Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Montrer le contenu le plus apprécié depuis le 18/10/2017 Dans tous les domaines

  1. 11 points
    creation et installation cadre 3.57m de base 16:9 cet après midi chez muscle ..4.20m de recul.. qu elle immersion et qu elle image ! sony 260es calibre en action ...
  2. 7 points
    Le premier vrai test francophone du Sony VPL-VW260ES est en ligne (en avance merci à mon complice cattod ) http://www.projection-homecinema.fr/2017/10/26/test-sony-vpl-vw260es/ Bonne lecture
  3. 7 points
    Bon et bien après les Ls1000/10500 et le Sony VW760ES on a un nouveau projecteur laser de qualité avec ce VL7860. Il a toutes les qualités du M550 sans ses défauts et faiblesses.
  4. 6 points
    Pour la fin d'année PJHC.FR va vous gâter car grâce à BenQ, nous allons pouvoir vous proposer un test du tout nouveau W1050S mais également un exemplaire à gagner !
  5. 6 points
    Pardon, mais c est quand meme super gonflé de critiquer de cette facon les tests !!! Les photos sont pas au gout de certains,?les screens pas assez precis,... !! Bin les gars faites vos propres tests et pensez également que gregory les fait de façon bénévole en y passant beaucoup de temps ... On peut ne pas etre d accord avec une conclusion ou un avis sur un VP mais plutot que de critiquer ayez l intelligence de proposer ou de suggérer...
  6. 5 points
    Et voilà, BenQ se lance dans la bataille des DLP 4K compacts, connaissant la marque nous devrions avoir un bloc optique entièrement en verre et une colorimétrie bien ajustée en usine grâce à la certification CinematicColor : Son article dédié sur le blog : http://www.projection-homecinema.fr/2017/10/30/benq-w1700/ Pour les fans de 3D, il sera compatible.
  7. 5 points
    Qui c’est qui est arrivé chez papa PJHC.FR en avant première ?
  8. 5 points
    Voici quelques précisions sur le nouveau panneau mono DMD 4K de texas instrument , ainsi que sur la technologie associée : le XPR On voit sur ce schéma de fonctionnement ( whitepaper de BARCO ) que le panneau mono DMD 4K procède au découpage du signal vidéo d'entrée ( UHD@60hz par exemple ) en deux demi trames qui sont réfléchies chacune durant 8 millisecondes ( 120 Hz ). Le système XPR est composé d'un élément optique dans le chemin de lumière qui décale ( dans notre exemple 120 fois / seconde ) l'image projeté d'un demi pixel dans le sens de la diagonale afin d'afficher au final de l'UHD@60Hz. Les plus par rapport au système e-shift étant : - la réactivité des micro miroirs du panneau mono DMD 4K ( 5 micro secondes pour basculer de l'état réfléchissant à l'état neutre ) permet de conserver le maximum de temps à reproduire le pixel ( et donc son intensité lumineuse ). Texas Instrument affirme que le maximum de lumens pour son nouveau panneau mono DMD 4K est de 5000 lumens. C'est pour cette raison que, combiné à une source de lumière de type laser, on peut désormais profiter de puissance lumineuses bien plus importantes qu'avec les lampes. - la définition du panneau mono DMD 4K est bien de 2517x1528 ( soit 4 millions de pixels ), en conséquence de quoi, nativement, la définition est déjà meilleure qu'un panneau Lcos Full HD ( 2 millions de pixels ). Pour reproduire l'UHD ( 8 millions de pixels au total ), chaque pixel du panneau Lcos ( e-shift de JVC ) doit afficher 3 pixels de plus alors que chaque micro miroir du panneau mono DMD 4K doit afficher 1 pixel de plus uniquement ( grâce a des algorithme adaptatifs qui forment la deuxième partie de la technologie XPR ). La technologie s-shift implique un chevauchement des pixels alors que le XPR l'évite. - Le panneau mono DMD 4K est "autoporteur", l'alignement des pixels est parfait contrairement aux vidéoprojecteurs utilisant trois chipset LCD ou Lcos. Comprendre que l'image est plus précise, à n'importe quel endroit de l'image. - La valeur de contraste ANSI est préservée à 500:1. En comparaison, le LCD et le Lcos sont généralement entre 250:1 et 350:1. Pour info, les meilleures panneau mono DMD Full HD ( domaine professionnel ) peuvent atteindre les 1 000:1 de contraste ANSI. - Le contraste natif ( on/off ) a toujours été le point faible du DLP. Un DLP 1080p pouvant espérer au mieux 1 000:1 en contraste natif et jusqu'à 2 000:1 avec un iris dynamique ( associé à une lampe ). Texas Instrument affirme qu'en augmentant le degré d'inclinaison des micros miroirs de 12° ( panneau mono DMD Full HD ) à 17° ( nouveau panneau mono DMD 4K ), le contraste natif passe à 2000:1 et, qu'associé à un laser dont la puissance est modulable ( équivalent à un iris dynamique ), cette valeur peut monter bien au delà. @+
  9. 5 points
    Regardez le travail de Cattod ! Le VL7860 l’a bien inspiré PS : Titiflo welcome back
  10. 5 points
    Incroyable ce VL7860, c'est pas un Gold Award PJHC.FR qu'il mérite, mais 2 !
  11. 5 points
    Je vais mettre tout le monde d’accord c’est Epson qui vend le plus de projecteurs home cinéma en France suivi de peu par BenQ, les autres sont loin derrière. Je m’attarderai bien sur les motivations de ces écarts dont des prix qui touchent le grand public et des modèles comme le TW6700 ou le BenQ W2000 qui conjuguent qualité d’image et prix abordables mais on est bien loin du sujet de l’ACER VL7860 dont j’essaye de mettre en ligne le banc d’essai demain dimanche.
  12. 4 points
  13. 4 points
    Tu ne crois pas si bien dire, je ressort à l'instant de la première salle de cinéma DOLBY CINEMA en France à Massy dans l'Essonne. Je viens de me prendre une claque intersidérale au niveau de l'image et le niveau de confort de la salle : - Les fauteuils sont magnifique, neuf, en cuir et tous électriques, ce qui permet d'ajuster la position assise ou couché. Une petite tablette permet de poser nourriture, boisson. Le prochain fauteuil CLUB est à 1,10 devant vous et 1,10 derrière ( la largeur permettant de se déplacer dans une rangée ). - Avant le film, on a droit a une petite démonstration/explication des systèmes équipant la salle ( ATMOS, VISION ). Durant cette démonstration on entend la voix qui dit : "Vous pensiez que le noir au cinéma c'était ça ?" et évidemment on ne voit que le logo Dolby en plein milieu de l'écran et tout le reste est déjà pas mal noir à mon goût. Puis, la voix dit : "Non .... le vrai noir c'est ça !" et la ..... grosse claque visuelle, on est vraiment descendu de deux crans au niveau des noirs, toujours avec un logo Dolby éclatant en plein milieu de la salle ... c'est tout bonnement incroyable. - Accessoirement le film que je viens de voir est le dernier THOR en 3D ... et la star a mes yeux est bien cette salle et non pas le film. L'image est fantastique, je n'ai jamais rien vu de tel sur une toile, on aurait dit un OLED géant de 15m .... la 3D est retranscrite avec un piqué extraordinaire avec toute la réserve de lumière disponible et un niveau de contraste ahurissant. Le son est retranscrit sur plus de 70 enceintes dans la salle ... on est complètement immergé par l'ATMOS. - Le seul hic étant le prix de 12,9€ la place + 4€ parce que c'est la salle Dolby ... + 2€ parce que c'est 3D ... on évite donc d'y aller en famille nombreuse. Sinon ca vaut le coup de l'expérimenter une fois. Désolé pour le HS mais ce n'est pas tout les jours que l'on assiste à la meilleure séance de cinéma de sa vie
  14. 4 points
    Bonjour, En prévision du renouvellement de mon vidéo projecteur je me suis dit que ce serait pas mal d'essayer de comprendre les différentes versions de HDR. Voila donc ma modeste contribution : Ci-dessus, on comprend que le format HDR le plus employé sur nos UHD Bluray ( HDR10 ) n'est pas le plus optimisé. Le HDR10+ ( qui est l'un des 4 formats de HDR dits dynamique ) est adapté non seulement à chaque séquence du film mais aussi tient compte des limites du diffuseur. Si vous appréciez le gap en matière de qualité d'image dans les films en HDR10 votre ressenti sera encore plus fort avec du HDR dynamique. Ci-dessus, on voit bien les grandes différences entre format HDR dynamique : - Seuls le Dolby Vision et le HDR dynamique sont les plus optimales pour profiter de l'effet HDR avec un maximum d'effet. - Le Dolby Vision est le seul format qui demande des royalties pour être intégré à un lecteur ou un diffuseur. Il fonctionne à partir de la norme HDMI 1.4. - Le HDR Dynamique n'est pas un format HDR à proprement parlé ( au sens ou il n'est pas commercialisé sous ce nom la ). C'est un standard qui "encapsule" 4 technologies différentes ( en provenance de 4 industriels différents ). On y retrouve notamment le HDR 10+ ( nom du format HDR dynamique qui intègre la technologie mise au point par Samsung ). Quel que soit leur nom, ces 4 formats de HDR dynamique sont proposé sous forme d'Open Platform et nécessiteront de toute façon une HDMI 2.1. - Le HDR PHILIPS ( un des 4 formats de type HDR dynamique ) a été retenue comme format d'encodage HDR dynamique pour le Ultra HD Bluray. Ci-dessus, on voit les différents formats de télévisions actuels et à venir. Il est prévu que l'UHD TV 1 ( format actuellement diffusé de façon confidentiel selon les pays ) accepte avant tout le HLG ( qui est donc le premier choix dans l'écosystème du broadcasting ) et le PQ. L'UHD TV 2 n'est pas encore finalisé mais la encore, le HLG et le PQ sont les favoris. Pour ceux qui se posent la question, le HDR TV est un standard de captation plus qu'un standard de diffusion. Autrement dit, les images satellites UHD en HDR seront captées selon le standard HDR TV pour être diffusées en UHD TV 1 ou 2. Ci-dessus, on comprend que : - LG est la marque de diffuseur qui accepte le plus de formats HDR ( HDR10, HDR10+, HLG, Technicolor HDR, Dolby Vision ). - Sony Philips Loewe Toshiba intègrent le HDR10, le HLG et le Dolby Vision, - Panasonic reprend le HDR10, le HDR10+, Le HLG, - Samsung, reprend le HDR10, Le HDR10+, - Oppo intègre le Dolby Vision, le HDR10. - Les diffuseurs satellites préfèrent le HLG ( plus facile à générer lors d'une captation LIVE comme un concert ou un match de foot ). Cette représentation évolue de toute façon en fonction des annonces de chaque marque pour tel ou tel standard HDR. @+
  15. 4 points
    bonsoir après des années d'absence sur le forum la dernière fois c'est quand gregory découvrait le benq w1070, et après ses 1ers avis je l'avais grâce a lui commandé directement en allemagne il tourne toujours a merveille mais les 2 derniers acer testés me font de l'oeil toujours au top gregory mais pas pour nos portes feuilles
  16. 4 points
    Attends-attends Grégory ! On va d'abord publier une version en chinois pour les faire rager ! J'vous mets l'intro : 测试ACER VL7860 在2017年8月31日,宏碁 布推出4K DLP激源投影机,并德国IFA 2017年的新闻发布会上转些信息。 由于缺范,我们查这 个神秘的船体。 但是,哦,快乐! 感谢 一些力量(也许是力量?),猜猜天登 陆我们的客厅? [专注你必须找到答案]这是VL7860(这是他的官方参考)。 阿森纳测试在手,让我们看看没有等待,如果它是一个值得他光的骑士,它在里有什么,如果它的 性于或超过其相 灯将它们降 黑暗的一段 长时间 ,在一个 远的,远的 系中
  17. 3 points
    La bête est reçue et installée, heureusement qu'il y a 15% de lens shift sinon j'étais mal. Pour le placement, on a une belle amplitude de réglage mais il faudra positionner le projecteur assez loin, ce n'est pas un courte focale. Ma pièce est quasi dédiée, le projecteur installé au plafond, zoom proche du point médian (1.41x) donc une configuration équilibrée pour une luminosité et un piqué optimisés. Il va être testé avec l'artillerie lourde, c'est à dire une OPPO 203 full tweakée, projecteur sur une ligne de courant dédiée avec des filtres secteur, bref, pas la configuration de Monsieur tout le monde. On va commencer par les points "négatifs": Au démarrage, le bruit du ventilateur fait peur car il est réglé sur "normal" (lire haute vitesse): la lampe est au maximum de sa capacité lumineuse. C'est assez pénible à l'oreille. On repasse donc en "eco", la luminosité est plaisante sur un écran blanc base 2.5m. On est largement au dessus de la norme, ça se voit de suite. Je confirme que le mode plafond (projecteur renversé) est plus bruyant que le mode table (projecteur sur pieds). C'est assez incompréhensible sauf si les ingénieurs ont considéré qu'au plafond, il fait un peu plus chaud dans une pièce. Le ventilateur à l'intérieur doit être de 8 cms de côté. Si EPSON avait conçu une coque un peu plus grande, ils auraient pu mettre un 12cms bien plus silencieux. Le second point est l'extinction: le ventilateur s'arrête de suite, il ne continue pas à ventiler, pas top pour le refroidissement de la lampe. Dès lors, il faudra considérer la durée de vie de la lampe plutôt en cycles d'allumage/extinction qu'en durée d'utilisation indicative (4500 heures d'après la notice, 7500 heures d'après le site EPSON). Le dernier point est le poids, il est tout petit et léger. C'est là un problème car à chaque coup de basses dans la pièce, l'image tremble. Il faut dire que j'ai un caisson assez pêchu et que l'ancien projecteur faisait 15 kgs, donc il ne bronchait pas. Je vous rassure, s'en est fini des points à améliorer, car pour tout le reste, je dirais que c'est assez incroyable l'image que peut sortir cet engin au regard de son prix La luminosité: comment fait EPSON pour sortir 2500 lumens avec une simple lampe de 200W? Autres constructeurs, prenez l'exemple. Et les lumens même en mode bas, ils sont bien là. Théoriquement, je devrais avoir 69 nits (20 FL). On considère déjà qu'à 16FL, on a une image bien lumineuse. Disons que l'on doit être à la norme sur un écran de base 3m. Peur de devoir changer la lampe. Que nenni, elle coûte 72.88€ chez EPSON, 1er coup de massue. La netteté de l'objectif: on ne peut régler que le focus mais une fois réglé, quelle netteté! (avec les réglages du projecteur par défaut), un DLP a intérêt à avoir une excellente optique pour faire mieux. C'est très net de gauche à droite de l'image. En raison d'un projecteur légèrement incliné vers le bas, c'est un peu moins net du haut vers le bas mais c'est assez impressionnant pour un projecteur si peu cher. Second coup de massue! La précision de l'image: on a deux réglages. Celui de netteté, réglage image fine/std et un autre...L'image est tellement détaillée (pour du 1080p) que je n'ai même pas besoin d'utiliser la netteté de l'OPPO (au pire +1). Je lance les tests burosh et j'ai confirmation que je suis tombé sur un exemplaire assez exceptionnel puisqu'il fait mieux que mon ancien projecteur. On enfonce le clou. Les noirs: bon, c'est très loin d'un JVC. A vue de nez, je dirais qu'il reste une résiduelle de 0.020 voir plus. Mais avec une telle luminosité restante en lampe bas, je m'attendais à encore pire. Fait incroyable, il y a même un iris dynamique réglable sur 2 positions. En haute vitesse, il réagit assez rapidement mais il faut que l'image soit très foncée pour qu'il intervienne, on le perçoit facilement. Je l'ai laissé en mode "normal" quand j'ai visionné Blade Runner, il abaisse légèrement les noirs et je n'ai pas distingué de phénomène de pompage. Avec ce film, les scènes nocturnes, je ne vais pas mentir, c'est difficile car le projecteur est très lumineux. Cependant, j'ai réussi à tenir car quand il y a de la lumière, les bandes noires se font quasiment oublier (nos yeux se font berner). La colorimétrie. Mode cinéma, j'ai réglé juste luminosité (51) et contraste (30) avec les mires. D'origine à 50, les blancs sont cramés. En regardant les mires burosh sur les visages, les couleurs ont l'air vraiment bien réglées d'origine comme grég l'a écrit, c'est encore une fois impressionnant. Il faudra vérifier ça à la sonde. La fluidité. Je laisse le projecteur sans interpolation d'images car je trouve que la fluidité est suffisante (peu de saccades). C'est certainement grâce aussi à l'OPPO tweakée. Sur bas, je n'ai pas essayé longtemps mais je n'ai pas remarqué de doubles contours. Par contre, c'est déjà pas mal accéléré même en bas et le dispositif se laisse parfois déborder, il rattrape le coup, bref ça se voit mais on peut apprécier, ça dépend des personnes. CONCLUSION: Points forts: possibilités de placement (zoom, trapèze, lens shift), volet manuel pour l'objectif, menus très complets avec CMS et réglage du gamma, traitement vidéo (réglages de netteté et traitements antibruit), colorimétrie en mode cinéma, très lumineux, objectif d'excellente qualité Points faibles: bruit du ventilateur, prise IEC très profonde dans le carénage, noirs perfectibles Disons qu'avec un iris fixe et un ventilateur moins bruyant, on aurait une machine 1080p qui friserait la perfection. Pas testé: 3D, mode jeu, fonctions miracast & cie A suivre: demain je teste avec ma seconde OPPO 105 full tweakée + mCable cinéma, jeter un oeil aux mesures à la sonde.
  18. 3 points
  19. 3 points
    écran + projo + cache Je conseille une toile microperf par rapport a une toile tissée.
  20. 3 points
    oui nono vraiment pas déçu, je le trouve finalement meilleur que le 2060 sur tout les plans même la dynamique qui est pourtant soit disant le point faible des Marantz. les DAC AKM m'avait déjà séduit sur les ONKYO mais là ça ce confirme vraiment les défauts : le CEC qui ne fonctionne pas correctement voir pas du tout sur certains appareils l'appli android qui n'est pas top mais qui est bien rattraper par l'appli HEOS. réglage un peu moins pousser pour la gestion de l'égalisation des enceintes mais peut-être rattraper par l'appli Audyssey sur android qualité de fabrication moins bonne qu'un YAM points forts : l’excellente gestion du caisson, aussi bonne qu'un anti-mode d'après pas mal de retour et je n'en doute pas. la scène sonore aérée et détaillé, peut-être un peu moins précise que sur le YAM mais beaucoup moins froide. le traitement vidéo (si besoin) moins pousser que sur le YAM mais plus équilibré et efficace. une gestion plus souple et claire pour l'affectation des étages d'amplification pour chaque enceintes HEOS que je trouve vraiment très bon très grosse polyvalence musicale, écoutes jamais fatigante, jamais fade. il est vraiment très beau mais ça c'est subjectif pour le reste : la bulle sonore est globalement aussi bonne que sur le YAM, juste un peu meilleur a faible volume grâce a l'Audyssey. la compatibilité sur les fichiers audio y est aussi bonne que sur le YAM
  21. 3 points
  22. 3 points
    je suis d'accord que c'est dommage mais il n'a pas dit que c'était un mauvais vendeur mais seulement qu'il ne lui convenez pas ce qui ne regarde que lui et ne pénalise que lui. chacun est libre d'agir en son âme et conscience sans avoir a subir le jugement de quiconque.
  23. 3 points
  24. 3 points
    Voici des photos de mon système porte filtre coulissant avec glissière de tiroir (4 € en grande surface bricolage ) ; le support rond du filtre est une pièce en alu qui avait auparavant un tout autre usage et dans laquelle j'ai fait 3 trous avec taraudages, mais on peut découper une simple plaque de 3 ou 4 mms d'épaisseur, la rigidité devrait être suffisante ; c'est la position de la glissière qui est critique pour un fonctionnement nickel, avec cale à l'extrémité gauche bloquant la position précise avec filtre.Tout ça dans un caisson de plafond perso.
  25. 3 points
    non 1080p c'est trop jolie pour etre du hdr
  26. 3 points
    Bonjour à tous, Je me suis inscrit pour dire ma satisfaction de toutes les infos glanées ici. Mon Sanyo Z4000 a rendu l'âme cet été, n'ayant pas supporté la foudre tombée sur un poteau EDF dans le quartier (pourtant pas en marche, mais prise branchée). Je me demandait par quoi le remplacer, après de longues hésitations en comparant avec des modèles Epson ou Sony beaucoup plus chers, j'ai choisi le TW6700 suite à la lecture approfondie de tous ces avis. J'ai placé un filtre Hoya ND2 67 mms, diamètre tout à fait suffisant à 8 mms environ devant l'objectif, fixé sur une pièce en alu, un peu comme la photo de Symus 35, mais monté sur une glissière de tiroir : ainsi j'ai 2 positions, avec pour le soir volets fermés, et sans, pour l'usage en plein jour (plutôt exceptionnel) dans ma pièce à vivre très claire. C'est absolument parfait. Je suis ravi de la qualité de l'image, contraste, netteté et noirs bien meilleurs que sur le Sanyo, luminosité parfaite pour ma pièce. Projo alimenté par PCHC carte graphique NVidia 730, DVBViewer principalement et FFDShow, réglages images de Greg, mode avancé HDMI étendu. Aucun artefact, pas de problème de fluidité .... Installation avec débranchement systématique du secteur évidemment. Pourquoi aurait-je dépensé plus, vu mon environnement ? Grand merci à tous.
  27. 3 points
    @Gregory Je pense que c'est mieux de publier un test à midi qu'à 23h tu fais plus d'audience
  28. 3 points
    Les screen sont vraiment flatteurs ! Quel très bon Compte Rendu. Globalement il terrasse toute la gamme de projo 4k de 2000e a 15 000 euros pour le moment. C'est très fort.
  29. 3 points
    merci les amis, l'image est vraiment impressionnante ,je connais oblivion et kinkong vous vous en doutez par cœur et bien j'avais l'impression de ne jamais avoir vu le film tant les détails ressortent et l'œil accroche,la taille des trexs ,alors avatar en 16/9 la c'était terrible.....c'est une autre dimension....quelle image avec ce sony .... merci a alain du coup de main et des screens....vraiment cool....
  30. 3 points
    Rappel sur les 4 avantages du laser par rapport à une lampe UHP : 1 / Durée de vie de 20 000 heures en mode ECO - 1 film de 2h par jour pendant 25 ans ( 10 000 films ) dans des conditions "normalisées" ( calibrés D65 ) - économie d'achat d'une lampe ( tarif variant entre 100€ et 500€ pour une durée de vie de 4000 heures en moyenne ) 2 / Modulation de la puissance du laser extrêmement rapide Un VP ne peut pas moduler DIRECTEMENT ET DE FACON DYNAMIQUE la puissance d'une lampe UHP. C'est le rôle du système de contraste dynamique ( iris dynamique ) qui s'en occupe par le biais d'un diaphragme dynamique dans le chemin de lumière que l'on module en fonction de l'intensité moyenne de l'image. Ce système essentiellement mécanique est souvent long à se mettre en œuvre ( 1s ), ce qui réduit son intérêt lorsque la vidéo présente des séquences de faibles durées ( phénomène de pompage ) et peu faire un bruit étrange. Il est possible de moduler DIRECTEMENT la puissance du laser de façon quasi instantanée ( et inaudible ) ce qui permet d'espérer des systèmes de contraste dynamique par laser beaucoup plus efficace. 3 / Le Wide Coulour Gamut, une des 4 composantes majeures de la norme ultra HD, ne pourra être mise en ouvre que par du Laser ! Les lampes UHP ne fonctionnent pas bien pour afficher une large gamme de couleurs (DCI P3, REC.2020). Une lampe émet une certaine quantité de fréquences lumineuses et les filtres de couleur peuvent inverser ces fréquences, mais plus la couleur dominante diminue ( le rouge généralement ), moins il y a de lumière. Les lampes traditionnelles ont une gamme de couleurs «native» limitée, et il n'y a presque plus de lumière quand vous voulez montrer toute la gamme DCI P3. Les lasers ont une plus grande gamme de couleurs. même s'il est encore impossible de reproduire la totalité du Rec.2020, les lasers couvrent le Rec.709 parfaitement et peuvent s'étendre au delà de cette référence pour reproduire une partie du gamut étendue du cinéma ( DCI-P3 ). En conséquence de quoi les couleurs sont plus riches ce qui leur donne l'impression d'être plus saturées. 4 / Le rendement lumineux Un gros problème avec les lampes UHP ( associé à la technologie DLP ) a toujours été la différence entre la lumière blanche et la lumière de couleur. Avec une lampe UHP, il est possible de tirer 3000 Lumens et c'est surement très utile pour présenter des PowerPoint à vos patrons. Le problème étant que la spécification de la puissance lumineuse d'un vidéo projecteur est mesurée dans son mode de couleur le plus commun (souvent dynamique ou lumineux), qui est pratiquement inutilisable en Home cinéma. Pour 3 000 lumens ANSI annoncé, il ne vous en restera plus que 1 000 en contexte calibré HC. le laser ( associé à la technologie DLP ) n'a pas cette faiblesse. Les couleurs primaires sont reproduites avec 75-85% de la lumière blanche ( beaucoup mieux que les 50-60% avec une lampe UHP ) et le mode le plus lumineux est parfaitement utilisable pour le commun des mortels. Ainsi, si on peut espérer au mieux atteindre 5 000 lumens ( avec un laser sur VP DLP ) en mode lumineux, cela signifie que l'on peut exploiter +3,500 Lumens en mode Home Cinéma ( calibré ).
  31. 3 points
    Les plus : - Luminosité - Contraste - Gamut élargi - Allumage/extinction immédiats - Netteté - Fluidité - Discrétion de fonctionnement même avec laser à pleine puissance - Image sans défaut - Contraste dynamique sans effet de pompage - Rendu SDR et HDR Les moins : - Lens-shift anecdotique - Couleurs moins bien ajustées en sorte de boîte que le M550 En résumé à 3991€, le meilleur rapport qualité/prix en vidéoprojection laser 4k ! Vivement qu'il soit disponible
  32. 3 points
    Voir page 12 en effet. Et ça chambre dans le sondage ! Hé-hé ! ... Je vois.... Je vois... Je vois (sans trop prendre de risque ) qu'avant mars 2018 un certain Grégory aura une nouvelle fois encore changé pour un autre projecteur, laser 4K, d'une autre marque... [Vous pouvez le dire ? Vous pouvez le dire ? ... Il peut le dire !! ] [Mais rendons à César ce qui lui revient : Votre Sérénité visionnaire à l'origine du sondage c'est @Shen ]
  33. 3 points
  34. 3 points
  35. 3 points
    C'est quand même un pur projo je regrette pas le w2000 :-)
  36. 3 points
    L'ACER VK7860 est bien arrivé sur PJHC.FR, une belle exclusivité et un beau match en perspective face au SONY VPL-VW260ES et à son petit frère à lampe, l'excellent M550 !
  37. 2 points
    A mon sens il passera encore pas mal d'eau sous les ponts avant ça ; tout le monde est loin de pouvoir disposer de sources et supports 4 K (le monde n'est pas fait que de citadins, de gens capables de mettre ne serait-ce que 500€ à la base puis 50 € par mois dans la vidéoprojection, de geeks, de connectés au très haut débit, etc. ) ... Ça me donne envie de créer un nouveau sondage tiens ! Quoi qu'il en soit, BenQ participe largement à la démocratisation de la home-vidéoprojection, tout en présentant un éventail étendu de modèles de différents prix, et ce avec je trouve une belle constance qualitative. [Edit] : Ce futur BenQ 4K suscite en tout cas un bel intérêt ! : 4000 vues du fil de discussion depuis sa création... il y a seulement 2 semaines ! Et il ne contient que 3 pages !
  38. 2 points
    je suis pour la defense du passionné c'est fluctuation de prix ces marges énormes çà me gavent et cela tue le marché de l'occasion,je prefererais des prix beaucoup plus bas de suite et non negociable
  39. 2 points
    Article 15 : le gagnant s'engage à compléter le pot commun afin qu'il atteigne enfin 100% , parce que l'avenir de PJHC passe par là, ne l'oublions pas, ne faiblissons pas ! Allez vite faire votre BA pour ceux qui le peuvent, le souhaitent et/ou n'ont pas encore capté que leur petite contribution est nécessaire ! Merci ! Merci en tout cas pour ce jeu ; sauf erreur ça fait déjà la 3ème fois qu'un projecteur est à gagner sur PJHC ; vous en connaissez d'autres vous des sites comme ça ?!? (J'espère que le gagnant sera un sympathique membre actif et/ou attentif, et parmi ceux qui ont versé leur obole au Pot Commun )
  40. 2 points
    Et moi qui pensait que c'était une nouvelle technologie obscure HAHAHA .
  41. 2 points
    je suis d accord avec gregory. on peut choisir sony ou acer mais de la à inventer des faux problèmes. optique decentree, lensshift...soit tu peut le placer soit c est pas possible. pour la fluidité, j en ai pas sur le acer ça me gene pas ( d ailleurs pas sur le sony en 4k non plus et ca m.a pas gêné). Pour ceux qui aime la fluidité, il y a un FI qui fonctionne tres bien. on va pas s en plaindre. la 3d effectivement c est foutu.j en ai fait le deuil il y a un an. les aec si c est gênant faut pas tenter un dlp. et le laser c est 30.000 heures une stabilité des couleurs, et surtout un contraste modulé de façon très efficace (et 5 sec pour l allumer )
  42. 2 points
    Voila...certe ce n est pas un film recent....mais quel film tout de meme. un vrai regal de le voir sur grand ecran at home. une bande son a couper le souffle....une bonne mise a l epreuve de nos ensemble sonore. sans parler du film en lui meme de l histoire et de la qualité des images. vraiment un film a mettre en epreuve nos vp...scene sombre et clair en meme temps....une tuerie ce film....quel plaisir de le revoir voila...c est tout...il meritait qu on parle de lui ici ;-)
  43. 2 points
    Je suis entièrement d accord pour le HDR immature a mon gout pour la vidéoprojection , a voir pour les prochaines generations . En ce qui me concerne aucun intérêt d investir dans un projo 4K pseudo HDR pour visionner du BLURAY SDR . Sans oublier le HDR 10+ qui pointe le bout du nez et quid du DOLBY VISION dans l avenir . Wait and see .
  44. 2 points
    Un jour il n y a que l image qui compte, un autre jour les "options" sont presques aussi importantes, au final Gregory a oublié de metionner son plus gros point negatif : C est un acer ! Parce que si c etait un sony ou un jvc beaucoup (sauf les anti) s accorderaient a dire que c est le top d avoir un uhd laser a ce prix... Mais bon surtout ne succombez pas aux sirenes du marketing...
  45. 2 points
    Comme promis voilà la mise a jour de mon bricolage cheap !
  46. 2 points
    Merci Ted Quand aux motivations de la note, j'ai expliqué pourquoi plus haut dans le thread mais comme il est très actif les pages s'accumulent rapidement et zaemon a du rater cette réponse.
  47. 2 points
    J'ai fini l'intégration du texte, reste les images. Allez on va dire qu'avant 11H il sera publié Bravo à cattod pour l'enrichissement de mon texte originel, vous allez voir il a été inspiré
  48. 2 points
  49. 2 points
    le fan s'est gouré de région, encore un peu et tu leurs filerais le mont st Michel , bon il leurs reste quand même les crêpes et une région presque aussi belle que mon Cotentin pour revenir au sujet perso je ne change pas de cap, français ou allemand ces tarifs son a mes yeux du grand n’importe quoi, surtout avec une calibration qui s'impose je ne remet pas en cause la qualité de ces écrans mais juste leurs tarifs, ceci dit ce n'est que mon avis et chacun est libre de faire ce qu'il veut de ses deniers, l'important est d'y trouver son compte
  50. 2 points
    salut la trilogie batman de nolan + interstellar seront dispo en décembre (le 5 et le 19) aux us. On va pouvoir se faire plaisir à noel
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×