TEST BENQ X12000

 

Commercialisé depuis le printemps 2017, personne n’avait encore rédigé de test sérieux incluant des mesures des performances du second vidéoprojecteur DLP 4K de BenQ : le X12000 et de sa source lumineuse HLD LED de Philips.

Cette omission va être réparée dans les lignes de ce nouveau banc d’essai PJHC.FR et s’articulera principalement autour de la réponse à cette question : l’écart tarifaire de près de 1500€ qui sépare le W11000 et le X12000 est-il justifié ? Rendez-vous en fin de ce test pour obtenir notre avis sur ce duel fratricide entre 2 DLP 4K.

 

(Note du rédacteur : les 2 vidéoprojecteurs partageant la même base et disposant des mêmes menus, les parties « présentation » et « menus » sont reprises à 90% de notre test du BenQ W11000).

 

TEST BENQ X12000

BENQ X12000 face sans cache

 

PRÉSENTATION

En février 2016, à l’occasion de la couverture du salon ISE, nous avions pu vous dévoiler en avant-première les 2 références des futurs vidéoprojecteurs BenQ 4k intégrant la nouvelle puce DLP de 0.67 pouces de Texas Instruments.

Le premier des modèles est équipé d’une source lumineuse avec une lampe au mercure UHP (BenQ W11000) et le second d’une nouvelle version de LED, le HDL LED développé par Philips, le X12000 que nous testons ce jour.

Qu’est ce que le HDL LED ? (source BenQ France)

Technologie ColorSpark HLD LED : la luminosité à un autre niveau et une gamme chromatique plus vaste

Comparée à la technologie LED actuelle, la technologie Philips ColorSpark HLD LED n’offre pas seulement une vaste gamme chromatique pour la qualité des images, mais également des performances de luminosité triplées à l’avant de l’écran. En concentrant une lumière verte pure et puissante quatre fois plus lumineuse que les LED vertes ordinaires depuis le module phosphore à Haute Densité de Lumens en tandem avec les LED haute luminosité rouges et bleues, la technologie ColorSpark HLD LED augmente la luminosité de façon spectaculaire pour aider le X12000 à générer les 2 200 lumens nécessaires dans les environnements lumineux et les pièces trop éclairées. Grâce à sa lampe sans entretien de 20 000 heures et le temps de réponse Marche/Arrêt instantané, le X12000 est sûr de ravir les cinéphiles pendant longtemps et la nouvelle technologie LED leur offre à la fois une luminosité puissante et des couleurs stupéfiantes.

 

Comme le W11000, le BenQ X12000 est construit autour de la nouvelle puce 4K de Texas Instruments (TI) :

Nous avions déjà évoqué les caractéristiques de cette nouvelle puce 0.67 qui offre nativement une résolution de 4 millions de pixels (donc bien davantage qu’une simple résolution 1080P donnant 2 millions de pixels). Le traitement XPR va porter ce nombre à 8 millions pour atteindre une résolution UHD, chaque pixel étant dédoublé. XPR est l’appellation TI pour ce procédé. Cette solution technique est plus élaborée que la simple wobulation.

La vitesse de commutation rapide de la puce (plus de 9.000 fois par seconde) permet à chaque miroir de reproduire deux pixels distincts et uniques par trame, de sorte qu’elle peut théoriquement afficher chaque pixel d’une source UHD.

A noter que la coque et les caractéristiques physiques du BenQ W11000 sont similaires à celles du BenQ X12000 .

Le X12000 est donc le second vidéoprojecteur home cinéma DLP 4K de BenQ, résolument orienté haut de gamme, et il bénéficie des certifications THX et ISFccc.

Pour être en mesure de proposer un tarif abordable pour un vidéoprojecteur 4K, BenQ a fait l’impasse sur la motorisation de l’objectif. Tous les réglages du bloc optique se font manuellement avec deux molettes pour le déplacement vertical et horizontal du lens-shift avec une bonne amplitude. Le zoom et le focus sont bien évidemment également manuels. Pas de mémoire de zoom à espérer.

Pour obtenir un base d’image de 2m50 il vous faudra un recul compris entre 4m15 et 4m95, donc l’optique n’est pas vraiment courte. Le Lens-shift quant à lui permet un décalage de 65% de la position centrale de l’image vers le haut et vers le bas. L’amplitude horizontale est plus limitée avec 27% à gauche et à droite. C’est bien mais pas parmi les meilleurs sur ce point.

Distance de projection BenQ W11000

Distance de projection BenQ W11000/X12000

Amplitude lens-shift BenQ W11000

Amplitude Lens-shift BenQ W11000/X12000

Pour rehausser l’appareil en cas de besoin, 4 pieds à vis sont présents. Il est énorme, sur la balance le X12000 affiche un poids de 18,5 kg.

La conception allongée et imposante de la coque laisse présager d’un bruit de fonctionnement maîtrisé et surtout d’une conception professionnelle de l’architecture. Un volet coulissant sur lequel figure le logo 4K vient protéger le compartiment de la lampe, différence par rapport au modèle à lampe, le X12000 couvre 100% de l’espace couleurs DCI-P3 et l’affiche fièrement !

TEST BENQ X12000

BENQ X12000 DCI-P3 et

.

Sur le côté on trouve un compartiment avec tout le panneau de connectique qui comprend deux entrées HDMI dont une HDCP 2.2, une entrée VGA, une prise RS-232, une mini-USB, deux prises Trigger 12 V., et une prise LAN.

BENQ W11000

BENQ W11000/X12000

En contrebas du panneau de connectique se trouve la prise d’alimentation et sous un panneau coulissant les commandes déportées pour piloter le X12000 sans télécommande. Tous les câbles arriveront donc au vidéoprojecteur par le côté et non par l’arrière.

BENQ W11000

BENQ W11000/X12000

En parlant de télécommande, voilà justement une autre innovation de ce nouveau modèle BenQ car elle se distingue des standards récents de la marque pour s’agrandir, s’allonger et prendre une couleur sombre qui contraste avec le blanc habituel du constructeur. Elle bénéficie d’un éclairage rouge bien pratique en salle dédiée et propose une touche 3D qui sera bien utile après la mise à jour HDR/3D de la fin d’année 2017.

TEST BENQ X12000

Télécommande BenQ X12000

Le BENQ X12000 est déjà disponible au prix public recommandé de 7499€.

LES MENUS

 

A la première mise en marche de l’appareil, un chemin de configuration défini par BenQ attend l’utilisateur. Il faut tout d’abord sélectionner le type de projection (table, plafond, etc…) avant de choisir la langue et l’activation ou non de la sélection automatique des sources. Les vignettes sont identiques à celles des W2000, W1090 et autres modèles récents du constructeur.

Le sous-menu que nous utiliserons le plus est bien évidemment celui appelé « IMAGE ». C’est l’endroit d’ajustement des luminosité, netteté, contraste, couleur et teinte et surtout de sélection d’un des modes de colorimétrie fixés en usine. Ils sont au nombre de 6 (8 si on compte les 2 sélections ISF dissimulées à l’aide d’un code de verrouillage).

TEST BENQ X12000

menu image

Voici leurs liste et description : Bright est optimisé pour rendre le plus de lumière possible ; Vivid est conçu pour la projection en salle non dédiée tel un salon ; Cinéma, à l’opposé, est ajusté pour une utilisation dans lequel le contrôle de lumière est réalisé ; DCI-P3 est un mode couleur prévu pour la restitution des programmes 4K et de leur espace couleurs étendu. Enfin, développons un peu la sélection Silence qui présente quelques caractéristiques intéressantes : cette dénomination est opportune car le BENQ X12000 devient quasiment inaudible, c’est impressionnant ! Lorsque ce mode est utilisé, le XPR est désactivé et la puce DLP travaille dans sa résolution native de 2716×1528 alors qu’avec l’XPR elle affiche une résolution UHD de 3840×2160. Dans ce mode l’iris dynamique est désactivé par défaut et la lampe passe en mode économique.

En outre, 2 mémoires utilisateurs vous permettront de sauvegarder vos réglages.

Pour la colorimétrie, le gamma et le contraste vous disposez de valeurs gamma étalonnées de 1.6 à 2.8. Des températures de couleurs sont certes prédéfinies (normal, froid, lampe d’origine et chaud) mais si vous envisagez d’intervenir sur la colorimétrie vous pouvez le faire finement à l’aide d’un ajustement des niveaux de gris (GAIN et BIAS) et d’un CMS sur les 3 dimensions du gamut. En déverrouillant l’accès aux menus ISF, un calibreur professionnel aura également à sa disposition d’autres outils de réglages.

TEST BENQ X12000

MENU ISF

Le menu avancé donne accès aux réglages CinemaMaster comme pour le W8000 mais, ici, point d’aide à la fluidité. Les seules options disponibles sont : Color Enhancer, Pixel enhancer, couleur chair, DCTI et DCLTI, des algorithmes qui interviennent sur les couleurs et le contraste.

 

TEST BENQ X12000

Menu cinemaMaster

Si le X12000 ne propose pas de mémoire de zoom, les différents formats disponibles sont nombreux avec 2 modes anamorphiques pour utiliser le nouveau BenQ avec une lentille adaptée.

 

VERIFICATIONS TECHNIQUES

Bruit de fonctionnement :

L’architecture du X12000 remplie parfaitement son œuvre avec 29db mesurés à 0.50 cm dans le mode silence et 32db  au mode de puissance maximum.

 

Netteté/précision :

TEST BENQ X12000

Mire de netteté large X12000

Pour restituer la précision d’une image UHD ou 4K, le DLP dispose des plusieurs avantages sur les technologies de projection concurrentes. Principalement, c’est une puce unique (mono-dlp) qui, contrairement aux projecteurs en triple, ne souffre pas d’une réduction de la netteté due à un mauvais alignement des panneaux et qui surtout bénéficie d’un avantage dans la fonction de transfert de modulation d’un signal optique ( Source Wikipédia : La fonction de transfert de modulation est en optique la fonction qui définit le contraste en fonction de la finesse des détails à restituer. Elle permet d’évaluer les qualités d’un objectif, d’un capteur ou encore d’un vidéoprojecteur).

Le X12000 est équipé du même bloc optique que le W11000 dont nous avions déjà relevé qu’il ne produisait aucune aberration chromatique.

 

Nous avons effectué deux relevés comparatifs XPR activé et XPR désactivé, avec avouons-le très peu d’écarts entre les deux solutions.

TEST BENQ X12000

Comparatif mires XPR activé et désactivé BENQ X12000

TEST BENQ X12000

Comparatif avec et sans XPR BENQ X12000

 

Input lag :

En l’absence d’un mode dédié aux jeux vidéos et d’interpolation d’images, notre mesure d’input lag est unique et notre sonde Leobodnar affiche un retard de 61.8 msec, un peu mieux que les 65,5 msec. du W11000 mais un résultat toujours trop élevé pour les amoureux de frags multi-joueurs.

TEST BENQ X12000

Input Lag BenQ X12000

Fluidité :

Les BenQ W11000/X12000 sont dépourvus d’aide à la fluidité malgré cette absence, les résultats sont bons avec un judder relativement bien maîtrisé.

Bruit vidéo/Uniformité :

L’uniformité est excellente mais nous ne sommes pas surpris, d’abord parce que c’est un DLP et ensuite car BenQ gère la colorimétrie de ses nouveaux modèles de main de maître depuis quelques années. Les bandes colorées présentes sur le cliché sont typiques de certaines prises de vues de vidéoprojecteur mono-DLP et sont invisibles à l’œil.

 

TEST BENQ X12000

Mire d’uniformité BenQ X12000

Enfin le bruit vidéo reste très léger même avec l’option Brillant Color active, vraisemblablement grâce au traitement vidéo CinemaMaster.

 

Contraste et luminosité :

Si la luminosité est globalement en progression par rapport à celle du W11000, les écarts ne sont pas gigantesques. Toutefois le projecteur à LED dépasse le modèle à lampe classique et ceci par les simple jeu des mesures comparatives. On peut y rajouter une perception visuelle d’une luminosité plus importante en faveur du LED générée par l’effet Helmholtz-Kohlrausch.

De quoi s’agit-il ?

Les physiciens Allemand Rudolf Kohlraush et Hermann von Helmholtz ont démontré la dépendance de la clarté (brightness) par rapport à la luminance et à la chromaticité. Les objets de couleur apparaissent plus clairs que les objets achromatiques ayant la même luminance. Les couleurs les plus saturées apparaissent les plus brillantes.

Avec des couleurs naturelles, le X12000 peut éclairer à 16 fL une base d’image de 3m60 et 3m10 en mode économique, c’est bien mais dans la perspective d’une utilisation HDR nous aurions souhaité un peu plus de dynamique. Toutefois ne boudons pas notre plaisir car c’est bien la première fois qu’un modèle home cinéma à LED est plus puissant que la version qui utilise une lampe UHP classique.

TEST BENQ X12000

 

Contraste :

Les meilleurs résultats sont obtenus dans le mode DCI-P3 avec 1573/1. Il s’agit d’une valeur native car le X12000 ne dispose ni d’un iris fixe, ni d’un iris dynamique contrairement au W11000. Le modèle à lampe intègre un iris mécanique qui vient renforcer le contraste mais dont le bruit de fonctionnement rend son utilisation compliquée. En tout cas le X12000 n’excelle pas dans ce domaine.

COLORIMÉTRIE ET GAMMA

Petite particularité, aucune de nos 3 sondes de mesures n’a été capable de prendre des mesures RVB cohérentes pendant notre test. Pourtant notre Display 3 dans sa version Pro est étalonnée pour plusieurs configurations dont 2 dédiées aux vidéoprojecteurs à LED (LED oui mais pas HLD LED) et nous utilisons également un spectrophotomètre qui n’a pas les limitations d’une sonde tri-stimulus.

Ci-dessous un exemple de ce que nous obtenons sans trace de rouge ou de bleu dans les niveaux RVB avec 3 sondes différentes alors que l’image à l’écran ne présente aucune dominante de vert :

TEST BENQ X12000

RVB gamma dci-P3 BENQ X12000

Avec le X12000, si nos mesures de Gamut et de Gamma sont constantes et cohérentes, impossible de faire un relevé RVB. Nous nous sommes donc cantonnés à examiner le naturel des couleurs avec les images de test Burosch.

TEST BENQ X12000

Colorimétrie mire Burosch benQ X12000

Malheureusement nous ne sommes pas en mesure de vous communiquer des relevés fiables de températures de couleurs. Cette particularité nous aura également empêché de procéder à une calibration du X12000.

Nous contenterons donc d’examiner les promesses du constructeur en matière de respect de l’espace couleurs DCI-P3 et c’est bien le cas, puisque le mode usine portant le même nom affiche même un dépassement des valeurs de références.

TEST BENQ X12000

gamut DCI-P3 avec référence DCI-P3 BENQ X1200

L’espace couleurs du X12000 atteint donc 106,2% du gamut du cinéma numérique (de bonne augure pour la future mise à jour HDR). Dans ce domaine, il surclasse le W11000, les ACER V9800, H7850 et OPTOMA UHD550X, tous limités à un espace couleur restreint, celui du rec709.

Gamma :

Fidèles à leurs habitudes, les ingénieurs de BenQ nous offrent un appareil dont les valeurs de gamma, ajustées en usine, ne nécessitent aucune correction et sont mesurées conformes aux chiffres annoncés.

Tous nos relevés sont présents ci-dessous, cliquez sur le bouton « load more » pour y avoir accès.

 

 

 

VERDICT SUBJECTIF

TEST BENQ X12000

Oblivion large BENQ X12000

FILMS BLU-RAY 1080P

Amoureux de la précision d’image, de la netteté, des détails qui fourmillent, le X12000 est fait pour vous. Que ce soit avec des sources SDR 1080p ou avec des programmes 4K, le soin apporté par BenQ à son bloc optique apporte ses bienfaits à l’image.

TEST BENQ X12000

Oblivion fleurs BENQ X12000

TEST BENQ X12000

OBLIVION 1080p rochers BenQ X12000

 

FILMS UHD BLU-RAY

Avec nos extraits 4K (non HDR pour le moment), nous entrons dans le Graal de l’image, que ce soit avec SICARIO ou X-MEN Apocalypse, nous redécouvrons nos passages favoris. Le gain apporté sur la saturation des couleurs par un Gamut plus large que celui de la HDTV est notable.

TEST BENQ X12000

Xmen Apocalypse rousse BenQ X12000

Dans l’attente de la mise à jour, ce n’est pour le moment pas un projecteur compatible HDR, mais rassurez-vous,  comme avec le W11000, la 4K sur le X12000 est un régal pour les yeux : piqué, dynamique et couleurs fortes définissent le mieux, les caractéristiques de l’image projetée par ce nouveau vidéoprojecteur DLP 4K.

TEST BENQ X12000

SICARIO 4K BENQ X12000

S’il est facile de donner l’impression de netteté et de précision sur un zoom comme cette image ci-dessus, l’exercice est bien plus ardu sur la scène ci-dessous et plus généralement sur tous les plans larges. Le X12000 est à son aise quelle que soit la scène à restituer, grâce à son optique entièrement en verre, conçue pour la 4K.

TEST BENQ X12000

Xmen apocalypse BenQ X12000

 

CONCLUSION

C’est un match virtuel entre le W11000 et le X12000 que nous avons mené dans ce banc d’essai. Vous l’aurez compris les 2 appareils sont quasiment identiques à quelques nuances près : le W11000 à 5999€ et sa lampe classique ne peuvent pas atteindre les références de l’espace couleurs DCI-P3 (bien plus large que le rec709), sa source lumineuse à une durée de vie plus courte que celle du X12000, mais elle peut être remplacée facilement par l’utilisateur, ce n’est pas le cas des LED.

Pour renforcer le contraste, le W11000 dispose d’un iris dynamique, absent sur le X12000 mais le contraste natif est à l’avantage de ce dernier.

A l’examen de ces quelques différences, nous sommes plutôt enclin à vous recommander le moins onéreux des 2, d’autant que la future mise à jour logicielle le rendra compatible HDR. Néanmoins quel que soit votre choix, vous aurez à votre disposition un vidéoprojecteur DLP vraiment conçu pour restituer toute la précision d’une image de très haute définition, bien loin des mauvais résultats obtenus avec les ACER H7850 et OPTOMA UHD550X récemment testés.

TEST BENQ WX12000

Nous avons aimé :

  • La qualité de fabrication,

  • La précision d’image,

  • La colorimétrie en sortie de boîte,

  • Le silence de fonctionnement,

  • Le Gamut DCI-P3 atteint.

Nous regrettons :

  • Un bloc optique manuel,

  • Un contraste moyen,

  • Pas d’aide à la fluidité.

BENQ X12000 : Projecteur Home Cinéma LED 4K UHD DCI-P3 (caractéristiques)

Espace couleurs DCI-P3‎
Poids 18.5 Kg (40.8 lbs)‎
Système de projection‎ DLP 4K UHD ‎
Résolution native‎ 3840 x 2160 avec technologie XPR‎‎
Luminosité*‎ 2200 AL‎
Rapport de contraste‎ 50,000:1 ‎
Couleurs d’affichage‎ 1.07 Milliards de couleurs ‎
Objectif‎ F = 2.05 – 2.37 f = 20.54 – 30.31‎
Aspect Ratio‎ 16:9 ‎
Rapport de projection‎ 1.36 – 2.03 (100″ @ 3m) ‎
Rapport de zoom‎ 1.5:1‎
Type de lampe‎ PHILIPS HLD*‎
Lamp Mode (Normal / Economic / SmartEco / LampSave)‎ 20,000 heures**‎
Fréquence horizontale‎ 15 – 102KHz‎
Taux de balayage vertical‎ 23 – 120Hz‎
Dimensions (L x H x P)‎ 470.7 x 224.9 x 564.7 mm‎
Compatibilité HDTV‎ VGA (640 x 480) to 4K UHD (3840 x 2160)‎
Compatibilité vidéo‎ 480i/p 60Hz, 576i/p 50Hz, 720p 50/60Hz, 1080i 50/60Hz, 1080p 24/25/30/50/60Hz, 2160p 24/25/30/50/60Hz‎
On-Screen Display Languages‎ 28 langues Arabic/Bulgarian/ Croatian/ Czech/ Danish/ Dutch/ English/ Finnish/ French/ German/ Greek/ Hindi/ Hungarian/ Italian/ Indonesian/ Japanese/ Korean/ Norwegian/ Polish/ Portuguese/ Romanian/ Russian/ Simplified Chinese/Spanish/ Swedish/ Turkish/ Thai/ Traditional Chinese‎
Modes d’images‎ *** ISF désactivé : Lumineux / Vif / Cinéma / DCI-P3 / Jeu / Utilisateur 1 / Utilisateur 2 **** ISF attivato: Luminoso / Vivace / Cinema / DCI-P3 / Gioco / Utente 1 / Utente 2 ISF Notte / ISF Giorno‎‎
Accessoires (standard)‎ Copriobiettivo Telecomando con batteria avo di alimentazione (per area geografica) CD Manuale per l’utente Guida introduttiva rapida Scheda di garanzia‎
Clear Image Size Maximum Image Size‎ 95″~180″ / 300″‎
Lens Shift‎ Verticale : ± 65% / Horizontale : ± 27%‎‎
Audible Noise (Normal/Economic Mode)‎ 31 / 23 dBA (en mode silencieux)‎
Consommation électrique‎ Mode normal 530W, Eco 290W, Veille réseau < 3W, Veille < 0,5 Ws‎
Accessories (Optional)‎ Kit lampada di ricambio Montaggio a soffitto 5J.JFY10.001 Obiettivo anamorfico‎
Interface‎ 1 PC (D-Sub) 2 HDMI (HDMI 1 : HDMI 2.0 & HDCP 2.2 ; HDMI 2 : HDMI 1.4a & HDCP 1.4) 1 USB (Type mini B) (Service) 1 LAN 1 RS232 2 déclencheurs 12V CC 2 récepteurs IR (à l’avant et à l’arrière) 1 entrée IR‎

TEST BENQ X12000 : Projecteur Home Cinéma LED 4K UHD DCI-P3
Les résultats visuels du BenQ X12000 sont excellents, à l'image de ceux du W11000. C'est pourquoi nous nous interrogeons sur l'intérêt de passer à la version la plus chère qui ne propose au final, qu'un Gamut étendu et une source lumineuse avec une meilleure durée de vie.
QUALITE D'IMAGE GLOBALE95%
CONTRASTE, LUMINOSITE80%
PIQUE, NETTETE, FLUIDITE88%
COLORIMETRIE95%
MENUS, OPTIONS, EQUIPEMENT85%
FACILITE DE PLACEMENT ET INSTALLATION90%
89%98

2 Réponses

  1. djguenroc

    Merci pour ce test !!
    sinon entre les modeles là: ACER V9800/ benq w11000/benq x12000. lequel est le meilleur niveau image?
    parceque niveau qualité/prix le acer v9800 est le meilleur projo actuellement,non?

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :