TEST OPTOMA HD29Darbee

Que vous voilà donc proposé un été très « DLP » cette année ! En effet après les tests des Optoma UHD65 et UHD550x, des BenQ W2000+ et X12000, voici au tour du petit Optoma HD29Darbee de venir se faire évaluer. Ce tout nouveau vidéoprojecteur home cinéma DLP 1080P (qui n’est pas encore disponible à la vente en France au moment où nous écrivons ces lignes) est le 3ème modèle du constructeur à intégrer directement le traitement vidéo Darbee Visual après le HD28Darbee et le GT1080Darbee (tous déjà testés sur le blog). Tout en sachant que d’autres constructeurs ont déjà envisagé l’intégration de cette option dans leurs modèles, pour le moment seul Optoma l’a réalisé et dispose donc de l’exclusivité dans ce domaine. Le HD29Darbee est déjà commercialisé en Allemagne au tarif public recommandé de 849€ ; à ce prix il se positionne en concurrent direct des BenQ W1110 et W2000. Nous allons voir s’il est en mesure de faire frissonner ces champions du home cinéma à petit prix.

PRESENTATION

Davantage destiné aux amateurs de jeux vidéo que de cinéma à domicile, le HD29Darbee est un petit appareil livré dans un coque entièrement blanche. Ses petites dimensions (298x230x96,5 pour un poids de 2,38 kg) ne lui permettent pas de rentrer dans la catégorie des mini-projecteurs mais il n’est vraiment pas grand.

TEST OPTOMA HD29Darbee

OPTOMA HD29 Darbee

À 849€, son équipement est bien évidemment des plus sommaires, donc pas de déplacement mécanique du bloc optique (lens-shift) ni de motorisation de l’optique et pas d’interpolation d’images. Le zoom et la mise au point sont entièrement manuels et, petite particularité mesquine (même à ce prix), aucun cache n’est offert pour venir protéger le verre de l’optique quand le projecteur est à l’arrêt. Bref c’est service minimum au niveau de l’équipement.

Pour obtenir une image de 2 mètres de base, il vous faudra un recul compris entre 3m00 et 3m25 et ces distances passent à 3m70 et 4m05 pour 2m50 de base.

Le HD29Darbee est un vidéoprojecteur DLP HD Ready compatible 3D Ready. Bonne nouvelle pour les amateurs de home cinéma respectueux de la précision colorimétrique, il est équipé d’une roue chromatique RVBRVB qui doit lui permettre de coller aux références rec.709 (HDTV). Sa luminosité est annoncée à 3200 lumens, pour un contraste de 30 000:1. La durée de vie de sa lampe est évaluée à 8000 heures (dynamique), 6000h pour la lampe en configuration économique et 5000h pour la puissance lumineuse maximum.

Il est également certifié ISFccc et dispose des menus cachés permettant à un professionnel du calibrage de sauvegarder ses réglages dans 2 mémoires dédiées.

Son panneau de connectique comprend deux prises HDMI dont une compatible MHL pour connecter directement un smartphone ou une tablette numérique. Ses dimensions et son poids plume rendent tout à fait possible une utilisation nomade d’autant qu’un haut-parleur intégré dispense de le connecter à une installation sonore externe.

TEST OPTOMA HD29Darbee

connectique Optoma hd29darbee

La télécommande est semblable à la plupart des modèles de la marque. Nous l’apprécions pour sa forme ergonomique, son bon rayon d’action et son éclairage bleu bien pratique en cours de projection.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Télécommande optoma hd29darbee

Mais c’est surtout l’intégration du traitement Visual Darbee qui va intéresser nos lecteurs. Nous avons à de nombreuses reprises déjà présenté et évalué les performances de ce traitement vidéo qui vient donner un coup de punch aux détails d’une image en travaillant sur la luminance de chaque pixels et en les rendant soit plus sombres, soit plus lumineux.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Darbee désactivé

TEST OPTOMA HD29Darbee

Darbee full pop

Le contraste des détails est ainsi renforcé, ce qui entraîne une augmentation de l’effet de netteté. Ce traitement vidéo n’est nullement un scaler qui va travailler sur la résolution d’une image et il n’a aucune influence sur la colorimétrie. Nous l’avons déjà à de nombreuses reprises démontré à l’occasion de nos précédents tests d’appareils Darbee.

 

LES MENUS

Présentés sous la forme de vignette carrée, les menus Optoma ne bougent pas d’une génération à l’autre. Les ajustements de la colorimétrie réalisés en usine sont dénommés de la manière suivante : « cinéma, couleur, jeu, référence, lumineux, 3D », plus une mémoire utilisateur et 2 menus ISF cachés.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Menu image

Le HD29Darbee dispose en outils de réglages de la colorimétrie d’un ajustement séparé des niveaux de gris. Petit souci même en déplaçant l’affichage sur les bords de l’écran, les réglages de Gain et de Bias reviennent systématiquement se placer en plein centre de l’image et donc pile dans le champ de mesures de la sonde, ce qui rend toute tentative de calibrage problématique.

Un Color Management System (CMS) intervenant sur les 3 dimensions du gamut est également présent. Pour le gamma il faudra vous contenter de 8 configurations ajustées en usine.

Une petite option notable tout autant que sympathique et qui porte le doux nom « d’expérience de jeu améliorée » est destinée à réduire le niveau d’input lag au profit des amateurs de jeux en ligne. Le constructeur annonce un retard d’affichage limité à 16 ms. (tout comme pour le GT1080Darbee), ce qui est excellent pour un vidéoprojecteur.

L’accès au mode Darbee se fait via le menu image et il présente les 3 niveaux classiques : haute-définition « High-def » prévu pour les sources Blu-ray et HDTV, jeu « gaming » qui accentue l’effet 3D et permet de bien détacher les plans d’une image (comme son nom l’indique il est destiné aux jeux vidéos) et enfin celui qui a le plus d’impact visuel, le mode « full pop » qui est conçu pour les programmes de basse qualité.

VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement :

La conception ouverte sur l’avant pour le refroidissement de la lampe de la coque du HD29 a deux conséquences néfastes pour une bonne expérience home cinéma. La première est liée au bruit de rotation du ventilateur qui n’est pas contenu dans les entrailles de l’appareil : ainsi nous avons mesuré 34 db avec la lampe en position économique et 40 dB à pleine puissance.

 

Second défaut, une fuite importante de lumière qui est distrayante lorsque le noir complet est fait ; ce n’est pas idéal en home cinéma vous en conviendrez avez nous.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Fuite de lumière Optoma hd29darbee

Piqué et netteté :

Le bloc optique équipant le HD29Darbee est plutôt de bonne qualité et aide à donner une excellente impression de précision. Nos mires de netteté 1080p Burosch sont plutôt épargnées par les aberrations chromatiques et nous sommes ici dans un des points forts de ce HD29.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Mire de précision et netteté Optoma hd29darbee

Fluidité :

Les signaux 1080P24 pris en charge par le nouveau vidéoprojecteur DLP Optoma ne sont pas exempts de ralentissements dans les travellings. La présence de ce phénomène qu’on appelle judder, ne peut pas être atténuée par une aide à la fluidité (interpolation d’images). Néanmoins, malgré cette absence, le HD29 s’en tire honorablement avec des déformations qui restent limitées.

TEST OPTOMA HD29Darbee

mire de fluidité Optoma HD29Darbee

Overscan/Bruit vidéo/Uniformité/AEC :

Pour la partie évaluation du « cropping », l’absence ou non d’un rognage d’une partie de l’image par le projecteur, notre mire de test Burosch présente bien tous les symboles qu’elle doit afficher.

TEST OPTOMA HD29Darbee

overscan optoma hd29Darbee

Autre bon point, le bruit vidéo est absent et l’image lisse même après activation du Brillant Color (attention toutefois à vous limiter à un maximum de + 4). L’uniformité de l’image est également exempte de reproches puisque notre mire de gris ne présente pas de traces de dérives colorées.

Enfin, pour en terminer avec les effets indésirables, signalons que l’utilisation d’une roue chromatique RVBRVB rend les effets arc-en-ciel très discrets.

Input lag :

Sans activer l’option visant à réduire le niveau de lag, nous obtenons déjà une très bonne mesure de 33,4 ms ; la plupart des vidéoprojecteurs que nous testons n’arrivent pas à atteindre ce niveau.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Input lag norrmal mode jeu Optoma HD29Darbee

En passant en mode « expérience de jeu améliorée », notre mesure d’input lag est réduite à 16,8 msec.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Input lag amélioré Optoma HD29Darbee6?

Cette particularité rend le HD29Darbee particulièrement intéressant pour les hard-core Gamers qui souhaitent s’adonner à leurs parties de frags multi-joueurs sur de très grands écrans.

 

COLORIMETRIE ET GAMMA

Avant de nous intéresser à nos mesures de contraste et de luminosité, nous allons examiner la colorimétrie de cet Optoma HD29Darbee pour déterminer si ses promesses de coller aux valeurs du rec.709 sont tenues.

TEST OPTOMA HD29Darbee

CIE mode référence

Nous avons donc mesuré les 5 modes usine « cinéma, couleur, jeu, référence et lumineux ». 4 d’entre eux ne sont pas utilisables en l’état en raison principalement de réglages de gamma totalement inadaptés en home cinéma. Il n’en va pas de même pour le mode « référence » qui porte bien son nom.

TEST OPTOMA HD29Darbee

CMS avancé mode référence

Gamut, niveaux RVB et gamma : les niveaux de correspondances vis-à-vis des valeurs recherchées sont tels que pour cette sélection, aucun calibrage de l’image n’est nécessaire.

TEST OPTOMA HD29Darbee

RVB GAMMA référence

C’est une très bonne nouvelle pour l’utilisateur final qui n’a qu’à brancher sa source sur le projecteur et sélectionner le mode « référence » pour profiter de son film. Là encore, nous retrouvons des performances similaires à celles du GT1080Darbee.

  Toutes nos mesures sont présentes ci-dessous, cliquez sur « load more » pour y avoir accès.

CONTRASTE ET LUMINOSITE

Si la fidélité colorimétrique de la sélection « référence » est à souligner, elle ne s’accompagne pas d’un rapport de contraste adapté à la restitution des films. Le contraste séquentiel de l’Optoma HD29darbee plafonne (avec des couleurs justes) à un tout petit 777/1 pour une puissance lumineuse de 763 lumens avec la lampe à puissance maximale. En mode économique, la luminosité s’abaisse à 603 lumens.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Tout ceci va limiter l’utilisation du HD29Darbee à des tailles d’écran inférieures à 2m80 avec la lampe à pleine puissance et 2m50 avec la lampe en position économique.

Contraste dynamique : Parfaitement utilisable sans trop d’effets indésirables, cette modulation de la puissance de la lampe en fonction du contenu de la scène ne fera pas bondir drastiquement le contraste qui reste un des points faibles de cette appareil, d’autant que son contraste Ansi est limité à 330:1. En comparaison directe avec notre Viewsonic PRO7827HD (contraste Ansi de 700:1), la différence visuelle en faveur du moins cher des 2 (le PRO7827HD) est importante.

Toutes nos mesures de contraste sont placées ci-dessous, cliquez sur « load more » pour y avoir accès.

VERDICT SUBJECTIF

Nous avons utilisé plusieurs extraits des Blu-ray suivants pour évaluer l’Optoma HD29Darbee : Sicario, Alien Covenant (import US) et Spectre.

TEST OPTOMA HD29Darbee

Optoma HD29Darbee Sicario

 

Plusieurs facteurs caractérisent l’image de l’Optoma HD29Darbee. La première, et c’est une qualité, est sa précision. Les scènes de jours Full HD sont reproduites avec détails et netteté, caractéristiques typiques de l’image des vidéoprojecteurs DLP. Dans sa sélection « référence », les tons chairs sont superbement restitués ainsi que les blancs. Mais la contrepartie de cette précision colorimétrique est une image dépourvue de dynamique. Les 3200 lumens ne sont pas au rendez-vous avec une image aux couleurs naturelles. Tout ceci nous apparaît bien fade, surtout après avoir allumé le Viewsonic PRO7827HD à 599€ qui lui est un champion du contraste natif et Ansi.

 

TEST OPTOMA HD29Darbee

Darbee arrêt Alien Covenant

Le contraste natif n’est pas digne d’un vidéoprojecteur DLP actuel, les scènes nocturnes ou sombres en pâtissent et la profondeur de champ n’est pas au rendez-vous. C’est la principale faiblesse de ce nouveau vidéoprojecteur qui, en dehors de cette particularité (qui s’invite un peu trop dans nos tests actuellement), s’en sort plutôt pas mal en terme de fluidité et de précision d’image.

 

TEST OPTOMA HD29Darbee

Comparaison action Darbee james bond Spectre

Concernant le traitement Darbee, il ne nous apparaît pas déterminant en terme de motivation d’achat. En effet, au regard des résultats obtenus, mieux vaut partir sur un BenQ W1090 (690€) et lui adjoindre un boîtier DVP-5000S externe (249€) pour obtenir un résultat bien plus convaincant en terme de contraste et de dynamique d’image. Une seconde configuration moins onéreuse avec le DVP-5000S est possible en remplaçant le BenQ W1090 par un VIEWSONIC PRO7827HD.

 
TEST OPTOMA HD29Darbee

OPTOMA HD29darbee viewsonic pro7827hd

 

 D’autres photographies tirées à partir de l’image projetée par l’Optoma HD29Darbee sont présentes ci-dessous, cliquez sur « load more » pour y avoir accès.

 

CONCLUSION

À l’exception de son rapport de projection, le HD29Darbee affiche des performances identiques à celles du GT1080Darbee récemment testé. Son input lag très bas associé au traitement Visual Darbee le destinent principalement aux amoureux de jeux vidéos. Pour le home cinéma, si nous saluons une colorimétrie enfin utilisable dès la sortie de boite, ses contrastes séquentiel et Ansi sont trop faibles pour espérer représenter une alternative crédible aux BenQ W1090/W1110 ou W2000.

Quoi qu’il en soit, nous saluons les efforts du constructeur pour continuer dans cette voie avec Darbee.

Nous avons apprécié :

– Le traitement Darbee intégré,

– La précision de l’image,

– L’input lag très bas,

– Une colorimétrie bien ajustée en sortie de boîte.

Nous regrettons :

– Un contraste médiocre,

– Une image qui manque de dynamique,

– L’absence de Lens-shift et de cache pour le bloc optique,

– Les fuites de lumière vers l’avant.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES (données constructeur)

  Technologie d’affichage Puce 0.65” 1080p DC3 DMD DLP® Technologie par Texas Instruments Résolution 1080p 1920 x 1080 Luminosité 1 (mode Lumineux) 3200 ANSI Lumens Contraste 30 000:1 Durée de vie de la lampe2 Dynamic/Eco/Bright 8000/6000/5000 (hrs) Rapport de projection 3 1.48 – 1.62:1 Type de zoom 1.1x Manuel Connecteurs (Entrées/Sorties) 2x HDMI (1.4a 3D support) + MHL v2.1, Audio Out 3.5mm, Relais 12V, 3D-Sync, USB-A Power (1A) Haut-parleur (Watts) 10 Correction Trapézoïdale ± 40° Verticale Poids (kg) 2.38 Dimensions (LxPxH) (mm) 298 x 230 x 96.5 Ratio 16:9 Natif, Compatible 4:3 Offset 116% Taille image projetée 0.71 – 7.75m (27.88″ – 305.3″) Diagonale 16:9 Distance de projection 1 – 10m Optique F/2.5~2.67; f=21.86~24mm Uniformité 80% Résolution Maximum Full HD 1920 x 1080 Compatibilité Informatique FHD, HD, WXGA, UXGA, SXGA, XGA, SVGA, VGA, Mac Compatibilité 480i/p, 576i/p, 720p(50/60Hz), 1080i(50/60Hz), 1080p(50/60Hz) Support 3D Les fonctions 3D des projecteurs Optoma ne peuvent être utilisées qu’avec du contenu 3D compatible. Les applications usuelles incluent la 3D éducative ou la conception 3D et la modélisation 3D. Certains boîtiers TV, les lecteurs Blu-ray 3D™, la PS3 de Sony® et la Xbox 360 de Microsoft® sont compatibles via la HDMI v1.4a. Compatibilité 3D Side-by-Side:1080i50 / 60, 720p50 / 60 Frame-pack: 1080p24, 720p50 / 60 Over-Under: 1080p24, 720p50 / 60

TEST OPTOMA HD29Darbee
Un projecteur qui rassemble de belles qualités (colorimétrie, traitement visual Darbee, input lag) mais dont l'impression générale est ternie par un contraste médiocre.
Qualité d'image globale85%
Contraste et luminosité60%
Piqué, netteté et fluidité75%
Colorimétrie95%
Menus, options et équipement70%
Facilité de placement et utilisation59%
74%Note Finale

6 Réponses

  1. Nation

    Fuite de lumière énorme, rien que ça c’est même pas digne du prix demandé…contrats médiocre assomme définitivement ce vidéoprojecteur.

    Répondre
  2. michaelvasilev2017

    Contrast is not much lower than viewsonic-pro7827hd by numbers. But why so low rating?
    And why 4 modes are unusable (except of Reference)? I have it and like Vivid and Cinema modes! For my eyes it is better than Benq W1070 and not worst than W1110 at all.

    Répondre
    • Grégory

      Seul le mode référence approche les références rec709.
      Le Viewsonic Pro7820HD a un contraste ansi de 710:1 et l’Optoma 330:1, c’est particulièrement notable en comparaison côte à côte.

      Répondre
  3. Mikhail Vasiliev

    Grégory,
    so Pro7820HD should be better (higher rate) than Benq W2000! Could you do shoot-out test of these 3? Or even with W1090/W1050?
    thanks!

    Répondre
  4. Romain Noel

    Je dois changer de vidéoprojecteur p(peti; t budget) pour ma salle dédiée (noir total). Je possède actuellement un model assez ancien : Mitsubishi HC1100, Est-ce que ce HD 29 Darbee peux faire l’affaire ?
    Qu’en est-il du HD39 Darbee ? Present-til les memes defauts ?

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :