TEST ACER M550 : DLP 4K 1999€

Après avoir fondé beaucoup d’espoirs sur l’arrivée dans la ronde de la vidéo-projection de modèles DLP 4K à moins de 3500€ (Optoma UHD65), voire moins de 2000€ (Optoma UHD550X), nos premiers tests ont révélé que les appareils en question auxquels il faut ajouter l’ACER H7850 partagent tous une base commune mais accumulent également les mêmes défauts : contraste natif moyen, bloc optique avec aberrations chromatiques et fluidité à revoir en 50hz.

Nous pensions ainsi avoir fait le tour de cette gamme de clônes plutôt décevants, en les vouant à rester cantonnés dans les rayons de vos revendeurs qui leur passeraient un coup de plumeau de temps en temps. Or, c’était sans compter avec l’arrivée sans tambour ni trompette de l’ACER M550 révélée sur le forum de PJHC.FR par notre animateur Daigoro (merci à lui).

Ce modèle furtif regroupe plusieurs caractéristiques intéressantes qui vont faire le bonheur des amateurs de vidéoprojection DLP 4K soucieux de préserver leur budget . En effet, le M550 est commercialisé dès à présent au tarif de 1999€ et, à ce prix, il offre toutes les options d’un Optoma UHD65 positionné à 3499€ ! C’est donc pour déterminer si ce projecteur entre dans notre catégorie des « petites perles dénichées par PJHC.FR » que nous entamons le tour du propriétaire et des performances.

PRÉSENTATION

A l’image d’Optoma, ACER propose donc un trio de vidéoprojecteurs DLP 4K  : le V7850, sommet de la gamme à 2999€, le H7850 à 2499€ (déjà testé sur le blog) et le petit dernier mais non moins intéressant M550.

Contrairement aux modèles concurrents d’Optoma ou seul le UHD65 est équipé d’un traitement vidéo avec interpolation d’images pour 3499€ (UHD60 2699€ et UHD550X 1999€ sont sans aide à la fluidité) les 3 Acer intègrent d’origine cette option dénommée Accumotion et qui peut être activée sur les programmes 1080P et 4K ! Elle est bien pratique pour lutter contre le judder et les ralentissements dans les travellings.

TEST ACER M550

Carton ACER M550

Les autres différences entre les 3 appareils Acer consistent en la présence d’une roue chromatique 5 segments RGBCY sur le H7850 contre RGBRGB pour le V7850 et d’une luminosité supérieure pour les H7850/M550 face au V7850 (3000 et 2900 lumens versus 2200 lumens).

Le V7850 et le M550 disposent en supplément d’une certification ISFccc absente du H7850.

Au rayon des caractéristiques partagées, le constructeur  met en avant une compatibilité Rec.2020 et HDR10 ainsi qu’un lens-shift vertical d’une amplitude de 15%.

TEST ACER M550

acer m550 logos

TOUR PHYSIQUE

Le M550 partage la même coque blanche que les H7850 et V7850.

TEST ACER M550

ACER M550

Une sacoche noire fournie le protégeant pendant les transports. Pour le placer correctement et aligner son image dans le plan de l’écran, vous pouvez utiliser les pieds dévissables ou bien l’option de déplacement mécanique du bloc optique (lens-shift). Celui-ci est limité à l’axe vertical et est d’une amplitude de + ou – 15%. Pour avoir accès à ce mécanisme, il faut appuyer sur une molette escamotable dissimulée sur la coque. Sur ce point Acer propose une finition de meilleure qualité que l’Optoma avec son panneau à la conception bon marché et peu solide.

TEST ACER H7850

BOUTON LENS SHIFT VERTICAL ACER

En parlant de l’optique, signalons qu’elle est plutôt de type longue ; il faudra placer l’appareil loin de l’écran. Si vous souhaitez une base de 2m50 d’écran, le recul devra être compris entre 3m50 et 5m55. Il s’agit donc d’un appareil plutôt typé « fond de salle » (rapport de projection 1,39-2,22:1).

Signalons également la présence de deux haut-parleurs intégrés qui offrent la possibilité de projeter un film et de bénéficier de sa bande sonore sans être lié à un système sonore externe. Pour commander l’appareil en supplément du panneau de commandes manuelles, le constructeur nous propose une télécommande avec un

TEST ACER H7850

télécommande ACER

éclairage intégré.

En matière de possibilités de liaison, le choix est vaste.

TEST ACER M550

CONNECTIQUE ACER M550

Ainsi à l’arrière du vidéoprojecteur on trouve:

1 x sortie VGA – HD D-Sub (HD-15) 15 broches,

1 x vidéo composante/entrée RVB – HD D-Sub (HD-15) 15 broches,

2 x USB – USB de type A 4 broches (gestion),

2 x HDMI – HDMI de 19 broches de type A,

1 x entrée ligne audio – mini-phone 3,5 mm,

1 x réseau – RJ-45,

1 x série RS-232 – D-Sub (DB-9) 9 broches,

1 x Mobile High-Definition Link (MHL) / HDMI

1 x sortie ligne audio

Point de prise 3D-RF ou de support DLP-Link ; comme beaucoup d’appareils à venir, l’ACER M550 est uniquement 2D.

MENUS

Comme pour le H7850, la navigation dans les menus a été améliorée. La validation est maintenant calquée sur les autres marques et elle s’obtient en appuyant sur la touche « Enter » [nous avons pesté pendant de nombreuses années sur le système de validation par flèches qu’Acer était seul à utiliser ; c’en est donc fini]. En revanche, nous avons encore une fois une unique mémoire de sauvegarde utilisateur et chaque modification de paramètre sur un mode usine fait basculer l’appareil dans cette sauvegarde unique.

Au final, le menu image propose les sélections suivantes : Lumineux, Standard, film, cinéma sombre, jeux, sport, silence et utilisateur, ainsi que 2 menus ISF dissimulés.

TEST ACER M550

Menu couleur

Afin de corriger la colorimétrie vous disposez d’un CMS à trois dimensions et d’un ajustement séparé des niveaux RVB (Gain et Bias). Pour régler le gamma il faudra passer par des sélections définies en usine (sans possibilité d’édition).

En matière de traitement vidéo le M550 intègre un mode super résolution prévu pour « booster » la netteté de l’image ainsi qu’une aide à la fluidité de type interpolation d’images. Le contraste peut être accru de manière électronique grâce à un dispositif adaptatif de gestion de la luminosité en fonction du contenu d’image projeté mais aucun dispositif mécanique de type iris fixe n’est disponible.

Ce vidéoprojecteur 4K est également compatible HDR : 4 modes HDR correspondant à 4 valeurs de gamma HDR-10 sont proposés dans le menu avancé.

VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement :

Il rejoint les vidéoprojecteurs les plus silencieux du moment et contrairement au BenQ W11000 ce constat n’est pas entravé par le bruit d’un iris mécanique. L’ACER M550 arrive dans son mode « silence » au niveau de la résiduelle de bruit présent dans notre appartement soit 29 db ! (mesurés à 50 cm). Donc on ne l’entend pas. Avec le passage en mode économique nous mesurons 31,5 db et 37 db avec la lampe à pleine puissance.

Netteté/piqué/définition/bruit vidéo :

DLP et 4K, c’est le couple gagnant en termes de précision d’image, de netteté et de définition. La puce DLP de 0.67 qui est intégrée dans les entrailles du M550 est d’une résolution native de 2716×1528 (donc bien davantage qu’une simple résolution Full HD 1920×1080), toutefois nous ne sommes pas dans ce qu’on peut appeler une résolution UHD (3860×2160) ou 4K (4096×2160). Le traitement XPR va porter ce nombre à 8 millions pour atteindre une résolution UHD, chaque pixel étant dédoublé. XPR est l’appellation TI (Texas Instruments) pour ce procédé. Cette solution technique est plus élaborée que la simple wobulation.

Nous l’avons déjà constaté à plusieurs reprises cette solution technique arrive à égaler voire dépasser en terme d’impression de précision et de netteté les vidéoprojecteurs 4K natifs (principalement chez Sony).

La vitesse de commutation rapide de la puce (plus de 9.000 fois par seconde) permet à chaque miroir de reproduire deux pixels distincts et uniques par trame, de sorte qu’elle peut théoriquement afficher chaque pixel d’une source UHD.

Dans son mode « Silence » (cette dénomination est opportune car le M550 devient quasiment inaudible) le traitement XPR est désactivé et la puce DLP travaille dans sa résolution native de 2716×1528 alors qu’avec l’XPR elle affiche une résolution UHD de 3840×2160. L’iris dynamique est alors désactivé par défaut et la lampe passe en mode économique.

Pour revenir à notre examen de la précision d’image, l’ACER M550 présente des traces d’aberrations chromatiques limitées sur les bords extérieurs de notre image de test. Toutefois, elles n’entachent pas l’impression globale de grande netteté laissée par ce nouveau vidéoprojecteur 4k.

Test ACER M550

Mire de netteté 4K Burosch ACER M550

Bruit vidéo et artefacts :

Nous avons déjà soulevé cette présence de bruit vidéo à l’occasion des tests du H7850 et de l’Optoma UHD65. Ces parasites sont directement liés à l’activation du mode Brilliant Color (4 niveaux sont disponibles) ; pour l’éviter il convient de désactiver complètement cette option (qui vient en prime dérègler vos couleurs) ou de se cantonner strictement au niveau 1.

Seconde option ayant un impact directe sur la présence d’artefacts indésirables à l’écran : la super résolution. Certes, elle va venir accroître la netteté de l’image et ses détails mais en y ajoutant des éléments qui n’ont rien à y faire. Là encore pour ne pas être gêné, abstenez-vous de l’utiliser ou sélectionnez le niveau le moins agressif à savoir le « 2 ».

TEST ACER M550

COMPARAISON EFFET SUPER RESOLUTION ACER M550

Fluidité :

A l’image de l’Optoma UHD65, l’ACER M550 ne gère pas bien les signaux 50hz mais son dispositif d’aide à la fluidité va venir contrebalancer les ralentissements et problèmes de fluidité dans les travellings. La meilleure option est d’activer l’Accumotion sur son niveau 1. Si vous le laissez désactivé le judder sera très présent et si vous montez dans les niveaux vous obtiendrez des déchirements dans le bas de l’image. Le meilleur des 2 mondes est donc réservé au premier niveau d’Accumotion.

Input lag :

TEST ACER M550

input lag interpolation d’images désactivée

Avec le M550 nous restons dans les niveaux du H7850 et de l’Optoma UHD65 avec 78 ms de retard Accumotion désactivé et 143,8 ms avec l’interpolation d’images active. Ces valeurs ne plairont pas aux joueurs en réseaux qui recherchent le retard le plus faible possible.

TEST ACER M550

INPUT LAG interpolation d’images activée

Uniformité :

Mesurée à 83% elle est dans le bon niveau des vidéoprojecteurs DLP et supérieure à celle d’un vidéoprojecteur LCD transmissif. Aucun défaut d’éclairement de type coin lumineux n’est perceptible et la reproduction d’une mire de gris n’est accompagnée d’aucune dérive colorée.

TEST ACER M550

uniformité M550

 

Colorimétrie :

L’espace colorimétrique du M550 présente les mêmes lacunes que les Optoma UHD550X/UHD60/UHD65 et ACER H7850/V7850. Il est cantonné au rec709, alors qu’il devrait au moins se rapprocher des 100% du Gamut DCI-P3.

TEST ACER M550

cms avancé standard

Encore une fois, nous ne comprenons pas pourquoi un projecteur est dit compatible Rec. 2020 alors qu’il ne couvre que 98% du Gamut HDTV !? Espérons que cette singularité disparaîtra avec le VL7860 et sa source lumineuse laser qui doit permettre d’afficher un espace couleurs beaucoup plus large que le Rec.709.

Dans son mode standard, le M550 ne nécessite pas de retouches. Dans cette configuration, la température de couleurs et le gamma approchent suffisamment les valeurs de références (une température de couleurs de 6500k et un gamma linéaire à 2.2).

TEST ACER M550

Mode Standard RVB GAMMA

C’est donc le mode standard que nous vous recommandons d’utiliser dès la sortie de boîte.

En HDR vous n’arriverez pas à compenser l’espace couleurs restreint mais la gestion du gamma HDR EOTF ST2084 est optimum sur le M550 ; vous n’arrivez pas à l’éditer mais nous avons obtenu les meilleurs résultats avec le mode « 4 ».

Nous vous plaçons ci-dessous l’ensemble de nos mesures. Cliquez sur le bouton « load more » pour y avoir accès.

Contraste et luminosité :

Ce vidéoprojecteur 4K à petit prix en a sous le pied et c’est le champion de la dynamique d’image. De tous les nouveaux DLP UHD que nous avons testés c’est le plus lumineux et le plus contrasté. Il arrive même à être plus contrasté que l’Optoma UHD65 qui coute 1500€ de plus.

TEST ACER M550Avec des couleurs naturelles et dans son mode économique il est capable d’éclairer une image de 4 mètres de base tout en conservant 15 fL. En passant la lampe en puissance normale, la luminosité s’élève à 1980 lumens et dans ces conditions il est capable de conserver le même niveau d’éclairement sur 4m70. Cette caractéristique est à souligner car elle va permettre au M550 d’offrir une image 4K HDR de grande taille (3m50) sans avoir l’air anémique ; rares sont pour l’heure les projecteurs 4K à pouvoir le faire sur d’aussi grandes bases d’écran.

En matière de contraste, toujours avec des couleurs correspondant aux références, le contraste natif est de 1333 :1. C’est mieux que les UHD550X/ACER H7850 et UHD65 sans toutefois arriver au niveau d’un excellent DLP 1080P comme le BenQ W2000+. Cependant, il est possible d’améliorer la situation de deux manières. La première est en activant le contraste dynamique qui ne déclenche pas de conséquences visuelles négatives, mais la plus adaptée avec le M550 reste la combinaison en salle non dédiée avec un écran technique gris. Notre commentaire est valable pour les programmes SDR ou 4K non-HDR ; dès que vous donnez un galette Blu-ray UHD HDR au M550 l’image est transformée et le contraste fait un bond en avant. Ce projecteur est un champion du HDR et il nous appartient de le souligner. 

N’oublions pas que cette dynamique est censée avoir une grande longévité puisque la lampe est prévue pour durer jusqu’à 15 000 heures en mode super économique.

Nous vous plaçons ci-dessous l’ensemble de nos mesures. Cliquez sur le bouton « load more » pour y avoir accès.

VERDICT SUBJECTIF

Si nous avons été déçus des résultats obtenus avec les Optoma UHD550X et UHD65 ainsi qu’avec l’ACER H7850… Mais, vous l’aurez compris, il n’en va pas de même avec le M550 !

TEST ACER M550

alien covenant navette 1080P sur acer M550 écran blanc

Sur sources SDR non-HDR, en respectant les consignes de réglages suivants (mode standard, Accumotion 1, mode lampe économique et contraste dynamique enclenché sans brilliant Color), nous avons obtenu une image exempte de défauts, avec une précision qui dépasse tous les DLP 1080p actuels et une fluidité exempte de reproches.

Pour ce faire nous avons utilisé des extraits d’Alien Covenant , de la saison 7 de Game of Thrones (la meilleure à ce jour mais cela n’a rien à voir avec notre test !) et de Jurassic World.

TEST ACER M550

Blu-ray Jurassic World écran blanc Acer M550

Ces passages permettent de constater que la mise à l’échelle de ces programmes 1080p est particulièrement performante et vous allez redécouvrir vos galettes Blu-ray classiques si vous choisissez le M550. Si les noirs sont moyens avec une toile blanche, le passage à notre écran technique Lusoscreen a permis de faire disparaître cette faiblesse.

TEST ACER M550

XMEN REVOLUTION 4K HDR ECRAN LUSOSCREEN

Mais au-delà des programmes 1080p, la qualité de l’image 4K HDR délivrée par ce projecteur à moins de 2000€ va déclencher chez vous une frénésie d’achat de films 4K Blu-ray HDR car dans ce domaine le petit M550 est un surdoué. Nous regretterons simplement de ne pas pouvoir bénéficier d’un Gamut étendu. 

Toutes les photos illustrant cette partie ont été prises à partir de l’image projetée par l’Acer M550 sur un écran blanc et sur une toile technique Lusoscreen Dark Star (Extraits d’X-men Apocalypse et de SICARIO).

TEST ACER M550

SICARIO 4K HDR ACER M550 ECRAN LUSOSCREEN

Elles sont toutes placées ci-dessous et nous avons précisé à quel écran elles correspondent  (blanc ou écran technique Lusoscreen). Cliquez sur  le bouton « load more » pour y avoir accès.

CONCLUSION

L’Acer M550 n’est pas le projecteur parfait mais il permet avec son tarif de 1999€ d’offrir enfin un accès à la vidéoprojection UHD et 4K à petit prix sans rogner sur les options et les performances. Après nos tests, il prend bel et bien la tête des vidéoprojecteurs DLP 4K compacts de la nouvelle génération. En effet, c’est l’appareil le mieux équipé, le plus performant et le moins onéreux actuellement sur le marché. Dans ces conditions, il mérite le si envié gold award PJHC.FR que nous lui décernons. Le M550 vous réserve de grandes heures de plaisirs cinématographiques à domicile, à vous comme à votre serviteur car c’est maintenant le modèle qui est venu prendre sa place dans notre salle de projection. N’est-ce pas là l’ultime consécration ? Et pour finir nous le classons également dans la partie enviée « petite perle dénichée par PJHC.FR » ! … Après tout ça, l’hiver peut bien venir !

Nous avons aimé :

  • Le prix

  • – Le projecteur DLP 4K de la nouvelle génération, le mieux équipé, le plus performant et le moins cher,

  • Le rendu HDR,

  • La dynamique d’image,

  • L’interpolation d’images,

  • Une colorimétrie bien ajustée en sortie de boîte,

  • Le niveau de détails et de précision.

Nous regrettons :

  • Le Gamut restreint,

  • Le bug 50hz,

  • Des aberrations chromatiques,

  • Contraste natif moyen,

  • Une seule mémoire utilisateur.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES (Données constructeur)

Marque
Acer
Modèle
MC.JPC11.002

Principales caractéristiques

 
Format
Home Cinema
Technologie
DLP
Résolution
3840 x 2160 pixels
Résolution(s) 4K UHD
Oui
HDR (High Dynamique Range)
Oui
Format(s) d’affichage
4/3, 16/9
Descriptif technologie de projection
Puce DLP 0.66″ UHD 4K
Luminosité
2900 ANSI lumens
Contraste
900000 /1
Lens Shift
Lens Shift Vertical

Objectif

 
Type de focale
Standard
Ratio de projection mini
1,39
Ratio de projection maxi
2,22
Zoom
1.6x
Objectif
Zoom optique 1.6x Zoom numérique 2x Zoom et focus manuels

Signaux Vidéo

 
Compatible 3D
Non
Fréquence verticale mini
24 Hz
Fréquence verticale maxi
120 Hz

Lampe

 
Puissance de la Lampe
240 W
Type de lampe
UHP
Durée de vie de la lampe
4000 Heure(s)
Durée de vie de la lampe en mode Eco
10000 Heure(s)

Niveau sonore

 
Niveau sonore mini
19 dB
Niveau sonore maxi
29 dB

Equipement

 
Télécommande
Oui
Puissance sonore
2 x 5 W
Réseau
Oui
Norme(s) réseau
Ethernet
Modèle interactif
Non

Connectique

 
Entrées vidéo
1 x HDMI Femelle, 1 x VGA (D-sub 15 Femelle), 1 x HDMI 2.0 Femelle
Sorties vidéo
1 x VGA (D-sub 15 Femelle)
Entrée audio
Line IN (Jack 3.5 mm Femelle)
Sorties audio
Line OUT (Jack 3.5mm Femelle)
Connecteur(s) addidionnels
1 x Série (RS-232), USB Type A Femelle, Ethernet – RJ45 Femelle

Caractéristiques physiques

 
Largeur
398 mm
Hauteur
127 mm
Profondeur
297,5 mm
Poids
5,3 kg

Alimentation

 
Consommation
315 W

 

TEST ACER M550 : DLP 4K 1999€
Une nouvelle perle dénichée par PJHC.FR est née : l'Acer M550 à 1999€ est actuellement le DLP 4K compact le moins cher du marché et le mieux équipé. Ses performances visuelles ne sont pas en reste puisqu'il surclasse ses cousins chez Optoma et Acer. Si vous cherchez un vidéoprojecteur 4K à petit prix, ne passez pas à côté de cette superbe opportunité. Merci Acer.
Qualité d'image globale95%
Contraste et luminosité 80%
Piqué, netteté et fluidité90%
Colorimétrie88%
Menus, options et équipements93%
Facilité de placement et utilisation88%
89%Note Finale

Articles similaires

79 Réponses

    • Marco

      Good morning Gregory.
      Congratulations for this review :ss always the best specialist in Vpr reviews 🙂
      This Acer has 2900 Lumens and I think they are very excessive for me considering I’ve a distance between lens to screen(1.0 gain) about 3,40 metres.
      What do you think about it?For my room could the Optoma Uhd65 be better with 2200 lumens?
      Other thing :
      When you recommend the Acer M550 instead of the Epson Tw 9300 : Can you explain this sentence please?
      Thanks a lot Gregory 🙂

      Répondre
  1. Vinimaw

    Je viens d’acheter un TW9300w, plus cher bien sur, comment trouvez vous la comparaison ? C’est pas du natif 4k dans les deux cas.

    Répondre
      • Pascal

        Bonjour Grégory ,

        Aie !!!! j’ai un peu mal pour Vinimaw , ça doit être assez frustrant , rageant surtout si l’on considère la différence de prix de plus de 1600€ qd mm !!!! Sans vouloir enfoncer le clou , aucunement , Est ce que Cela n’aurait pas été plus judicieux d’opter dans la fourchette  » basse  » de tarif pour un Sony VPL-HW45ES voir même un BENQ W2000+ ou dans la fourchette haute , pour un JVC DLA-X5000 en faisant preuve de patience pour économiser afin de rassembler les 800€ environ qui sépare le Epson TW9300W du JVC DLA X5000 ??? À moins , â moins que Vinimaw a eu son Epson TW9300W à moins de 2000€ Tout en sachant que toutes les affaires ne sont pas bonnes à faire ou prendre !!!

        Grégory , je pose la question pour moi maintenant ! Pour avoir réellement mieux que ce tout nouveau ACER M550 , il faut choisir quel projecteur stp ???

        Merci

      • Vinilaw

        C’est sur que ça frustre un peu, mais l’epson offre une qualité d’image vraiment belle donc c’est pas comme si j’étais déçu de ce que j’ai. Et ma salle ne m’aurait pas permis de mettre le acer en fait car son Lens shift est trop limité ! Donc c’est plus la différence de prix, maintenant les modèles arrivent et je changerai dans quelques années quand la 4k native sera encore plus abordable 😊

  2. Pascal

    Ok Vinilaw , c’est cool si tu le prend avec philosophie 👍🏽 Cependant et pour que je comprenne , je serais curieux de connaître l’avis de Grégory concernant les limites du Lens shift de ce ACER M550 par rapport au Epson TW9300W ! Oui la 4 K devrait se démocratiser et ce ACER M550 devrait évoluer , lui et Bien d’autres d’ailleurs ! Le seul problème avec ces évolutions , est qu’on peut être amener à changer de matériels assez souvent puisqu’on est â la recherche du meilleur selon nos moyens respectifs ! Personnellement je n’ai pas encore franchi le pas d’investir dans un projo parce que j’attend LE projo qui me permettra d’etre un tranquille quelques années , et ce , mm si il y a des nouveautés qui sortent , si bon soient il ! Ce ACER commence à ressembler à ce que je recherche dans sa gamme de prix et surtout son mon budget pas élastique ! Sur ce , profite bien de ton matos le plus possible ! 😜👍🏽

    Répondre
  3. Pascal

    Avec le nouveau millésime des JVC qui vont pointer leur nez , il paraît qu’on peut trouver des DLA X5500 pour un peu plus de 3000€ ce qui peut être très intéressant , Non ?

    Répondre
  4. ludo

    ce projo nécessite t’il une toile spéciale pour en tirer tout le profit?.Je dispose d’une salle dédié est-ce suffisant?

    Répondre
    • Grégory

      Le pire c’est la toile blanche dans une pièce non optimisée, mais avec une salle dédiée le M550 sera à son aise sur une toile blanche.

      Répondre
      • ludo

        ok je dispose d’un screenline transonore de 2.50m de base .Je pense que l’acer sera assez puissant

  5. jimbo776

    bonjour, comparé à un epson 6700 lequel recommandez-vous et au sujet des AEC quel est votre impression.

    Répondre
    • Grégory

      Bonsoir, face au 6700 je recommande l’Acer mais il coute près du double de l’Epson. Je ne suis pas sensible aux AEC et je ne suis pas en mesure de répondre.

      Répondre
  6. bruno castagna

    Interressant ce M550, mais pas pour moi
    J’ai un écran transonore au format 2.40 , j’ai pour le moment un panasonic ptae 4000 avec mémoire de zoom
    Fonction, pour moi, indispensable

    Répondre
  7. Vincent

    Bonjour Grégory
    Merci beaucoup pour vos tests, je suis en pleine réflexion à monter un vp avec toile dans mon salon.
    J’ai un recul de 3.40, j’avais mis en tête de ma liste l’Epson 7300 mais après avoir lu votre test sur l’Acer M550 j’hésite beaucoup. Qu’en pensez vous ? Et quelle toile me conseillez vous sachant que ma télé sera derrière .

    Merci à vous

    Répondre
    • Grégory

      Bonjour Vincent, je vous conseille de prendre l’Acer M550 et de le coupler avec une toile technique grise déroulable (élite screen ou Magic Screen).

      Répondre
  8. regis

    Bonjour,

    Est-ce que ce videoprojecteur nécessite un câble hdmi particulier ? ou le câble hdmi utiilsé pour alimenter un écran Full HD est suffisant ?

    Répondre
  9. Pascal

    Bonjour Greogory ,

    Est ce que vous faites parti des personnes qui pense que tout les câbles hdmi 4K se valent ? Est ce que remplacer le câble secteur d’un projo par un autre plus performant et Bien souvent plus cher , peut améliorer le rendu final , moins de bruit video ( grains ) ? Dans le même ordre d’idée , est ce qu’un bon filtre secteur , une alimentation mentation optimisé peut améliorer le rendu final d’un profo , Mais aussi sur le lecteur etc … ?

    Répondre
    • Ludo

      Tout simplement un bon câble genre elite câble. Eliminera les parasites et evitera des coupures sur de grandes longueurs

      Répondre
    • Grégory

      Pascal, j’utilise un câble HDMI Amazon de 5 mètres UHD à 39€ sans aucun souci. Pas la peine de mettre des fortunes dans cette partie.

      Répondre
      • Pascal

        Bjr Grégory ,
        je ne doute pas que votre choix d’un câble hdmi Amazon à 39€ fonctionne sans aucun soucis Mais pensez vous vraiment que tout les câbles hdmi ( compatible ) , USB , HP , RCA , Ethernet ( RJ45 ) , Secteur … se valent tous ?

      • Grégory

        Non ils ne sont pas tous égaux mais ce ne sont pas forcément les plus chers les meilleurs (j’en revient toujours à mon exemple câble HDMI Amazon qui arrive à faire transiter un signal 4K HDR à petit prix alors que d’autres marques n’y arrivent pas).

      • Pascal

        Bjr Grégory ,

        Oui je suis d’accord que ce n’est pas forcement Le plus cher qui est forcement meilleur ! Mais qd vous dites que votre câble Amazon arrive à faire transiter Le 4K HDR qd d’autres marques ni arrivent pas , de quel marques faites vous allusion svp ? on aimerait savoir ça peut servir pour éviter de tomber dessus ! Et puis çe n’est pas parce il arrive à faire transiter Le 4K HDR , qu’il est meilleur , c’est juste une histoire de compatibilité et Non un argument de qualité reel du câble en lui même ! Çe que j’essaie de dire c’est que le resultat d’un videoprojecteur , surtout ceux qui sont encore abordable , peuvent être sensiblement améliorer ses performances en optant pour des câbles HDMI , SECTEUR , et meme Le Support sur lequel il est posé ( vibrations ) , Non ? Par exemple je serais curieux de voir ce que pourrait donner de remplacer le fusible d’origine d’un projo de bonne qualité â la base par un model de chez SYNERGISTIC RESEARCH qui donne d’excellent resultat en Audio !

      • Ludo

        A mon avis,faut arrêter d’investir des sommes hallucinantes dans des câbles. Mis a part un blindage correct dur un câble d’entrée de gamme fera parfaitement l’affaire ,le signal passera c’est tout et on le reste cest marketing

  10. Gilles

    Merci pour votre article.
    Avez vous une date de disponibilité ?
    Avez un lien pour une page qui calcul les dimensions d’écran suivant le recul et le lenshift ? (je n’ai rien vue que le site d’Acer).
    Si j’ai bien compris le « bug » du 50 hz (film en 25 hz je présume) peut être compensé en activant l’interpolation ?
    Sinon en 24 et 23,976 Hz : aucun problème ?

    Note : j’attend votre test du Sony 260es

    Répondre
  11. regis

    Bonjour,

    Merci pour la réponse. J’essaie de voir les impacts que pourrait avoir l’acquisition de ce videoprojecteur. Aussi, Si un lecteur 4K est nécessaire pour alimenter ce videoprojecteur, est-ce qu’il est aussi nécessaire de changer son ampli qui n’est pas de dernière génération (pas compatible 4K )?

    Bon dimanche

    Répondre
    • Grégory

      Bonjour regis, oui il faut changer votre ampli ou bien faire comme moi et faire transiter le signal vidéo directement de la source au projecteur et laisser l’ampli prendre uniquement l’audio en charge.

      Répondre
      • regis

        Merci Gregory pour la réponse. J’ai en effet regardé les caractéristiques du lecteur 4K sur internet que j’envisage d’acheter (sony ubp-x800) et j’ai vu qu’il avait 2 sorties HDMI donc effectivement, c’est possible de dissocier les flux audio et vidéo. J’envisageai jusqu’ici l’acquisition du vidéo projecteur Sony HW45es mais je suis maintenant aussi très intéressé par ce nouveau vidéoprojecteur.

  12. regis

    Sur le site internet où il est en vente exclusive, il est mentionné un module en option pour une connectivité sans fil. Est-ce que tu as des renseignements complémentaires (disponibilité, prix) ?

    Répondre
  13. Pascal

    Dis Ludo , qui a parlé d’investir des sommes hallucinantes dans des câbles ? Juste par curiosité , qu’entends tu par sommes hallucinantes ? Il existe de bons câbles , comme du  » mauvais  » dans Toutes les catégories de prix ! Bien entendu , chacun fait avec ses moyens mais ça ne signifie pas que ceux qu’on ne peut pas s’offrir est mauvais et n’est que marketing ! De plus Pour ton info dans Toutes les catégories de produits , il y a un minimum de marketing , qui fait parti intégrante du commerce ! Tu parles de blindage , un vulgaire câble électrique est blingé et fera passer très bien le signal entre un ampli et des enceintes par exemple ! Bref C’est bien une typique réflexion de FFF ( français frustré fauché ) !

    Répondre
    • ludo

      alors ton FFF,et franchement pathétique.Je peux te dire que je suis propriétaire avec une salle dédié donc faudra repasser pour le faucher.Tu parles même de fusible!!!.Tu devrais lire les tests de hardware pc sur les câbles hdmi tu serais surpris que des câbles bas de gamme (30 euros) font aussi bien que des grands (300 euros).Mais voir un câble hdmi mal blindé et câble électrique a coté et tu va voir si tout passe sans interférence.Aprés quand je dis blindage je dis pas triple couches .Mais un simple bien fait.

      Répondre
      • Pascal

        Non il n’y a rien de pathétique puisque Le  » FFF  » est une realité , une Caracteristique Bien Française ! DSL ! Alors Apres tant mieux si tu n’es pas dans le cas ! En revanche ce qui est pathétique c’est que apparemment tu te base sur test sans faire ta propre experience ! Oui il y a une époque assez lointaine où moi aussi je me basais sur ce que je lisais et au final j’ai très souvent été très déçu en plus d’avoir jeté de l’argent par la fenêtre ! Alors tes tests de hardware pc ( qui est très loin d’être une référence ) & Co je m’en tape ! En bref , ce que j’essaie d’expliquer ( encore une fois ) c’est qu’on peut sensiblement améliorer un équipement audio et/ou video Avec des  » accessoires  » de qualité sans se fâcher avec son banquier ! Exemple , Un simple support qui protège des vibrations parasites peut améliorer les choses , j’en ai fait l’expérience avec une simple planche de contreplaqué de bouleau de forte épaisseur ! J’ai pu aussi tester les fusibles de chez Synergetic research en version  » Red  » et ensuite  » Black  » sur mon ampli intégré , mon lecteur de fichiers Audio , mon caisson de basse ( Rel B1 ) , Ben mise à part un rodage de ces fusibles , Le resultat est étonnant par rapport aux fusibles classiques en verre à quelques Cts d’€ qui vibre ( naturellement ) qu’on nous livre dans nos appareils , si bon soient ils ! D’ailleurs Ces fusibles peuvent mm faire patienter pour l’achat éventuel d’un bon câble secteur digne de ce nom ! Dans le mm ordre d’idée , c’est de mettre Tout ces appareils en phase afin de réduire plus possible les fuites de masse , là aussi sans dépenser un centime , on peut améliorer le son mais aussi l’image ( TV, Projo … ) , mon vieux écran plasma panasonic s’en porte bien mieux , Tout mon système d’ailleurs ! Question blindage , qu’il suit double , triple , quadruple etc … ça c’est du marketing le plus souvent ! L’essentiel est la qualité et Non la quantité , tu suis la nuance ? Donc tu vois , Avec des recettes assez simples , peut coûteux on peut améliorer les choses ! D’autre part , j’imagine que ceux qui sont intéressés par ce nouveau projo 4K n’ont évidemment pas un budget extensible et rêvent de s’offrir un Projo de très haut de gamme ce qui est le cas de la majorité d’entre nous , ces petites améliorations peuvent nous aider à profiter pleinement dans les meilleures conditions possible de leurs  » modestes  » achat sans dépenser des fortunes ! Faut juste savoir être patient , une caractéristique qui se perd ! On veut le top du top , le moins cher possible , installer â La va vite etc … Bah que voulez vous , c’est l’époque de consommation moderne qui veut ça , aidé par l’internet !!! Il y a de bonnes sources sur internet mais aussi de très mauvais ! Conclusion , on passe souvent à côté de l’essentiel pour se retrouver frustré ( F ) au final !!!

  14. Alexandre M

    Bonjour et merci pour ces tests extrêmement pro et pourtant accessible pour des non techniciens. J’avoue avoir beaucoup de mal à me décider entre ce acier m550 et le BENQ w2000+ dont le test m’avait conquis.
    J’ai actuellement un BENQ w1070 sur une toile blanche dans une salle non dédié (mon salon avec des murs blancs). Que me conseillez vous entre le BENQ et le acer, en sachant que le 4K peut être optionnel à date, car la majorité de mes supports sont des bluray classiques ou une ps4 pro pour le jeu.
    Dois je investir sur un écran gris technique également ? Dans les 2 cas ou juste pour le acer?

    Merci d’avance pour tes précieux conseils Gregory

    Répondre
    • Duval

      Bonjour Alexandre,
      Je suis également dans le même cas que toi 😉
      Et si tu as eu des conseils, cela m’intéresse ^^.
      Gregory si tu pouvais nous donner ton point de vue .
      Encore merci pour ce test.

      Répondre
    • Grégory

      Dans vos environnements il faut utiliser un écran technique pour tirer le meilleur de l’Acer M550. Si vous êtes prêt à faire l’effort alors le M550 sera un meilleur choix que les BenQ.

      Répondre
      • alexandre M

        Salut Gregory et merci pour cette réponse. Du coup même en qualité full hd, le Acer est meilleur que le benq 2000+ sous réserve que j’ai un écran technique?
        Et sans écran technique? toujours le acer ou plutôt le benq?

        En tout cas merci, bravo pour le boulot et bon courage pour la suite

      • Duval

        Merci pour votre réactivité et votre conseil.

        Cependant j’ai actuellement un écran manuel déroulant de la marque Oray avec une base de 2m40.
        Quelle toile technique me conseillez-vous?

        Et si toutefois je gardais mon écran, est-ce que le fait de peindre d’une couleur foncée le mur où se trouve l’écran de projection suffirai?

        Encore merci.

      • Grégory

        Ma Lusoscreen (voir dernier test sur le blog) est parfaite, sinon il y a des toiles techniques à des prix pas trop déconnant chez elite screens ou magic screen. Un gain de 0.6 est parfait avec l’ACER.

      • Duval

        Du coup, le meilleur choix est de prendre le Acer m550 avec la toile lusoscreen home cinéma.

  15. Richard Bixler

    Hi Gregory,
    I live in the US. Unfortunately the V7850 and H7850 are the only options. Is the M550 comparable in quality to the V7850?
    Thank you

    Répondre
  16. Florent

    Bonjour,

    merci pour ce test, j’ai donc acheté et reçu le Acer M550.
    Grosse question : je n’arrive pas à avoir accès à la ligne Mode ECO, elle est grisée chez moi.
    On me dit de désactiver le Dynamic black pour y avoir accès. Mais à ce moment là je ne peux pas faire le réglage que vous préconisez :
    « Sur sources SDR non-HDR, en respectant les consignes de réglages suivants (mode standard, Accumotion 1, mode lampe économique et contraste dynamique enclenché sans brilliant Color) »

    D’ailleurs, brilliant color = HDR dans le VP ?

    Merci d’avance pour votre aide.

    Répondre
    • Grégory

      Bonjour Florent, le Brilliant Color se trouve juste au-dessus de l’Accumotion. Pour m’en mode économie, il faut d’abord le sélectionner avant de passer en contraste dynamique.

      Répondre
      • Florent

        Merci beaucoup !
        Je teste tout ça ce soir, mais pour l’instant en effet ça a l’air vraiment bien. Merci l’écran technique gris (xtrem screen daylight 0.9 pour ma part). le piqué est fabuleux.

  17. Florent LEONARDO

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse, sur l’oppo 103D j’obtiens des noirs dignes de mon sony hw65es.
    Je teste le VP sur un lecteur panasonic UB700 et un oppo 103D.
    Dans les deux cas, que ça soit sur une video UHD HDR10bits, un blu ray UHD (sully) ou un blu ray normal, impossible d’utiliser les modes HDR de 1 à 4, je dois laisser sur off. Sinon j’ai des couleurs très bizarre, et de la solarisation sur tout le ciel. Comment le réglez vous en HDR ?

    Répondre
    • Grégory

      Votre configuration HDR source projo ne doit pas être bonne. Dans le menu « info » avez-vous bien la mention HDR qui apparaît ?

      Répondre
      • Florent LEONARDO

        Bonjour,
        Je suis sur le HDMI 2 là où il y a marqué UHD 4K au niveau du connecteur. Et dans info il y a bien marqué HDR.
        J’ai mis en 4:4:4 12 bits là pour voir.

      • Florent LEONARDO

        En 4:2:2 il détecte du MHL, pareil en 4:2:0. en 4:4:4 il détecte bien du HDR, mais si je met l’acer en HDR 1 sur certaines scènes j’ai des chemises blanches ultra saturées, et d’autres le ciel est bon. SI je met en HDR 4 j’ai le ciel bruité mais des belles chemises blanches..

      • Grégory

        10 bits max avec le M550 donc aucun intérêt de mettre du 12 bits.
        Pour vos problèmes de blancs brûlés il ait ajuster vos niveaux de contraste et de luminosité à l’aide de mires dédiées (thx par exemple). La Xbox One S dispose d’une option intégrée (et oui et elle ne coute que 259€ ;)).

      • Grégory

        Florent sur quel choix avez-vous sélectionné dans l’option HDMI du videoprojecteu. ? Restreint ou large ? Et ensuite quel choix avez-vous validé dans le menus de configuration de vos lecteurs ? Rvb vidéo ou Pc ?

  18. Florent LEONARDO

    Merci Grégory pour le suivi !
    Je vais tester avec des mires. C’est juste fou d’avoir un résultat si loin de l’acceptable en mettant HDR 1 à 4.
    J’ai mis un cable UHD que je viens d’acheter exprès : pas mieux.
    Dans le vidéoprojecteur : HDMI 2, sur restreint. J’ai aussi essayé full range.
    Dans le lecteur , j’ai testé YCbCr 4:4:4 et 4:2:2, ainsi que RVB (ces derniers n’étaient pas reconnus comme HDR mais MHL).

    Répondre
    • Grégory

      Ce que tu me décris c’est un problème de configuration entre ta source et le projo. J’ignore déjà pourquoi tu me parles de MHL qui est l’interface de liaison entre un téléphone portable ou une tablette. Dans ton lecteur il faut que tu trouves ton niveau de sortie RVB PC ou Vidéo (large ou restreint) et la faire coïncider avec le niveau d’entrée HDMI du projecteur. Ça c’est le premier point, second c’est de tester les différents gamma disponibles et enfin tu ne pourras pas t’affranchir d’intervenir sur les niveaux de contrat den et de luminosité si tu as des blancs brûlés. Dernier point à vérifier j’espère que tu as désactivé le Brilliant Color.

      Répondre
      • Florent LEONARDO

        Bonsoir,
        Par MHL j’entendais que quand j’appuie sur info, soit il m’affiche MHL (défaut) soit HDR quand il détecte bien du HDR.

        J’arrive à supprimer des saturations en étant :
        YCbCr 4:4:4
        HDMI large
        HDR 4
        Super resolution 0
        Brilliant Color off
        Et en mettant le contraste sur -5 sur le lecteur (ce qui n’est pas top et assombri tout) et en jouant un peu sur luminosité et contraste à la fois sur le lecteur et le projecteur, je débouche les blancs.

        Après coup, j’ai testé sur l’oppo en version blu ray : c’est plus lumineux, plus coloré.. du coup je n’ai toujours pas atteint les couleurs HDR qui font woaw, et c’est quand meme très complexe.

      • Grégory

        On progresse, le lecteur pana semble bien être à l’origine des soucis. Mais j’ai également l’impression que vous vous méprenez sur l’apport d’une image 4k HDR. Le HDR va entraîner une plus grande saturation des couleurs (même si ce point est réduit en raison du gamut réduit du M550 et de tous ses cousins) et surtout un contraste renforcé.

  19. Florent LEONARDO

    En effet je me méprends surement 😉
    est ce grave d’augmenter le gamma des blancs pour diminuer la saturation sans casser le contraste ?
    je suis à -4 de contraste, -1 de luminosité, +6 de gamma blanc, le tout sur le lecteur.
    sur le projecteur ça n’influe pas beaucoup, donc j’ai tout entre 50 et 60

    Répondre
    • Florent LEONARDO

      Encore merci Grégory pour votre aide.
      Bon en touchant à tout j’ai réussi à me débarrasser des saturations mais :
      Avec ce lecteur, Panasonic UB700, je l’ai fait au détriment d’une image sombre, peu contrastée. Il y avait de bons noirs, mais impossible d’avoir des scènes de jour relativement vive. Au final, cela n’a plus d’intérêt par rapport à la version blu ray lu par l’oppo.
      Je ne blame pas le videoprojecteur, car sur l’oppo il est très beau. J’ai de bons noirs, de bonnes couleurs, un piqué d’enfer et peu de bruit.

      Je blame le lecteur, qui déjà sur un blu ray comme oblivion, est incapable de m’offrir de beaux noirs (scène où il descend dans le trou en rappel) même en touchant la luminosité et le contraste. J’imagine qu’il est très bon, mais pas adapté aux videoprojecteurs aux contraste un poil juste comme l’acer. Je vais le tester sur mon sony HW65 pour voir.

      Par contre l’acer a un gros défaut : C’est une usine à gaz à régler, je m’explique :
      Impossible de mettre le mode eco On, si les noirs dynamique sont activés. Sauf qu’on peut les réactiver une fois le mode eco mis sur on. Il n’y a pas de logique.
      Super resolution : Sur une image en pause, quand on passe à 1, on voit nettement la différence. On passe à 2 c’est quasiment revenu comme à 0, puis on va sur 3,4 ça repart de 1 pour s’amplifier. De là, si je retourne à 1 et remonte, puis fais le yoyo entre 1 et 2, il n’y a plus aucune différence entre 1 et 2. Pas logique.

      Et les associations de tous ces réglages sont aléatoires. Un coup HDMI Restreint + dynamic black va donner des saturations, un coup non, un coup c’est super resolution qui va donner la saturation.. C’est hallucinant..

      Répondre
      • FLORENT LEONARDO

        Bonjour,
        Je viens de poster sur le forum, mais pour info il apparait que l’acer ne tolère pas le HDR en 4:2:0. En 4:4:4 par contre il veut bien me dire HDR quand j’appuie sur Info, autrement non.

      • Grégory

        Le problème vient d’un mauvais mapping entre le lecteur pana et le projecteur, dans un premier temps il faut faire coïncider les niveaux RVB HDMI de la source et du projo, sinon = noirs bouchés. Ensuite il faut régler le contraste et la luminosité avec une mire de réglage et enfin sélectionner un niveau de gamma correspondant à la source. Les différences de rendu entre l’ Oppo et la platine Panasonic confirment que c’est le lecteur le souci.

  20. Aitor

    Good morning Gregory,

    I would like to buy a projector to enjoy football in 4k, would be a good option this acer? Would it be better to wait for Benq ?? Or the difference compared to a 4k TV would be great and better to buy an epson tw6700 and wait a few years ??

    Répondre
  21. divrande

    Bonsoir ,
    Une question « idiote » très certainement ; il n’y a pas de correction de trapèze sur ce genre de machine ?
    Mon dernier projo était un VPH G90 … je débarque un peu Mars 🙂
    Très bonne soirée et merci pour tout ces essais très complets .
    Bonne soirée,
    Pierre-Marie

    Répondre
  22. divrande

    Re
    Désolé si je me répond à moi même 🙂
    En fait c’est le lens shift qui se charge de déplacer l’image sans déformation , j’avais cela sur mes Barco R12 …
    Bonne journée..

    Répondre
  23. Yann

    Bonjour, pour une utilisation familiale (foot, TV, Xbox..) recommandez vous le M550 ou l’EPSON EH-TW9300 ?

    Répondre
  24. Yann

    Sachant qu’avec certaines promos actuelles, la différence de prix n’est que de +/- 300 euros

    Répondre
  25. Bailleux

    bonjour Gregory,
    Je suis désolé de vous déranger mais pourriez vous me dire si la différence sera notable entre le Acer m550 et un Epson tw6100?
    Je vous remercie d’avance.
    Thibault

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :