TEST XGIMI H1 : DLP 1080P à LED avec système sonore intégré

Avec un certain retard par rapport à sa sortie officielle (une fois n’est pas coutume), nous allons aujourd’hui nous intéresser à un nouvel ovni de la vidéoprojection comme nous affectionnons qu’il en atterrisse parfois sur PJHC.fr. en vous proposant le test d’un petit vidéoprojecteur compact, le Xgimi H1. Première chose inhabituelle, ce constructeur ne fait pas partie du « sérail » des marques que nous testons couramment et, avant que ne coule pas mal d’encre (de Chine) sur le forum de PJHC, son nom nous était même totalement inconnu.

C’est donc avec quelques appréhensions et doutes sur les performances de cet objet d’import venu parmi tant d’autres directement du continent asiatique que nous avons entamé un tour d’horizon de ce cube home cinéma. Après quelques jours, voici donc venue l’heure de nos conclusions au travers des paragraphes de ce nouveau banc d’essai.

Test Xgimi H1

Xgimi H1

PRESENTATION

Le Xgimi H1 (quel nom poétique !) se présente sous la forme d’un cube de couleur grise. C’est un vidéoprojecteur DLP qui intègre une puce DMD de Texas Instrument d’une taille de 0.47″ et d’une résolution native Full HD (1920×1080). Le H1 est compatible 4K et supporte les signaux UHD et 4K à 60hz.

Sa source lumineuse est basée sur 3 diodes LED RVB d’OSRAM et est capable de délivrer 900 lumens avec un contraste adaptatif de 10 000 :1 (chiffres constructeur). L’utilisation de LED doit permettre au projecteur d’afficher un Gamut plus étendu que celui de la Haute Définition (rec.709) et surtout d’offrir une durée de vie de 30 000 heures. L’utilisation de cette technologie est également peu gourmande en énergie électrique avec un maximum de 130W à l’heure (à titre de comparaison, l’Optoma UHZ65 [laser] récemment testé consomme presque trois fois plus avec 305W et les modèles à ampoule incandescente tel le BenQ W2000 deux fois plus au bas mot).

Autres avantages de l’utilisation de LED, ils supportent des allumages/extinctions sans précaution particulière, sont moins difficiles à refroidir que les lampes incandescentes et le bruit de fonctionnement du vidéoprojecteur peut être réduit.

Pour la petite histoire le Xgimi H1 a été financé et commercialisé suite à une campagne de financement participatif qui s’est achevée il y a déjà un an avec la livraison des premiers exemplaires et il est maintenant commercialisé par Gearbest au prix  de 657.99€ au lieu de 718.25€ avec le code GXGMH1 (attention des frais de douanes peuvent s’ajouter à l’arrivée).

Ce tarif laisse présager des performances et un équipement réduits et pourtant ce cube home cinéma intègre un système sonore Harman Kardon, le wifi et un lecteur de médias intégré. Grâce à ses haut-parleurs et à sa comptabilité Bluetooth 4.0, il peut servir d’enceinte externe et être connecté à votre téléphone portable ou à votre tablette. Basé sur un Système GUMI (sous Android 5.1), il est également compatible Miracast, AirPlay, DLNA et 3D. Et toujours à moins de 700€ vous bénéficiez en prime d’une gestion électrique du focus de l’image ! N’en jetez plus, la coupe est pleine et cet appareil s’apparente à un vidéoprojecteur tout en un, telle la série des Philips Screeneo.

 

TOUR PHYSIQUE

 

Avant de nous intéresser à l’engin en tant que tel, examinons son emballage.

Test Xgimi H1

Boîte Xgimi H1

Dès le départ s’en dégage une très bonne impression sur la qualité de l’ensemble. Le H1 arrive dans un carton cubique qui intègre des tiroirs de rangement pour les câbles d’alimentation et la télécommande. L’ensemble est particulièrement bien fini et dégage une impression de haut de gamme.

 

Test Xgimi H1

Tiroirs de rangement Xgimi H1

L’appareil n’est pas en reste. La grille grise qui l’entoure est surmontée d’un cache noir sur lequel on trouve des touches sensitives servant à ajuster le volume quand le projecteur est utilisé en tant qu’enceinte externe. Le bloc optique est protégé par un cache coulissant en plastique qu’on bouge à la main. En revanche, le focus de l’image est entièrement électrique et se pilote à la télécommande.

Le zoom optique est manuel et d’une amplitude très restreinte (1.1X), mais ce peut être un choix du constructeur pour limiter le nombre et/ou la taille des lentilles et donc le cout final tout en conservant une bonne qualité.

Le Xgimi ne dispose d’aucun dispositif de décalage mécanique de l’optique (lens shift) qui faciliterait son positionnement ; il faudra soit le placer à la bonne hauteur directement (il n’a pas d’offset et tire donc tout droit) soit utiliser le Keystone (correction de trapèze électronique) qui autorise même à positionner le vidéo projecteur en décalage par rapport au centre de l’écran de projection en compensant la déformation résultante.

Concrètement, pour obtenir une image de 2m50 de base il nous a fallu placer le H1 à 3 mètres de l’écran. Ce n’est pas du tout un ultra courte focale (UST) comme le Philips Screeneo.

La connectique est riche, avec 2 prises HDMI 2.0, 1 USB 3.0, 1 USB 2.0, une prise LAN x une 3.5mm audio et une SPDIF.

Test Xgimi H1

Connectique Xgimi H1

La télécommande est compatible Air Mouse : il suffit de la secouer pour qu’une souris apparaisse à l’image afin de naviguer dans les applications nécessitant un clic sur une zone non gérée par les touches de navigation. Elle vient se connecter en Bluetooth au projecteur et intègre une batterie se rechargeant par le biais d’un câble micro-USB qui peut être branché sur une prise alimentée présente à l’arrière du projecteur.

Test Xgimi H1

Télécommande Xgimi H1

Le Xgimi est également livré avec un jeu d’adaptateur de prise électrique pour pouvoir l’utiliser dans le monde entier.

MENUS

Test Xgimi H1

Menu paramètres

L’application mobile XGIMI Assistant disponible sur le Playstore permet de contrôler le H1 depuis un téléphone portable ou une tablette. L’interface de navigation et de gestion du H1 est sous Android 5.1.1 ; le magasin d’application Aptoide TV est présent et permet d’installer Netflix et Kodi, par exemple.

Test Xgimi H1

lecteur média xgimi

Quatre préréglages usine sont disponibles : « cinéma, bureautique, dynamique et autogestion ». Seule la dernière sélection est éditable mais de façon partielle.

Test Xgimi H1

mode autodéfinition

En effet et à notre grande déception, le H1 n’intègre pas de CMS ou de réglages séparés des niveaux de gris (Gain et Bias). N’espérez pas non plus trouver un éditeur de gamma. Pour corriger les couleurs et le gamma il faudra se contenter des réglages classiques de contraste, luminosité, teinte et saturation.

Ainsi que la plupart des projecteurs dans cette gamme de prix, le Xgimi n’est pas en mesure de proposer une aide à la fluidité de type interpolation d’images.

En cours de projection, l’utilisateur peut régler les couleurs en choisissant parmi les sélections suivantes : « lumineux, standard, soft et une mémoire utilisateur ».

Test Xgimi H1

menu image

Test Xgimi H1

menu son

Un réglage de la netteté vient compléter les options disponibles ainsi qu’un mode réducteur de bruit. Le Xgimi H1 est également compatible 3D et supporte les signaux DLP-Link.

VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement :

Le H1 fait partie des vidéoprojecteurs les plus silencieux que nous avons testés. Il faut faire le silence complet dans la pièce pour être en mesure de percevoir le ventilateur, quel que soit le mode choisi. Placé à 50cm, notre sonomètre n’a réussi à mesurer que le bruit ambiant de la pièce : 29dB.

Piqué et netteté :

Test Xgimi H1

Photo de test Burosch Xgimi H1

Nous pensions que la petite puce TI de 0.47″ allait obliger à accepter une image moins précise que des DLP 0.65″, il n’en est rien. Le bloc optique du H1 effectue un superbe travail d’un bout à l’autre de l’image mais en respectant une contrainte de placement. En effet, pour obtenir les meilleurs résultats en termes de piqué et de netteté, il ne faut pas utiliser le dispositif de correction électronique intégré. Nous avons donc placé notre X1 dans l’axe exact de l’écran de test et à la bonne hauteur. Dans ces conditions, le piqué est exceptionnel pour ce type de projecteur. La commande électrique du zoom permet d’effectuer la mise au point le nez sur l’écran.

Test Xgimi H1

Précision d’image du Xgimi H1 en liaison avec une Xbox One S

Les mires de netteté Burosch ne présentent aucun double contour et aucune trace d’aberration chromatique. La précision de l’image est le point fort de ce modèle.

Test Xgimi H1

mire précision image

Fluidité :

En l’absence d’interpolation d’images, on constate la présence d’un judder léger dans les travellings. Ces ralentissements sont confirmés par les mouvements du balancier Burosch qui ne s’opèrent pas avec toute la « grâce » attendue. Néanmoins, ce défaut reste dans des proportions acceptables selon nous.

Test Xgimi H1

Mire de fluidité

Input lag :

Si certains envisagent de s’adonner aux jeux vidéos et aux parties multi-joueurs avec le Xgimi, ils devront supporter un retard à l’affichage de près de 54 ms.

Input lag Xgimi H1 54 msec.

Overscan :

Le H1 n’applique aucun rognage à l’image ; tous les symboles de la mire de test Burosch sont bien présents à l’écran. En revanche, elle nous permet également de constater que même dans la résolution native du projecteur (1920×1080) le traitement vidéo reste actif. C’est ce qui entraîne la présence de ces stries sur le rectangle blanc. Nous n’avons pas réussi à obtenir une correspondance parfaite entre la source et le diffuseur.

 

Test Xgimi H1

Mire d’overscan XGIMI H1

Bruit vidéo/artefacts :

En conservant les réglages de netteté configurés en usine, le H1 produit une image très piquée… mais pour le coup beaucoup trop. Cette option rajoute des doubles contours aux personnes et objets et produit dans le même temps un effet de bruit ou de grésillement sur les fonds clairs, particulièrement gênant. Dans ces conditions il faut abaisser le niveau de netteté et le laisser compris entre 0 et +20 suivant vos goûts (nous avons choisi de nous limiter à +10). Ainsi, l’image devient lisse et exempte de tout effet indésirable.

Test Xgimi H1

sicario gang

Concernant la plaie de la technologie mono-DLP, à savoir les effets arc-en-ciel qui peuvent être particulièrement perturbants pour les personnes sensibles, rappelons que le Xgimi utilise 3 diodes LED OSRAM pour délivrer les 3 couleurs fondamentales RVB. Aucune roue chromatique n’est utilisée et le H1 doit donc être exempt de la perception de ce phénomène.

Contraste et luminosité :

Le constructeur annonce une luminosité de 900 lumens. Nos mesures confirment certes ce chiffre mais cependant pas avec des couleurs utilisables en home cinéma. Dans des modes plus adaptés à la projection d’un film elle s’élève à 600 lumens. Ce chiffre est faible pour un projecteur à lampe au mercure mais un modèle à LED affichera une image qui apparaîtra plus lumineuse en raison de l’effet de Helmholtz-Kohlrausch.

Rappel :

Effet de Helmholtz-Kohlrausch : dépendance de la clarté (luminosité) par rapport à la luminance et à la chromaticité. Les objets de couleur apparaissent plus clairs que les objets achromatiques ayant la même luminance. Les couleurs les plus saturées apparaissent de fait comme étant les plus brillantes.

Test Xgimi H1

Compte tenu de cette caractéristique, nous estimons que le H1 est en mesure d’éclairer correctement des bases d’image allant jusqu’à 3 mètres et ceci avec une luminosité qui restera normalement stable dans le temps grâce à l’utilisation de LED.

En matière de contraste, le constat est identique : les mesures ne retranscrivent pas le résultat visuel. Avec des couleurs naturelles le contraste séquentiel ne dépasse en effet pas les 900 :1 et le passage au mode dynamique (contraste adaptatif), s’il réduit le niveau de noir, diminue également grandement le niveau des blancs, abaissant la valeur mesurée à 250 :1. Nous vous recommandons de rester dans les modes « cinéma » ou « autogestion ».

Colorimétrie :

Test Xgimi H1

CMS soft

En sortie de boîte, tous les modes usine sont très éloignés des références. Les outils disponibles dans le Xgimi H1 ne permettent pas son calibrage fin.. Il faudra lutter contre un rouge et un bleu trop puissants par rapport au vert, en jouant sur les réglages de teinte et de saturation. Le mode « soft » conserve notre faveur en proposant un gamma presque linéaire à 2.1.

Test Xgimi H1

soft rvb gamma

Grâce aux LED, le Xgimi dispose d’un Gamut plus large que celui du container HDTV rec.709 ; il avoisine les 90% de l’espace couleurs DCI-P3.

L’ensemble de nos relevés de colorimétrie est présent ci-dessous ; cliquez sur le bouton « load more » pour y avoir accès.

VERDICT SUBJECTIF

Le Xgimi H1 est un vidéoprojecteur Full HD mais il supporte (en les mettant à l’échelle) les programmes 4K non HDR. Les habituels extraits de test d’Alien Covenant et de Sicario dans leurs versions Blu-Ray mais également dans leurs versions UHD Blu-Ray ont donc été utilisés.

Test Xgimi H1

sicario attente

La première chose qui frappe et flatte l’œil à la découverte de l’image du Xgimi H1 est la précision de son image. C’est assez incroyable de voir ce que les concepteurs de cet appareil ont réussi à faire avec un coucou aussi compact et une puce aussi petite.

C’est bien simple, l’image délivrée par ce modèle à LED surclasse tous les projecteurs compacts à LED ou Laser que nous avons déjà testés dans nos colonnes, que ce soit de chez LG, Philips ou encore Vivitek.

Test Xgimi H1

sicario menace

Le second point fort est lié à son Gamut élargi qui permet d’offrir des couleurs plus saturées et plus fortes en renforçant leur impact à l’écran.

En couple avec notre écran technique et grâce aux LED et à l’effet HK, nous n’avons ressenti aucune gêne dans la restitution des scènes nocturnes et dans le contraste des images. Le résultat nous est toujours visuellement apparu bien plus lumineux que nos mesures ne le laissaient supposer.

Test Xgimi H1

N’oublions pas de saluer les performances sonores du système Harman-Kardon. Il dépasse et de loin tout ce que nous avons pu tester à ce jour comme solution intégrée à un vidéoprojecteur. Le son est ample, précis et avec une belle musicalité.

Nous avons placé dans cette partie quelques photos prises à partir de l’image projetée par le Xgimi H1 sur un écran Lusocreen de 2m50 de base ; elles rendent bien justice à la précision de son image.

Test Xgimi H1

sicario fusil

CONCLUSION

 

Cela fait plusieurs mois qu’un sujet dédié au Xgimi H1 était ouvert sur les forums de PJHC.FR. Nous reconnaissons humblement que ce modèle ne nous a tout d’abord pas intéressé, car le constructeur nous était totalement inconnu, fondu dans la multitude des produits à bas cout originaires du pays des pandas géants et soit disant tous aussi mirifiques les uns que les autres mais surtout destinés à leurrer notre porte-monnaie par le boniment. Aucun jusqu’ici n’avait d’ailleurs fait ses preuves ou même retenu l’intérêt des home-cinéphiles un tant soit peu exigeants. Sauf que là, c’est l’exception, c’est le coup de bambou ! Depuis que nous avons réceptionné ce modèle, les séances de projection s’enchaînent. La précision de son image est enchanteresse. Le Xgimi H1 a réussi à nous réconcilier avec la vidéoprojection à LED qui jusqu’à présent n’avait selon nous d’utilité que dans le cadre d’une utilisation complémentaire (pour les vacances par exemple) ou secondaire. Les petits modèles existant ne soutenaient en effet pas la comparaison avec des vidéoprojecteurs à lampes. Mais cette époque est désormais révolue : le Xgimi H1 est parfaitement apte à venir prendre sa place en tant qu’installation home cinéma principale, dans une salle dédiée ou une pièce à vivre (avec un écran technique). Et avec ses 30 000 heures de vie annoncée il peut être utilisé sans restriction, comme une télévision.

Pour bien auréoler l’enthousiasme qu’il aura déclenché, nous lui attribuons un Gold Award PJHC.FR au titre de l’innovation technique et de la qualité de son image.

 

Nous avons apprécié :
– La qualité de la fabrication,

– Le système sonore Harman Kardon,

– Le focus électrique,

– Les multiples possibilités de connexion,

– La précision d’image,

– La discrétion de fonctionnement,

– Le lecteur médias intégré.

– Les couleurs fortes et le Gamut large,

– La grande dynamique d’image.

Nous regrettons :
– Des menus trop sommaires,

– Impossible de le calibrer précisément avec le peu d’options disponibles,

– Un placement ardu.

CARACTERISTIQUES (données constructeur)

XGIMI H1 Projecteur home cinéma DLP

Résolution native Full HD 1080P (1920 x 1080)

Compatible 2K / 4K à 60FPS

Taille de projection de 30″ et jusqu’à 300″

Distance de projection de 1 à 9 mètres

LED 0.47″ DMD RGB TI DLP

900 ANSI lumens

Contraste Dynamique: 10000:1

Gamme de couleurs : plus de 120% NTSC

Zoom Optique 1.1x

Ratio 1.39 – 1.5:1

Correction trapézoïdale (Keystone) :

Vertical +35 degré / -35 degré

Horizontal +30 degré / -30 degré

Système GUMI (basé sous Android 5.1)

Processeurs Mstar 6A928 Cortex-A17 Quadcore 1.4GHz (Jusqu’à 1.75GHz)

GPU Mali-760MP4

3GB de mémoire RAM

16GB de mémoire de stockage

WIFI A/B/G/N/AC, Bluetooth 4.0 BLE

Système audio stéréo Harman Kardon

Durée de vie de la LED : 30.000 heures

Ports : HDMI 2.0 x 2, USB 3.0 x 1, USB 2.0 x 1, LAN x 1, 3.5mm audio x 1, SPDIF x 1

Miracast, AirPlay, DLNA, support 3D

Niveau sonore MAX (ventilateur) : 33dB

Consommation : de 80W à 130W

Dimensions : 20.00 x 20.00 x 12.80 cm

Poids : 2.100 kg

TEST XGIMI H1 : DLP 1080P à LED avec système sonore intégré
Un petit bijou et un couteau suisse de la vidéoprojection, voici comment résumer les caractéristiques du Xgimi H1. Il n'est pas parfait mais il prend tout de même la première place des diffuseurs frontaux compacts à LED.
Qualité d'image globale85%
Contraste et luminosité 80%
Piqué, netteté et fluidité85%
Colorimétrie60%
Menus, options et équipements90%
Facilité de placement et utilisation80%
80%Note Finale

16 Réponses

  1. Anthony “Roan” LOPES

    Hello et merci pour ce test.

    Quel écran « technique » conseilleriez-vous pour aller avec ce projo, et ce, dans une pièce de vie ? (ayant un prix en adéquation avec le projo et pour une diagonale de 300×169 (votre max calculé dans le test)).

    Répondre
  2. Cams

    Merci pour ce test. J’aimerais savoir si lors de l’utilisation de la correction de trapèze, la lumière du projo sur la zone de projection qui dépasse de la zone corrigé est génante, je compte installer le projecteur sur une table haute collé sur un côté du canapé, ma petite pièce ne me permet pas de le placer dans l’axe.

    Répondre
  3. Jean-Luc

    Merci pour ce test tant attendu, un Gold Award bien mérité apparemment.

    Du coup la note globale apparaît presque comme une déception, tant l’appareil semble cumuler les qualités (meilleur projecteur LED, égalant presque ceux à lampe (!), très silencieux, meilleur système audio, économe…).

    Pas très important après tout mais je m’attendais à au moins 90% en suivant le fil dédié sur le forum.

    Xgimi a un autre appareil en 720p (Z4 Aurora) qui lui aussi semble pas mal, vivement un test ! 🙂

    Répondre
  4. Vincent

    Detenant moi meme ce projecteur, au vus du prix paye de 720euros pour ma part et de toute ses qualites, je trouve la note finalement tres injuste! Il merite largement +90%.
    A noter que ce projecteur est aussi capable de lire les disques USB directement en plus de ces connections offertes Wifi et Bluetooth… Quoi demander le plus franchement a ce prix…?

    Je pense que la note devrait etre corrigee a la hausse sans tenir moi meme a vanter les merites d une marque chinoise, mais juste par justesse

    Répondre
    • Jean-Luc

      Il a quand même obtenu un Gold award, et puis en lisant le test on se fait un avis donc la note importe peu au final.

      C’est sûr que quand on le compare au Vivitek q8, il semble supérieur en tous points, alors qu’ils ont des notes équivalentes (78% le q8)…

      Répondre
      • Grégory

        La note est globale et tient compte des éléments suivants qui coutent des points : Menus incomplets, le projecteur est compliqué à placer, la fluidité n’est pas exemplaire, le contraste est moyen.

  5. marienbaboun

    Bonjour, je cherche à tirer le meilleur de la.colorimétrie sur le vidéo projecteur. Vous préconisez de rester en soft ou autogestion, dans le cas de l’autogestion, avez-vous des réglages à préconiser outre le fait de limiter la netteté à 20?
    De plus je cherche à savoir si je peux connecter le vidéo projecteur à un système multiroom LG en wifi, car je n’y arrive qu’en Bluetooth avec le décalage entre le son et l’image relativement insupportable.
    Merci d’avance.
    Marco

    Répondre
    • marienbaboun

      Je me réponds à moi-même pour présenter mes excuses. Possesseur depuis 10 mois du vidéo projecteur, à l’epoque ou je cherchais des infos, peu de commentaires, aucun test en vue…ce qui s’expliquait aisément vu l’exotisme de la marque. J’avoue depuis ne plus être aller sur le forum sauf en coup de vent….
      N’ayant jamais eu de vidéo projecteur auparavant, je pensais avoir un couteau suisse multimédia mais aux performances limitées. Je ne m’attendais à ce au’en une année, il est gagné quelques galons auprès des spécialistes….et m’apercevoir qu’il y avait des réglages proposés sur le forum!!
      Je vais me permettre de poser ma deuxieme partie de la question sur le forum.

      Répondre
  6. Laurent

    Hello tout le monde,

    j’ai le projecteur depuis plus d’un an maintenant, j’étais un des premiers en europe à le recevoir.
    Après un an d’utilisation, aucun soucis. La consommation avec une luminosité à 8 est de 75w, je projette sur un mur pour une image de 150 pouces, ce genre de consommation pour cette taille d’image, c’est imbattable!

    A+

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :