer H9501BD (qui avait remplacé un sony HW30) et SANS REGRETS !!! BRAVO ViewSonic ! En attendant quelques screenshots, issus de nos séances endiablées avec ce Pro7827HD, je ne compte pas le nombre de films enchaînés Les photos que je posterai sont toutes prises avec un LG G4 en mode manuel (mise au point/ Balance / exposition). Les photos sont compressées en 1280*720. Elles collent assez bien au rendu obtenu mais sont légèrement surexposées. Un seul mot à la bouche WAOUH !!! et triste de devoir quitter ce petit bijou. Vraiment PJHC et ViewSonic au TOP !!!!! Je reviens très vite avec le CR complet
    5 likes
  10. Et ce sera donc du verre Optique irréprochable pour une qualité visuelle exceptionnelle Le système optique 4K de BenQ n'utilise que du verre de la plus haute qualité qui favorise la pénétration de la lumière et la qualité réaliste des images. Le revêtement à faible dispersion exclusif des lentilles minimise les aberrations chromatiques pour que vous puissiez profiter de la clarté exceptionnelle de vos contenus 4K UHD préférés.
    4 likes
  11. Un conseil Gardes tes sous et Achètes toi un bon 1080p.
    4 likes
  12. Disponible fin janvier pour 3999€ Voici ses caractéristiques générales : DLP • 4k UHD 3840 x 2160 • 2200 ANSI Lumens (1760 Eco-Mode) • Contraste : 1.000.000:1 • 26dB/ 23 dB Eco-Mode • 15,0kg • 563 x 471 x 216 mm • HDMI 2.0, HDMI 1.4a, D-Sub, RJ45, 12V DC Out • Durée de vie maximum de la lampe : 6000 h
    4 likes
  13. Voilà le test de la version 2 du Dark Star est en ligne : http://www.projection-homecinema.fr/2017/01/08/test-lusoscreen-dark-star-version-2/
    4 likes
  14. Ca c'est révolutionnaire mais quand on voit les télés de plus de 90 pouces à 20K€ alors dans ce format... je pense qu'on a le temps de griller quelques lampes (ou lasers) sur nos futurs projos. Et puis je sais même pas si je me réjouis de cette direction, j'aime bien le principe de l'image projetée plutot que la lumière directe.
    4 likes
  15. 4 likes
  16. J'ai cette jolie machine depuis 2 jours, Je laisse donc un avis tout frais ... L'image de ce projo est magnifique, c'est vraiment dans la lignée des meilleurs DLP : une image que je trouve naturelle, des couleurs magnifiques et grâce à la nouvelle puce la définition franchit un nouveau cap. Je trouve en plus que c'est une image "très classe" dans le sens où ce n'est jamais démonstratif dans le sens "tiens regarde ce que je te mets dans les yeux", au contraire il y a une sorte de "velouté" dans les textures et les couleurs qui rend vraiment super bien. Ça me rappelle ce que j'avais ressenti en voyant un Marantz à l'époque où les machines étaient pas top. Ce qui est drôle c'est que ça ne rend pas du tout (mais alors pas du tout) comme sur les screenshots : je trouve pas ce côté "bruité" (ou alors c'est dans le film), c'est précis mais jamais artificiel. Pour le contraste, l'image est très lisible dans les scènes sombres et grâce au contraste intra-image ça a vraiment de l'allure, ça claque bien et on oublie le fait que les bandes noires soient pas tout à fait noires comme sur un JVC). Voilà, au global, je vois pas trop ce que je peux lui reprocher à ce stade: l'image est superbe, je ne retrouve pas ce qui m'avait gêné sur d'autres techno (X5000 ou 9300 par exemple). Mon jugement va certainement s'affiner au fil des jours...
    4 likes
  17. Merci mon ami, ca fait chaud au cœur. JOYEUX NOËL A VOUS TOUS. Je vais meme en profiter avant vous les gars, j'ai 10h d'avance sur ce coups la
    4 likes
  18. Et bien moi j'embraye sur le camarade Zx10ryann36 car grâce à lui j'ai pu basculer sur le BenQ W11000 Premier cadeau de noël et le second, il vient d'arriver c'est le dark star 2 ! Sinon au boulot ils m'ont fait 2 superbes cadeaux, la promotion et mon premier choix de mutation Donc une superbe année 2017 qui s'annonce
    4 likes
  19. 4 likes
  20. 4 likes
  21. Il est de retour Je vais enfin pouvoir tester le lecteur Oppo UHD dessus :
    4 likes
  22. OUI Piloue son lien est fiable. Mise a jour effectué et voici ce que j’obtiens dans le menu information : Main - 6Y0076648WWWV108 et Video2 - 68L28RMV104 Vous pouvez y aller les yeux fermé. Plus de probléme d'interpolation testé sur le mode bas avec les premières minutes de Prometheus et les fameux travelling de Dark knight c'est absolument nickel, plus la moindre saccade. Pour ma par je n'ai pas testé sur les modes normal et haut et je n'ai pas non plus constaté d'autre évolutions. Pour ceux qui ont un doute sur la procédure: 1 mettre le fichier EPSONPJ_t5108_104.bin sur une clé USB fiable et préalablement formaté de préférence ( une clé avec une LED permet de s'assurer que le vidéoprojecteur et bien en train de lire dessus pendant l’étape 3 ) . 2 débranché l'alimentation du vidéoprojecteur et mettre la clé dans le port USB 3 gardé le doit appuyé sur le bouton de mise en marche et en même temps rebrancher l'alimentation, toutes les LEDS doivent s'allumer 1 bleu et 2 oranges, la ventile va tourner fond et il va commencer a lire la clé USB, vous pouvez relâcher le bouton de mise en marche. 4 après environ 1 minute il aura fini de lire la clé et toutes les LEDS vont ce mettre a clignoté pour signalé qu'il est en train d'écrire le firmware ce qui va prendre environ de 2 minutes. 5 le vidéoprojecteur va s'éteindre ainsi que les 3 LEDS du dessus et vous allez retrouver la petite LED bleu du voyant de mise en marche, vous n'avez plus qu'a le rallumé et profité.
    4 likes
  23. Salut le forum! Le perçage des trous est enfin terminé! 18 forets auront été nécessaires! Les huisseries des deux portes ont eu droit à une couche de peinture noire. Prochaine étape coller le ciel de toit. Il va falloir aussi que j'habille la corniche de velours adhésif et je commence la structure qui supportera l'écran. A très vite Homecinéphilement
    3 likes
  24. Un très bonne nouvelle pour les amoureux des projecteurs laser et projecteurs transportables, LG dévoilera au CES 2017 son nouveau vidéprojecteur Laser : le LG ProBeam sous la référence HF80JA. Le modèle HF80J est équipé d'une source lumineuse laser annoncé à 2000 lumens.De résolution 1080P il pèse 2.1 kg. Le constructeur met en avant une fonction de correction de trapèze des quatre angle. L'appareil sera propulsé sous le système d'exploitation LG webOS. Il sera accompagné de la télécommande gyroscopique LG Magic Remote. Nous attendons beaucoup de cet appareil qui nous l'espérons viendra corriger les faiblesses des modèles PF1000/15000 et Largo. A bientôt donc
    3 likes
  25. Je viens de foutre la trouille à ma petite nièce elle est remontée en hurlant Début de la séance calibration Voilà un joli GAMMA "bien linéaire" avec le câble SEIKI
    3 likes
  26. http://www.son-video.com/Rayons/HomeCinema/Sub/Jamo-Sub660.html quelques rayures sur le dessus mais nuis en rien au fonctionnement je met un cable sub real cable avec prix 240€ pas d'envoi vu le poids
    3 likes
  27. Bon les photos ne sont pas top car prises avec mon LG G4,......mais bientôt un comparatif plus sérieux avec de vrais boitiers . Pour rappel ce "mini comparatif" ne vaut rien car l'échantillon est au format A4, impossible de déceler un hot spot, effet paillettes ou dérive colorimétrique flagrante. De plus l'environnement non dédié influence le rendu de l'échantillon, la toile blanche rejette énormément, et joue un rôle de réflecteur dans cette analyse biaisée !!! ( C'est tout de même 3m2 qui viennent augmenter le facteur de réflexion "réflectance") Il faut comprendre que le rendu sera différent avec 221cm de toile Cinegrey 3d plutôt qu'avec 30 cm.
    3 likes
  28. La journée va pas être mieux avec l annonce de henzomu
    3 likes
  29. alors pour commencer je souhaite remercier yannsarah pour le pret de l'immersit alors apres 2 jours de tests,je trouve l'immersit assez bien pour ceux qui n'ont pas de buttkicker ma source pchc et ampli uniquement pour le test,mon ampli au quel l'immersit etait brancher a la 2eme sortie lfe alors deja apres le branchement,je constate que le cable electrique qui relie au boitier entre les 2 pods est assez court. ensuite sur ces 2 pods,il y a un petit bouton sur lequel il faut appuyer pour les mettre en route. la surprise,il y a bien des petites vibrations dans le canapé,mais attention il y a un petit bouton sur le boitier qui est brancher sur l'ampli qui permet d'augmenter ou diminuer la puissance,mais celui ci est derrière l'ampli donc pas facile d’accès pour jouer avec ce petit boitier demande a être alimenter avec une prise usb donc il en faut une pas très loin car encore la le câble est assez court donc pour resumer,bonne surprise pour les effets,mais decu par la longueur des cables (alimentation pods et du boitier derriere l'ampli),pour ceux qui ont un buttkicker,garder le et pour ceux qui veulent franchir le pas,allez y vous serez pas decu! personnellement,je vais attendre de voir ce que donne l'autre systeme de l'immersit pour franchir le pas! je tiens encore a remercié yannsarah pour son pret
    3 likes
  30. Les soldes s'est plus que c'était !!! Il y a plus grand chose à se mettre sous la dent ...
    3 likes
  31. Aller... je partage parce que ça m'a bien fait rire :-) Sur son-vidéo, le prix du HD91+ est "confidentiel". Je les ai donc contacté hier pour l'obtenir. Je ne vous le donnerai pas ici (c'est confidentiel !!!!), mais je peux quand même vous dire que la remise proposée par rapport au prix public couvre exactement la totalité des frais de port, soit la somme considérable de 15€ ;-) Vive les soldes ! Je comprends mieux pourquoi le prix est confidentiel ! LOL Richard
    3 likes
  32. J'y serai comme chaque année pour vous faire découvrir les nouveaux vidéoprojecteurs DLP 4K chez Optoma, BenQ, Vivitek et tous les autres modèles pros et home cinéma qui seront présentés dans les Hall de la RAI Amsterdam du 7 au 10 Février 2017. Petite nouveauté cette année, je tournerai beaucoup de vidéos directement sur place et les diffuserai directement sur les chaînes vidéos Twitter et Facebook de PJHC.FR, alors abonnez-vous vite
    3 likes
  33. 3 likes
  34. Hé bien ! l'arrêt de la 3D au cinoche ou sur télé relancera l'intérêt du Futuroscope où il faut avouer qu'en la matière on en prend plein les mirettes ! La 3D, c'est donc valable et performant dans les conditions ad-hoc. (... Ce qu'il faudrait arrêter c'est la télé, parce que la médiocrité des programmes est quand-même pitoyable sur bien des chaînes ! )
    3 likes
  35. Pour le jeu vidéo sur 2m50 de base c'est également parfait !
    3 likes
  36. Voila il est installé dans son environnement hostile !
    3 likes
  37. J'ai terminé les mesures, le gain est proche de 1/1.1 avec aucun effet paillette ou sparkling. L'écran génère une augmentation du bleu dans les niveaux RVB mais en revanche ça reste stable pour le gamma et le gamut. Reste à faire les photos mais je peux déjà dire que le constructeur a bien corrigé les défauts recensés sur le premier modèle.
    3 likes
  38. Surtout vu les capacités de luminance de l'oled sur de grandes bases va falloir sortir les lunettes de soleil ou le masque de soudure
    3 likes
  39. Bonjour, réception et montage d'un écran Aeon en 243cm ( 110 pouce ) avec toile blanche. colis bien emballé, réception en moins d'une semaine. même le tournevis et petit maillet sont fourni !!!! Le montage du cadre se fait sans soucis par contre , tendre la toile et l’accrocher au scratch est assez difficile mais on y arrive. la toile est assez fine ( par rapport à mon ancienne , une screenline micro perforée ). la toile est assez élastique. j'ai pas eu le temps de mettre les led , a faire les prochaine semaine. sinon sur la qualité générale , assez content , finition un peu en retrait à la marque screenline ( mais qui ne fait pas d'ecran avec Zero bord ). des fabriquant avec cadre Zero bord , il y en a pas des masses , quand tu en trouve, c'est a des prix exorbitant meme avec toile blanche. L'image est plus lumineuse qu'avec mon ancienne toile. Je ferais un compte rendu plus tard sur le rendu.
    3 likes
  40. Je l'ai reçu!!! C'est Noël après Noël mais du coup toujours Noël. J'ai préparé Gravity, viré le chat du canapé et je vous fais mon rapport!!!
    3 likes
  41. J'ai posté le commentaire suivant sur le cite d'Epson France concernant le 9300, je décris les qualités de ce VP mais aussi son principal défaut, la fluidité : Très bon projecteur qui délivre une image magnifique grâce à un objectif de très grande qualité et une multitude de possibilité d'optimisation d'image..Seul bémol , linterpolation d'image qui n'est pas digne d'un projecteur de ce niveau, cette fonction n'est pas exploitable. Epson a publié mon commentaire. En espérant que leurs ingénieurs se penchent en priorité sur ce problème.
    3 likes
  42. Je me sens moins seul et puis mince on a perdu la princesse leia
    3 likes
  43. Très gros Fan de star wars depuis la première heure, j'ai été les voir a l'epoque de la sortie au cinema tout seul, mes premiers films sans mamie qui m'a fait découvrir le 7em art c'est la première fois que je m'endors au cinema, je l'ai trouvé moins chiant que le précédent mais c'est une pale copie de l'esprit star wars, sans en avoir l'âme, il faut arrêter Disney ca ne prend pas votre colle, on est très très loin de l'esprit de départ de LUCAS, les acteurs n'ont pas de charisme, c'est mou par moments et trop rythmé par d'autres, c'est saoulant...c'est beau certes, mais sans âme véritable, c'est la première fois de ma vie que je fais des micro-sommeils. l'empire contre-attaque reste le seul film que j'apporterai sur une ile déserte si j'avais a en choisir qu'un et cela le restera, comme quoi les effets spéciaux ne font pas un bon film. je pense que je n'irais meme pas voir les prochains au cinema tellement je suis de plus en plus déçu par les nouveaux, certes il est mieux que celui d'avant mais n'attendra jamais "l'âme" des premiers opus. Désolé mais ce n'est pas ca un Star Wars, après ca plaira a ceux qui aiment l'action et les effets spéciaux.... très certainement, mais pas à ceux qui aiment les premiers star wars avec grande passion, et surtout évitez une quelconque comparaison avec l'oeuvre de départ LUCAS on est aux antipodes de cela je ne dis pas que le film est mauvais, je le reverrais chez moi lors de sa sortie et peut-etre que je changerai d'avis, mais qu'on dise pas qu'il explose les premiers c'est ridicule, il faudrait qu'il y iat 10% de charisme d'acteurs de la première trilogie, on en est très très mais alors très loin.
    3 likes
  44. Joyeux Noël à tous En cette période de Noël je vous propose de nous faire partager dans la joie vos cadeaux (films, materiels...) en rapport avec notre passion. Je pense effectivement que pour beaucoup d entre nous il y aura de jolis paquet, petit ou gros en rapport avec le home cinéma. Hésitez pas à agrémenter de photos, bon apparemment il y en a un qui a déjà reçu un super projo dlp 4k Vous pouvez aussi parler du pull offert par votre belle mère, mais pas trop JOYEUX NOËL A TOUS
    3 likes
  45. pour moi ce sera un Star Wars Battle Droid & Stapp 1/12. une paire de focal little bird qui iront en surround back ou en atmos, a voir. mon 7300 était prévu pour noël mais comme beaucoup d'entre vous, j'ai craqué avant JOYEUX NOËL A TOUS et une pensée particulière a notre ami bretonZx10ryann36 qui est loin des siens
    3 likes
  46. Bon c'est pas le HW45 mais je partage, c'est vraiment un bon choix ce videoprojecteur!! Bonjour, Mon dernier message date d'avril 2015! Je suis donc toujours sur ce projo HW40, avec platine Sony S7200, Lumene Coliseum Premium 240C (superbe écran!) cable Seiki et ampli Yamaha RX-V3067. Toujours aussi content de cette "formule". Au fil du temps, on s'habitue, on ne se rend plus compte de ce que l'on a ... mais hier soir j'ai pris une claque en 3D!! J'avais le Blu-ray de Star Wars épisode 7 qui était sur l'étagère depuis un moment mais toujours pas regardé... et puis pour voir la 3D, faut que je débranche mon cable Seiki, sinon la 3D passe pas... Je met mes lunette Xpand sur le nez, je met en route le film... et quelle claque !! Pourtant vu 2 fois le film en 2D... ça faisait très longtemps que j'avais pas fait de 3D... mais impressionnant !! Donc bientôt 2 ans avec ce videoprojecteur et la platine Sony et j'arrive encore à être supris!!
    3 likes
  47. Joyeux noël à tous, alors moi étant parti pour 3 mois en caledonie, et bien je me suis fais plaisir et je me suis acheter mon 1ère VP..... et Oui LE tres joli X5000 et pas n'importe lequel.... celui de Monsieur Grégory himself. ( Merci a lui, et Cest aussi un peu grâce à ma contribution qu'il peu jouer avec son BenQ en ce moment ) Bon par contre il est à la maison et moi je suis à 25.000 km de la, je ne l'ai même pas encore sorti du carton..... Pour mon retour et bien il y aura aussi un nouvel ampli et un nouveau caisson de basse sous le sapin....( je suis en train de faire le tour des enseignes ....) et ce sera tout pour cette année ( c là banquiere qui fait la tete .... ) Et Voila je ferai qques photos au retour
    3 likes
  48. Comparo entre le UHD BLu-ray d'XMEN APOCALYSE sur l'EPSON EH-LS10500 et le BENQ W11000
    3 likes
  49. 3 likes
  50. Deux petites photos de ma meilleure copine En mode roadtrip en septembre avec un copain en 1290GT. Du bonheur à l'état pur !!!! 350/400km de virelos tous les jours en mode bucheron activé.
    3 likes