TEST VIVITEK QUMI Q8


Toujours en avance, nous vous proposons aujourd’hui le premier banc d’essai en ligne du tout nouveau QUMI Q8 du taïwanais VIVITEK. Dans cette série Qumi des vidéoprojecteurs de poche DLP à LED, il marque une nouvelle étape en offrant pour la première fois une résolution native Full HD (1920x1080p) alors qu’il fallait jusqu’à présent se contenter uniquement du HD Ready (1280×720).

A l’heure où nous écrivons ces lignes, le Q8 n’est pas encore disponible mais il devrait arriver chez vos revendeurs au début du mois de novembre pour un tarif de 999€.

 

PRÉSENTATION

Avant de présenter plus en détail ce lilliputien de la projection 1080p, il convient de répondre à une question : pourquoi ce modèle arrive-t-il si tard alors que les LG PF1500/1500 Largo, PF1000UT et PF1000UT Adagio sont disponibles depuis plus d’une année ? Tout simplement parce que le constructeur coréen avait acheté l’exclusivité de commercialisation de la puce DMD 0.47 1080P à Texas Instrument. L’exclusivité étant échue, nous allons voir arriver sur le marché toute une gamme de produits chez d’autres acteurs, tels les Acer K650i et BenQ CH100 que nous avons déjà dévoilés sur le blog.

Sur PJHC.FR, nous apprécions particulièrement les projecteurs QUMI qui se démarquent par leur image plus précise que celle des concurrents grâce principalement à l’utilisation d’une optique en verre depuis le Q3.

Alors, en dehors de la résolution, que nous propose donc ce Q8 ? D’après la documentation du constructeur, nous sommes face au plus petit vidéoprojecteur à LED DLP 1080P du marché. Cette caractéristique doit permettre de l’emporter lors de déplacements professionnels ou de voyages d’agrément.

Sa source lumineuse à LED est annoncée avec une puissance d’éclairage de 1000 lumens et un contraste de 30 000:1. Elle est prévue pour fonctionner ainsi plus de 30 000 heures.

Le Q8 intègre le support du wi-fi et peut être connecté sans fil à l’aide d’une application dédiée avec des appareils iOS ou Androïd (tablettes, smartphones).

S’il ne dispose pas de Lens-shift, un dispositif de keystone électronique horizontal et vertical doit permettre d’obtenir une image avec un rectangle parfait dans toutes les circonstances. Il est également conçu pour pouvoir assurer des projections en branchant une clé ou un disque dur USB sans avoir obligation d’allumer son PC. C’est donc un appareil pensé pour la mobilité mais nous allons surtout nous intéresser à ses capacités dans notre domaine de prédilection, celui du home cinéma.

Tripod et QUMI Q8

Tripod et QUMI Q8

TOUR DE L’APPAREIL

Le QUMI Q8 est disponible dans 2 couleurs de coque (blanche et noire). Vidéoprojecteur de type DLP, il intègre la puce 0.47″ DMD de Texas Instrument.

QUMI Q8

QUMI Q8 noir et blanc

Son optique fixe offre un rapport de projection de 1.5:1. Notez bien qu’il s’agit d’une focale fixe, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas d’un zoom et le Q8 dispose uniquement d’une molette de réglage du focus. C’est l’emplacement du vidéoprojecteur qui va déterminer la taille de votre image. Concrètement pour une base de 2m20 il vous faudra un recul de 3m30. (À la décharge de Vivitek ou de tout autre constructeur qui fait le choix d’une optique fixe et non d’un zoom, il faut préciser qu’à qualité de rendu égal (et on exige qu’il soit de haut niveau!), un zoom est beaucoup plus onéreux. Il est aussi plus lourd car constitué de davantage de lentilles. Autrement dit, si l’on veut un zoom performant, il faut y mettre le prix et accepter un appareil plus pesant).

QUMI Q8

Distances de projection QUMI Q8

La lumière est délivrée par 3 diodes LED (rouge, verte et bleue) qui ne nécessitent pas la mise en œuvre d’une roue chromatique comme dans un DLP à lampe classique ; le QUMI Q8 est donc épargné par les désagréables effets Arc-en-Ciel (AEC) qui peuvent gêner les personnes sensibles.

Ses dimensions de 190 x 114 x 43 mm et son poids de 621 grammes doivent effectivement contribuer à le prendre facilement avec soi en déplacement.

Sa connectique comprend 1 prise HDMI compatible MHL, 1 sortie audio (mini-Jack) et une USB-A. Un haut-parleur intégré de 2W rend à l’occasion ce vidéoprojecteur indépendant d’un amplificateur ou du branchement d’une enceinte externe.

 

Connectique QUMI Q8

Connectique QUMI Q8

Le lecteur interne du QUMI Q8 est multimédias et supporte les formats suivants : Images : JPEG, BMP ; Audio: MP1/MP2/MP3, WAV, WMA, OGG, ADPCM-WAV, PCM-WAV; Vidéo: AVI, MKV, TS, DAT, VOB, MPG, MPEG, MOV, MP4, WMV; Documents: Microsoft® Office 2010 (Word, Excel, PowerPoint w/o animation); PDF, TXT.

La télécommande n’est pas éclairée et son faible rayon d’action entraîne quelques difficultés quand on se trouve sur les côtés du vidéoprojecteur. Pas de souci en revanche lorsque l’on se situe à l’arrière.

QUMI Q8 et télécommande

QUMI Q8 et télécommande

 

LES MENUS

 

Les menus du Q8 peuvent être décomposés en 2 parties, la première destinée aux interventions sur l’image et les réglages puis la seconde dédiée au lecteur médias.

L’interface est simple et une étoile vient se placer sur la sélection accessible.

menu-gestion-sourcesÀ nos yeux, le premier inconvénient quant aux choix opérés par les ingénieurs de Vivitek est une absence de possibilités d’intervention sur l’espace couleurs natif du projecteur, sur les niveaux de gris ainsi que sur le gamma. Nous verrons tout à l’heure que c’est d’autant plus incompréhensible que les réglages de colorimétrie en sortie de boîte nécessitent d’être corrigés. Notons au passage que LG, lui, offre ces options pour ses modèles 1080P à LED.

Les différents modes de couleurs proposés sont au nombre de 5: FILM, TV, JEU, PRÉSENTATION, LUMINEUX.

menu-couleurPoint d’aide à la fluidité ou de mode super résolution ou autre appellation d’amplification de la netteté mais nous serons moins exigeants sur ce point s’agissant d’un appareil positionné à 999€.

 

VERIFICATIONS TECHNIQUES

Bruit de fonctionnement (sonomètre placé à 50cm du projecteur):

Avec 32dB mesurés en mode LED éco. jusqu’à 36dB avec les LED à pleine puissance, nous vérifions et saluons les annonces du constructeur qui donne le niveau d’émissions sonores du Q8 pour 31db en mode économique et 34db en mode normal. C’est donc un petit projecteur relativement discret.

Piqué/netteté :

Mire de netteté Burosch QUMI Q8

Mire de netteté Burosch QUMI Q8

Là, nous touchons au point fort du QUMI Q8. Sa puce 1080p bénéficie d’un bloc optique qui n’a pas été négligé par le constructeur. C’est fin et net sur chaque partie de l’image, sans aberrations chromatiques. Il est d’ailleurs facile de constater les différences avec la piètre optique en plastique utilisée sur les modèles LG équivalents.

Comparatif LG PF1500 versus QUMI Q8

Comparatif LG PF1500 versus QUMI Q8

Comparatif BenQ W1090 versus QUMI Q8

Comparatif BenQ W1090 versus QUMI Q8

Mire de netteté Burosch QUMI Q8

Mire de netteté Burosch QUMI Q8

Ce facteur est important : il ne suffit pas de proposer la résolution FullHD, encore faut-il que l’optique suive et c’est bien le cas avec ce Q8.

Input/lag :

Avec une mesure de 68,2ms, le Q8 ne répondra pas aux exigences de temps de réponse des joueurs les plus chevronnés. Cette mesure est valable pour toute les sélections usine y compris celle dite JEU.

Input lag QUMI Q8

Input lag QUMI Q8

Uniformité/bruit vidéo :

Le choix d’une source lumineuse à LED permet d’obtenir une image reposante, jamais agressive pour l’œil. Le bruit vidéo est aux abonnés absents et le Fill Factor (taux de remplissage de l’image) est excellent avec une absence de perception de l’espace inter-pixels (le fameux effet de grille).

Overscan :

Pour ce paramètre il convient de vérifier que le mode sous-balayage est activé. En effet, les sélections Auto et Sur-balayage ont entraîné un léger rognage de l’image.

Overscan QUMI Q8

Overscan QUMI Q8

Fluidité :

Les lignes de notre balancier Burosch sont déformées au centre de l’écran et démontrent une prise en charge moyenne des signaux 50hz.

Overscan QUMI Q8

Overscan QUMI Q8

 

Restitution des fichiers vidéos dématérialisés :

Le lecteur média intégré du Q8 a bien pris en charge l’ensemble des fichiers mkv, Mp4, etc. que nous lui avons donnés à ingurgiter à partir d’une clé USB ou d’un disque externe. Il y a uniquement un petit temps de latence à prendre en compte pour que le périphérique et ses fichiers soient identifiés mais, ensuite, nous avons pu profiter de nos fichiers dématérialisés. N’espérez pas faire des miracles avec le haut-parleur intégré  ; il montre rapidement ses limites en terme de volume sonore.

Nous regrettons au passage l’absence de support Bluetooth pour pouvoir satelliser une enceinte externe sans fil. Sur ce point là, le concurrent LG fait mieux.

 

Contraste luminosité

Nous avons mesuré l’ensemble des modes usines avec les LED en mode normal et éco.

 

QUMI Q8

QUMI Q8

Avec les sélections CINÉMA et TV, un maximum de 429 lumens en mode LED normal est atteint, soit une taille d’image limitée à 2m40 de base pour pouvoir conserver 12 fL de luminosité. En l’état de la technologie concernant les vidéoprojecteurs grand-public, les LED ont certes l’avantage d’une très longue durée de vie mais pour les bases d’image de plus grande taille il faudra envisager un vidéoprojecteur plus pêchu, soit donc à lampe.

Les valeurs de contraste sont du même niveau que celles mesurées sur le LG PF1500 : elles s’échelonnent entre 240/1 dans le mode film jusqu’à 372/1 dans le mode lumineux.

 

Colorimétrie/gamma

 

QUMI Q8

QUMI Q8

Amoureux de la fidélité colorimétrique et du respect des références rec709 passez votre chemin ! Le Q8 n’est pas fait pour vous. Nous avons mesuré la température de couleurs (référence recherchée 6500k avec écart deltaE inférieur à 3), le CMS et la luminance (écarts recherchés inférieurs à 1.5%) ainsi que le gamma (valeur linéaire recherchée de 2.2).

Le mode film est celui que nous recommandons en l’absence de possibilités de réglages fins des niveaux RVB et du gamma. Il présente une température de couleurs de 6297K avec un écart deltaE de 13.1 et un gamma de 1.73 !

 

QUMI Q8

CIE FILM QUMI Q8

Le gamma est ce qui pose le plus de souci. La valeur 1 est la seule utilisable car dès qu’on monte au-dessus (1.2, 1.4, 1.6, 1.8, 2.2 et 2.4) l’image s’éclaircit. Il s’agit cependant peut être d’un bug de notre modèle car les valeurs annoncées par Vivitek sont très éloignées de nos mesures.

QUMI Q8

RVB GAMMA FILM QUMI Q8

Seule solution trouvée en l’absence d’éditeur de gamma : réduire les valeurs de contraste et de luminosité pour rehausser le gamma à 2.2.

Toutes nos mesures de colorimétrie pour les 5 modes usine du QUMI Q8 sont placées ci-dessous :

 

VERDICT SUBJECTIF

 

Comme visiblement beaucoup de nos lecteurs, nous étions impatients de découvrir l’image délivrée parce premier QUMI 1080P. En effet, malgré le battage publicitaire qui fut réalisé par des sites allemands sur les projecteurs LG PF1500 et ses petits frères, nous avions été particulièrement déçus par les résultats en terme de piqué et de netteté de ces précurseurs de la mini-1080p, sans parler de la faiblesse de leurs niveaux de contraste.

Sur le premier critère, à savoir netteté et restitution d’une image Full HD, le Q8 a fait plus que combler nos attentes. Quels que soient les films projetés, le nouveau QUMI 1080P délivre une image « razor sharp », c’est à dire avec une précision au rasoir : tous nos extraits de STAR TREK, SICARIO, WARCRAFT ou encore JURASSIC WORLD ont confirmé cette force du Q8.

STAR TREK QUMI Q8

STAR TREK QUMI Q8

Le nouveau Vivitek impressionne également par une sensation générale de lissé. Globalement, l’image apparaît comme exempte de défaut tout en restant précise et détaillée.

SICARIO QUMI Q8

SICARIO QUMI Q8

Pour la luminosité, nous avons effectué nos tests sur un écran blanc de gain 1.0 de 2m30 de base. Dans ces circonstances, le QUMI Q8 ne produit pas la plus lumineuse des images mais cela reste exploitable tout en demeurant dans les recommandations SMPTE. Toutefois, nous atteignons en home cinéma les limites de taille d’écran que le Q8 est en mesure d’éclairer dans de bonnes conditions.

JURASSIC WORLD QUMI Q8

JURASSIC WORLD QUMI Q8

Cette luminosité moyenne ne profite pas au contraste et visuellement sur ce point le Q8 ne fait pas mieux que la concurrence LG. Seule une bonne lisibilité des noirs vient sauver la restitution des scènes nocturnes. Afin de compenser les mauvais réglages usine de gamma, il faudra descendre la luminosité à 5 et le contraste à 10 (valeurs par défaut 50) pour obtenir des barres noires ne virant pas au gris laiteux.

WARCRAFT QUMI Q8

WARCRAFT QUMI Q8

En matière de colorimétrie, le constat visuel n’est pas aussi alarmant que le laissent envisager nos mesures. Avec la sélection usine « film », des couleurs naturelles sont en réalité obtenues sur nos extraits de Jurassic World et de Star Trek. Les photos qui illustrent ce paragraphe sont toutes issues de l’image projetée par le Q8.

JURASSIC WORLD QUMI Q8

JURASSIC WORLD QUMI Q8

Il n’y a pas de système d’aide à la fluidité pour assister le nouveau QUMI sur ce terrain mais il semble pouvoir s’en passer car le judder cette déformation d’image et ralentissement dans les travellings n’est pas venu perturber nos passages préférés.

 

 

 

CONCLUSION

 

 

Le Q8 ne manque pas de talent. Il fait plutôt brillamment entrer la série QUMI dans le domaine de la résolution FullHD. En conservant les qualités de précision d’image de ses devanciers HD Ready il arrive à proposer une image 1080P fine, précise et détaillée. Cette caractéristique rend possible son utilisation non seulement en tant que vidéoprojecteur nomade mais aussi comme diffuseur principal dans une installation dédiée, à la seule condition de ne pas être trop ambitieux sur la taille d’écran envisagée (idéalement entre 2m et 2m30). Ce Q8 est donc une bonne surprise dans le club encore restreint des mini-vidéoprojecteurs DLP à LED… mais nous adressons cependant un carton rouge aux ingénieurs de la marque pour l’absence de réglages basiques en matière de colorimétrie et de gamma.

Seule solution pour contrebalancer ces lacunes : passer par une aide externe, scaler ou pcht.

Toutefois, à 999€, le QUMI Q8 propose haut-la-main la meilleure image Full HD actuellement disponible dans cette catégorie d’appareils.

 

CARACTÉRISTIQUES

 

Caractéristiques QUMI Q8

Caractéristiques QUMI Q8

 

 

Nous avons aimé :

 

 

  • La qualité de fabrication et d’assemblage

  • Le piqué, la netteté et la résolution Full HD

  • Une relative discrétion de fonctionnement en mode LED éco.

  • Le wi-fi intégré

  • Le prix

  • La faiblesse de l’encombrement.

 

 

Nous regrettons :

 

  • Une télécommande trop directive

  • Des menus incomplets et trop basiques

  • L’absence de zoom

  • Le faible contraste

  • Une colorimétrie à revoir en sortie de boîte

  • Pas de support bluetooth pour la connexion d’une enceinte externe

TEST VIVITEK QUMI Q8
Premier QUMI a offrir une résolution native 1080P, le Q8 a hérité des qualités de ses prédécesseurs HD Ready. La précision de son image ravira les amateurs de netteté et de piqué mais il reste à convaincre les ingénieurs de Vivitek d'intégrer des outils indispensables d'ajustement des couleurs et du gamma pour de futurs modèles ou alors envisager une mise à jour du firmware du Q8. Croisons les doigts car dans ces conditions le Q8 frôlerait la perfection !
QUALITE D'IMAGE 2D90%
QUALITE DE FABRICATION90%
MENUS ET OPTIONS50%
FACILITE D'INSTALLATION80%
78%Note Finale

23 Réponses

  1. Wolfram

    Merci pour le test, ayant un picopix 3614 ce Q8 le remplacera haut la main !
    Enfin du full HD avec une luminosité correcte. Raz le bol de devoir être dans le noir complet et avec une distance de projection de 3.6m il faut du piqué !

    Répondre
  2. Patrick L'éponge

    Bravo Grégory,
    pour cet excellent test! On est maintenant fixé sur cette nouveauté! En termes d’audio, je crois savoir que brancher une enceinte par fil est meilleur que par Bluetooth. On perd en  » magie! magie!’ mais on gagne en subtilité sonore. Les ingénieurs Vivitek ont peut être voulu garder cette exigence…

    Répondre
  3. Syl C

    Hello Grégory 😉
    Questions,
    1) Pourquoi avoir mis une si longue durée de vie de la lampe, pour un si petit vp.
    Quand je voie les vidéoprojecteur home-cinéma (exemple comme le mien) eux on une durées mini (max 6000h) en lampe super eco 😉 que là pour ce Q8 ils mettent une durée de 30 000h wahou (30 000h sur mon projo je serais contant 😀

    2) niveau de la puce 0.47. le constructeur ne pouvait pas mettre un 0.65 ? lol
    le 0.47 est une puce plus petite que celle du 0.65

    et 3) le prix wahou c’est aussi cher qu’un vidéoprojecteur home-cinéma. pourquoi un telle prix ? Surtout pour un petit vp !

    Répondre
    • Grégory

      Sylvain,

      1) C’est une source lumineuse à LED et non une lampe au mercure qui équipe le QUMI Q8 et ses avantages sont sa longévité et sa stabilité.
      2) La puce 0.47 a été conçue spécialement pour les mini-projecteurs ce qui explique également la taille de l’appareil.
      3) Une optique de qualité et une source lumineuse à LED expliquent le prix du Q8 qui est au même niveau tarifaire que ses concurrents mais qui eux n’ont pas une optique en verre. Le Q8 bénéficie d’une garantie de 3 années.

      Répondre
      • Syl C

        1) Donc une lampe à led aurait besoin de plus d’énergie que une lampe classique. D’où ces 30 000h

        2) Si j’ai bien compris, la puce 0.47 est plus petite que celle des 0.65 ok

        3) Oui Led est supérieur que une matrice lcd ! les vidéoprojecteur home-cinéma comme le mien est en lcd donc moins coûteux.

        3 ans de garanti. Que les autres on une garanti de combien ? 1 voir 2 ans !

        est merci Grégory de m’avoir répondu. tu fais un super boulot.
        bonne soirée

      • Grégory

        1) Non Sylvain désolé c’est tout le contraire les LED consomment moins qu’une lampe classique.
        3) Désolé je ne comprends pas ta question.
        Pour la garantie le minimum légal est de 2 années.

  4. Manudrz

    Je vais tenter de remonter le niveau des questions ^^ Les 54W consommés ont été mesurés ou ça vient de la fiche technique ? Bravo d’insister sur le point qui t’a fâché, la colorimétrie… Puissent les ingés te lire, j’ai toujours trouvé ça « couillon » de ruiner un projo à omettre ce réglage, pas si compliqué de le mettre à dispo quand même. Après les gens l’utilisent ou pas… C’est facile à gérer depuis un PC (source principale) ?
    Bon, ça va dans le bon sens mais je pense encore attendre la prochaine génération 😉

    Répondre
  5. Mickael

    Bonjour et merci pour ce test. Le qumi q8 m’interesse beacoup. Par le passé j’ai eu le qumi q2. J’ai deux question suite à ce test.

    1/ l’effet arc en ciel est reduit avec les led RVB ou il disparait totalement ? J’y suis particulièrement sensible 🙁

    2/ la mattice du qumi q2 etait en losange, les pixelles n’etait pas disposé « normalement » c’est toujours le cas sur la nouvelle matrice 1080p ?

    Merci de votre réponse et bonne continuation pour la suite.

    Répondre
    • Grégory

      Bonjour,

      Dans l’ordre de vos questions :

      1) Pas d’AEC.
      2) La structure de la grille est classique donc des lignes qui se croisent perpendiculairement.

      Répondre
      • Julien Acquaviva

        Bonjour Grégory, comment améliorer la colorimétrie de l’image avec un scaler ? Le scaler a juste pour mission d’améliorer la gestion du fps et de la netteté d’image ? Qu’est-ce qu’un pcht ? Merci beaucoup

      • Grégory

        Les scalers comme les Lumagen qui permettent d’intervenir sur la colorimétrie en plus de la netteté et de la fluidité coûtent le double du prix du Q8 et ne sont pas emportables. Ils ont peu d’intérêt dans le cas de ce projecteur. Un PCHT, c’est un ordinateur qui est utilisé comme source pour le projecteur à la place d’un lecteur Blu-ray par exemple. Il est dédié à la lecture vidéo avec des logiciels spéciaux.

  6. Wolfram

    Q8 vu sur un site Américain très très connu :
    This item will be released on January 2, 2017.
    Pre-order now.
    En espérant que ça ira plus vite pour l’Europe…

    Répondre
  7. HARDY

    Bonjour
    Le QUMI Q8 décode t-il le son DTS si on lui rentre une video par clé usb ?
    1) en sortie par son hp interne
    2) en sortie par la sortie audio mini-jack

    Répondre
  8. HARDY

    Désolé de vous relancer pour ma demande restée sans réponse :
    Bonjour
    Le QUMI Q8 décode t-il le son DTS si on lui rentre une video par clé usb ?
    1) en sortie par son hp interne
    2) en sortie par la sortie audio mini-jack
    Si une personne peut me répondre d’avance merci

    Répondre
  9. CHEBLI

    bonjour,
    je voulais savoir si le nouveau Vivitek Qumi Q8 possède une batterie et si il peut être connecté à une batterie externe? En effet je veux l’utiliser dans mes voyages à l’étranger, là ou il n’y a pas forcément d’électricité.

    merci d’avance pour votre réponse,
    cordialement,
    Mr Yashmin CHEBLI

    Répondre
      • CHEBLI

        bonjour,
        merci.
        Cependant est-il possible de brancher le Qumi Q8 sur une batterie externe (batterie Vivitek Qumi) comme pour le Qumi Q6?

        cordialement,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :