TEST SONY VPL-VW520ES

Après avoir été les premiers à vous dévoiler la nouvelle gamme de vidéoprojecteurs SONY qui aura été lancée officiellement au salon IFA BERLIN 2015, voici que nous continuons à être les précurseurs en devenant le fer de lance de la première mise en ligne d’un test du tout nouveau SONY VPL-VW520ES.

Le constructeur japonais est encore une fois cette année, le seul à nous proposer toute une série de vidéoprojecteurs de résolution 4K native (et non UHD) qui débute avec le SONY VPL-VW320ES (successeur du 300es) positionné à 6990€, puis le VPL-520ES (modèle venant succéder au 500ES) à 9990€ puis viennent les deux modèles haut de gamme et très de gamme, VPL-1100ES (21990€) et le tout nouveau vidéoprojecteur 4K laser présenté au CEDIA de Dallas, le VPL-VW5000ES (63000€).

C’est donc aujourd’hui, le VPL-VW520ES qui a l’honneur d’ouvrir le bal de nos tests post-IFA et nous allons tenter de vous éclairer le plus possible sur ses avantages et inconvénients dans le déroulé de ce nouveau banc-d’essai exclusif PJHC.FR.

Le SONY VPL-VW520ES est déjà disponible chez vos revendeurs en version noir ou blanche au prix public recommandé de 9990€.

SONY VPL-VW520ES NOIR

SONY VPL-VW520ES NOIR

PRÉSENTATION

En découvrant la coque du SONY VPL-VW520ES vous ne serez pas surpris de découvrir des similitudes avec celle du 500 ou du 300, elle est en tout point similaire, à une nuance européenne prêt ! Cette fois vous aurez le choix entre une coque classique noire ou une nouvelle livrée blanche qui ne viendra pas dépareiller dans votre salon. Pour notre test nous avons eu droit à la version couleur neige !

SONY VPL-VW520ES

SONY VPL-VW520ES


sony vpl-vw520es noir

sony vpl-vw520es noir

Le 520ES est donc un vidéoprojecteur équipé de trois panneaux SXRD de 0,74 pouces de résolution native 4K (4096×2160). Pour la mise à l’échelle des Blu-ray actuels et des futurs Blu-ray UHD (résolution 3840×2160), le travail est effectué par le processeur maison Reality Creation. Ce traitement vidéo conserve également la fonction Mastered in 4K qui permet d’améliorer la restitution 4K des Blu-ray 1080p labellisés Mastered in 4K

Comme avec les 500 et 300ES, SONY met en œuvre sa technologie d’affichage TRILUMINOS qui doit permettre d’afficher un espace couleur plus étendu que celui classique de la haute définition (Rec.709). Il s’agit là de la possibilité d’afficher un gamut étendu proche du DCI (cinéma numérique) et plus large que le gamut Rec.709 (HDTV). Les Blu-ray Mastered in 4K de Sony sont encodés avec ce gamut TRILUMINOS.

SONY annonce une compatibilité avec les futures sources UHD Blu-ray  en étant capable de projeter du contenu à une cadence atteignant 60 images par seconde (ips) en 4K (avec un signal couleur YCbCr 4:2:0 / 8 bits). Les prises HDMI du 520ES supportent également le HDCP 2.2.

A la lecture de ses premières caractéristiques nous pouvons nous demander où sont nichées les nouveautés ? Et bien nous y venons, le SONY VPL-VW520ES est le premier vidéoprojecteur de la marque à être compatible avec les contenus encodés en  HDR (High Dynamic Rate) comme certains films qui sortiront au format UHD Blu-ray. Cette caractéristique doit permettre d’offrir une image avec plus de dynamique (plus de contraste et plus de luminosité).

La puissance lumineuse est également en hausse avec une luminosité annoncée à 1800 lumens et un contraste dynamique de 300 000:1. Les ingénieurs de SONY ont également travaillé à améliorer la durée de vie de la lampe qui est maintenant donnée pour 6 000 heures de fonctionnement (en mode lampe bas). La référence de celle-ci est LMP-H280 et son coût de remplacement avoisine les 450€.

Voici les principales innovations apportées par Sony sur son nouveau modèle. Le 520ES conserve l’aide à la fluidité Motionflow (sauf pour les contenus 4K), il s’agit d’un mode d’interpolation d’images combiné avec un dispositif d’insertion de trames et qui vise à améliorer la netteté et la fluidité de l’image dans les travellings.

Le bloc optique est entièrement motorisé, ce qui lui permet d’offrir une option de mémoire de zoom, ainsi jusqu’à cinq positions de zoom peuvent être sauvegardées. Les paramètres enregistrés peuvent être adaptés au format d’image du film projeté (16:9 et cinémascope par exemple).

Le VPL-VW520ES conserve le dispositif de calibration automatique qui avait vu le jour sur le 500ES et qui doit permettre de venir corriger les dérives de colorimétrie générées par l’usure de la lampe.

SONY VPL-VW520ES spécifications berlin

SONY VPL-VW520ES spécifications berlin

L’APPAREIL

La coque du VPL-520ES est ramassée lorsqu’on la compare à celle du VPL-VW1100ES. Le bloc optique est celui du VW500ES et est moins élaboré que celui de son grand frère. La lentille frontale est en plastique alors que  tous les autres éléments sont en verre. L’avant est protégé par un cache en plastique que l’on enlève manuellement.

Bloc optique sony VPL-VW520ES et cache de protection

Bloc optique sony VPL-VW520ES et cache de protection


Bloc optique cache enlevé SONY VPL-VW520ES

Bloc optique cache enlevé SONY VPL-VW520ES

Toute la circulation de l’air s’effectue par des prises situées sur l’avant de l’appareil, ce qui permet de coller le fond du projecteur contre un mur ou une paroi sans entraves au refroidissement.

ALIMENTATION EN AIR 520ES

ALIMENTATION EN AIR 520ES


FLUX AIR SONY VW520ES

FLUX AIR SONY VW520ES

Aidé par un lens-shift disposant d’une amplitude verticale et horizontale importante, le positionnement de cet appareil dans la plupart des configurations ne posera aucun souci de trapèze ou de distance. L’image se déplace sur l’axe vertical de 85% vers le haut et de 80% vers le bas (la référence étant les 100% de la taille de l’image) et de 31% de chaque côté sur l’axe horizontal.

Une mire intégrée dans les menus permet de prendre en compte tous les formats d’affichage.

mire de réglages intégrée au sony vw520es et différents formats d'images

mire de réglages intégrée au sony vw520es et différents formats d’images

Le zoom est également particulièrement ample. Ainsi pour obtenir une image de 2 mètres de base il vous faudra un recul minimum de 2,30 mètres et maximum de 4,77 mètres. Pour 2 mètres 50 de base, ces distances seront comprises entre 2,90 mètres et 5,97 mètres.

Rapport distance taille d'écran sony vpl-vw520es, format 16/9ème

Rapport distance taille d’écran sony vpl-vw520es, format 16/9ème


apport distance taille d'écran SONY VPL-VW520ES format 2.35

Rapport distance taille d’écran SONY VPL-VW520ES format 2.35

Le bloc optique entièrement motorisé pilote le zoom, le focus et le déplacement vertical ou horizontal de l’image, ce qui permet de vérifier et d’affiner le réglage de netteté en gardant le nez sur l’écran.

La télécommande est inchangée depuis des années sur les vidéoprojecteurs  SONY, toujours aussi grande et longue.

Télécommande SONY VPL-VW520ES

Télécommande SONY VPL-VW520ES

 

Télécommande SONY VPL-VW520ES

Télécommande SONY VPL-VW520ES

La connectique est positionnée sous un débordement de la coque. Elle comprend deux prises HDMI 2.0, une prise USB pour les mises à jour logicielle, un connecteur LAN.

connectique SONY VPL-VW520E

connectique SONY VPL-VW520E


Vue rapprochée de la connectique du SONY VPL-VW520ES

Vue rapprochée de la connectique du SONY VPL-VW520ES

 

Le 520ES est également un projecteur 3D et la synchronisation des lunettes se fait sur radio fréquence grâce à un émetteur incorporé, aucune paire de lunettes n’est fournie avec le projecteur (référence : TDG-BT500A).

lunettes 3D RF SONY

lunettes 3D RF SONY

MENUS

Un large éventail de configuration de couleurs et de gamma est proposé. Dans l’ordre : Cinéma film 1 et 2 (mode recommandé pour les films encodés HDR), référence, TV, photo, cinéma lumineux et tv lumineux (prévus pour l’utilisation dans un salon), un mode game avec un temps de réponse plus rapide et un menu utilisateur. Toutes ces configurations sont doublées en 3D. Les sélections de gamma sont également pléthoriques avec les valeurs annoncées suivantes : 1.8, 2.0, 2.2, 2.4, 2.6, gamma 7, 8, 9 et 10 ainsi qu’un mode désactivé off.

Présets usine SONY VW52

Présets usine SONY VW52

En matière de réglages des couleurs, aux classiques ajustement de teinte, couleur et contraste viennent s’ajuster des réglages séparés de la température de couleurs à D93, D75, D65, D55 et 5 mémoires de sauvegardes pour y positionner ses ajustements RVB personnalisés. Plusieurs espaces couleurs peuvent être sélectionnés : BT.709 (HDTV) et BT.2020 (UDH) suivi d’espace couleurs 1, 2 et 3. Si cela ne suffisait pas, un CMS sur 3 dimensions est également disponible mais ce n’est plus le RCP de Sony, les réglages sont maintenant plus classiques et nous saluons ce choix, la roue du RCP pouvait déconcerter.

Réglages Expert SONY VW520ES

Réglages Expert SONY VW520ES


Différents choix de températures de couleurs SONY VW520ES

Différents choix de températures de couleurs SONY VW520ES


Correction des niveaux RVB

Correction des niveaux RVB


CMS à trois dimensions SONY VW520ES

CMS à trois dimensions SONY VW520ES


Choix de Gamut couleur SONY VW520ES

Choix de Gamut couleur SONY VW520ES

Le traitement vidéo est également pléthorique, le VPL-VW520ES intègre le système d’amplification de la netteté Reality création. Ce dispositif lorsqu’il est activé ouvre sur trois sous-menus. Le premier base de données permet de choisir entre normal ou mastered 4K. Cette sélection est optimisée pour restituer les films BR du catalogue de SONY PICTURES portant la mention MASTERED IN 4K.

Blu-ray mastered 4K

Blu-ray mastered 4K

La seconde option permet d’accroître la sensation de netteté à l’image.

Mode super résolution SONY VW520ES

Mode super résolution SONY VW520ES

Pour accroître le contraste natif de son projecteur, SONY reconduit la gestion en fonction du contenu de l’image de la puissance du flux lumineux, l’iris dynamique inventé par le constructeur japonais dispose de deux niveaux de fonctionnement : maximum pour le plus grand rapport de luminosité et de contraste et limité pour une action plus lente de l’iris dynamique. Le projecteur étant particulièrement lumineux, un iris fixe qui permet de limiter la puissance de la lumière est toujours présent, il est réglable sur un pas de 0 à 100.

Une seconde possibilité d’accroissement du contraste électronique est cette fois présente sous la dénomination amplification du contraste dans trois niveaux haut, moyen ou bas.

Pour améliorer la fluidité à l’occasion des mouvements de caméra, le VW520ES est équipé du dispositif de SONY « Motionflow ».  Cette option est ajustable sur plusieurs niveaux : fluidité haute, fluidité basse, impulsion (insertion de trames),combinaison, et pure cinema. Quand le projecteur reçoit un signal UDH ou 4K seul le mode impulsion reste disponible.

Enfin pour terminer ce tour des options n’oublions pas la reconduite du dispositif de correction électronique de l’alignement des trois panneaux SXRD.

alignement électronique des panneaux

alignement électronique des panneaux

Le VPL-VW520ES est un projecteur 3D Ready. Cette capacité existe soit par l’intermédiaire de programmes 3D natifs ou par la transformation de programmes 2D en 3D. Le projecteur dispose de toutes ces possibilités. Le mode d’interpolation d’image peut être activé en 3D. Nous n’avons pas eu la chance de recevoir une paire de lunettes dans le carton de notre exemplaire de test, heureusement nos lunettes 3D RF EPSON ont synchronisé avec le VW520ES.

Formats 3D supportés par le sony vpl-vw520es

Formats 3D supportés par le sony vpl-vw520es

IMPRESSIONS SUBJECTIVES

Dans ce paragraphe, nous tentons de décrire les impressions visuelles laissées par l’image du nouveau SONY VPL-VW520ES. Nous nous servons pour cela d’extraits de films 2D, 3D, 1080P et 4K que nous connaissons bien pour juger des performances de ce vidéoprojecteur SXRD.

OBLIVION 1080p : Si le VW520ES est né pour diffuser des sources UHD ou 4K, le traitement vidéo SONY Réality creation permet de vivre des jours heureux avec son nouveau diffuseur avec des sources 1080P en attendant une hypothétique déferlante des galettes UHD Blu-ray. Les aventures de Jack Harper sur une terre dévastée par une guerre nucléaire sont savamment et brillamment reproduites par le 520ES. Tous les détails de l’image sont finement reproduits et tout ceci avec des couleurs éclatantes.

En revanche où est donc passé la super résolution ? Nous nous attarderons sur ce point dans la partie verdict technique.

SONY 520ES OBLIVION FLEUR

SONY 520ES OBLIVION FLEUR

OBLIVION SUPER RESOLUTION MINIMUM 520ES

 

CASINO ROYALE : Avec les scènes de jour du premier opus de James Bond version Daniel Craig, on en prend plein les mirettes. La dynamique d’image est exceptionnelle, grâce à une forte luminosité et des couleurs bien ajustées dès la sortie de boîte dans la sélection référence. La fluidité est également au rendez-vous en activant le mode bas du motion flow ou true cinema pour la reproduction sans judder des travellings en 1080p24.

CASINO ROYALE SONY 520ES MADAGASCAR

CASINO ROYALE SONY 520ES MADAGASCAR


ASINO ROYALE BOND AVION SONY 520ES

CASINO ROYALE BOND AVION SONY 520ES

Sur les passages sombres nous regrettons toutefois notre EPSON EH-LS1000 qui semble plus à l’aise dans ce domaine.

ASINO ROYALE MONTENEGRO SONY 520ES

CASINO ROYALE MONTENEGRO SONY 520ES

 

PROMETHEUS 1080p : Ce film et ses nombreux passages dans les tunnels des laboratoires des ingénieurs sont des bons tests pour jauger de la capacité d’un diffuseur à décortiquer et à reproduire les scènes nocturnes. Le VW520ES ne s’en sort pas trop mal, en tout cas avec ce niveau de qualité on ne peut lui reprocher son contraste natif. Les scènes de nuit offrent profondeur d’image et lisibilité, signe d’une bonne gestion du gamma mais là encore, des projecteurs comme l’epson laser ou les d-la JVC nous semblent encore conserver leurs avantages.

PROMETHEUS/AVATAR 3D : Encore une fois nous utilisons, le film de Ridley Scott pour jauger cette fois de la qualité de la profondeur des effets 3D. Ce que nous apprécions tout particulièrement chez SONY c’est bien la gestion de la 3D. Même si nous savons que les images à trois dimensions à la sauce SXRD s’accompagnent bien souvent de ghosting, le constructeur japonais arrive chaque fois à nous épater avec les effets de jaillissements que nous trouvons plus marqué que chez d’autres constructeurs. C’est à nouveau le cas avec ce nouvel appareil.

EXTRAITS 4K : Le VW520ES prend son envol sur source 4K, nous n’avons pas pu avoir accès aux extraits UHD du serveur SONY qui ne nous a pas été envoyé. Nous nous sommes donc servis d’extraits en ligne et d’un lecteur multimédia. L’absence d’interpolation d’image ne se fait pas sentir et l’image délivre une sensation de plénitude (à comprendre dans le sens  de lisse et pleine de détails). Vivement que les sources 4K soient plus nombreuses.

AFTER EARTH 4K


TOTAL RECALL UHD

VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement : A un mètre de distance du vidéoprojecteur, nous enregistrons un bruit de fonctionnement de 30db en mode lampe basse, dès le passage en mode haut, le volume sonore mesuré s’élève à 40db.

Piqué/netteté/convergences : Il est ardu de faire coïncider parfaitement l’alignement de trois panneaux dans des projecteurs matriciels, de nombreux utilisateurs se sont plaints de l’absence de stabilité des convergences sur les VPL-VW500ES qui ne revenaient à des niveaux acceptables qu’après une période de montée en température (environ une trentaine de minutes). Ce point semble avoir été résolu sur notre modèle de test, nous n’avons pas constaté ce phénomène, ce qui ne signifie pas pour autant que les convergences de notre VW520ES soient exemplaires et des traces de dérives de plus d’un pixel sont présentes.

Zoom mire de netteté

Zoom mire de netteté

 

 

Mire 2 pixel

Mire 2 pixel

 

Mire de 1 pixel SONY VPL-VW520ES

Mire de 1 pixel SONY VPL-VW520ES

Bruit vidéo/artefact : Nous nous servons pour cette partie de notre mire classique d’overscan Burosh pour mettre en évidence ce qui nous semble être un bug lié au traitement vidéo. La grille de scaling présente au centre de l’écran ne devrait pas afficher ces dérives colorées. Malgré la désactivation du mode d’interpolation d’images ou la délivrance d’un signal natif 4K, nous n’arrivons pas à faire disparaître ce phénomène.

Mire overscan classique

Mire overscan classique


moiré dans la zone de mise à l'échelle SONY VW520ES

moiré dans la zone de mise à l’échelle SONY VW520ES

 

Fluidité : L’aide à la fluidité fonctionne de deux manières, soit par le biais d’une interpolation d’images dont SONY est un des maîtres en la matière ou par l’intermédiaire d’un mode d’insertion de trames (une trame noire vient s’intercaler à intervalle régulier). Nous déconseillons cette option qui vient occasionner un effet désagréable de clignotement dans l’image.

Interpolation image indisponible en mode 4K seule l'impulsion reste disponible.

Interpolation image indisponible en mode 4K seule l’impulsion reste disponible.

Traitement vidéo : Nous rappelons que pour les sources 4K, le VPL-VW520ES supporte les signaux suivants 2160/30p/24p 8bit 4:4:4 et 2160/30p/24p 8/10/12bit 4:2:2.

La mise à l’échelle des signaux 1080p est menée de main de maître par le traitement vidéo de SONY qui résulte de la collaboration de Sony Pictures avec Colombia sur le partage des algorithmes de compression d’images et de contenu.

Cette particularité est particulièrement intéressante à une époque où les sources UHD et 4K sont encore anecdotiques.

Toutefois si la mise à l’échelle est menée de belle manière, nous nous demandons bien ce qui est advenu à l’accroissement de netteté Reality Creation ? Vous pouvez constater sur les images qui suivent, que le passage d’un niveau de zéro à 100 n’entraîne quasiment aucune différence à l’image :

Voici une image 1080P avec le mode Reality Creation poussé à son maximum (100)

oblivion casque Reality Creation max sony 520es

oblivion casque Reality Creation max sony 520es

 

ZOOM CASQUE SUPER RESOLUTION MAX OBLIVION 520ES

 

et voici la même image avec le Reality creation à zéro, on constate très peu de différence :

SUPER RESOLUTION MINIMUM OBLIVION CASQUE SONY VW520ES

SUPER RESOLUTION MINIMUM OBLIVION CASQUE SONY VW520ES

 

blivion casque zoom Reality Creation minimum sony vw520es

oblivion casque zoom Reality Creation minimum sony vw520es

 

 

Alors certes le VW520ES n’a pas vraiment besoin de cet artifice mais sur le VPL-VW500ES il était pleinement opérationnel (mais travaillait également avec un fort impact à l’image et la présence d’artefacts ou de bruit vidéo).

Nous vous proposons également ces photos comparatives supplémentaires :

COMPARAISON SUR UNE SCENE D'OBLIVION DE l'IMPACT DU MODE REALITY CREATION DU SONY VPL-VW520ES

Comparaison sur une scène D’OBLIVION de l’impact du mode  REALITY CREATION du  SONY VPL-VW520ES

 

zoom comparatif effet du Reality Creation sur le Sony vw520es Oblivion

zoom comparatif effet du Reality Creation sur le Sony vw520es (Oblivion).

HDR (High Dynamic Range) : Cette option qui était mise en avant chez tous les constructeurs au dernier salon IFA de Berlin n’est destinée qu’aux films UHD ou 4K spécialement encodés dans ce format (autant vous dire qu’actuellement ça ne court pas les rues). Tout juste pouvez-vous trouver quelques extraits HDR disponibles sur le net et bientôt en streaming des films complets chez AMAZON mais pour l’heure c’est là disette. Le menu HDR est disponible dès qu’un signal 4K ou UHD est détecté sur la prise HDMI. Cela fonctionne également pour les signaux 1080P uspcalés en UHD mais cela est peu probant comme vous pouvez le voir sur les photos de Jurassic World qui suivent :

Menu HDR

Menu HDR


HDR activé sur source non HDR

HDR activé sur source non HDR

 

HDR désactivé

HDR désactivé

 

Input/lag :Le SONY VPL-VW520ES dispose d’un mode optimisé pour les jeux vidéos et réduire l’input lag pour les personnes désireuses de faire une partie de Call of Duty Modern Warfare dans les meilleures conditions possibles. Alors que les sélections cinéma culminent avec un temps de retard de 109.8 ms. le mode game arrive à réduire le retard à 31.4 msec. (un excellent score pour un projecteur matriciel).

Input lag mode cinéma SONY VPL-VW520ES

Input lag mode cinéma SONY VPL-VW520ES


Mesure d'input Lag mode jeu SONY VPL-VW520ES

Mesure d’input Lag mode jeu SONY VPL-VW520ES

Colorimétrie/gamma :

Nous avons mesuré l’ensemble des présets usine avec pour certains prévus pour les signaux UHD ou 4K l’utilisation des références de l’espace couleurs BT.2020 (UHD) et rec.709 (HDTV). De ces mesures nous retirons les conclusions suivantes : le mode référence est celui qui colle le plus près au valeurs HDTV. Le SONY VPL-VW520ES est dans l’incapacité de couvrir l’intégralité du gamut DCI (BT.2020).

Nous postons l’ensemble de nos relevés ci-dessous en trois parties, la première concerne les relevés CIE et luminance, la seconde, les niveaux RVB et gamma et enfin nos résultats post-calibration :

Niveaux RVB et gamma :

Voici enfin nos résultats après calibration du mode utilisateur. Nous tenons ici à saluer les ingénieurs de SONY qui nous ont offert dans le VPL-VW520ES un CMS digne de ce nom dont chaque modification est immédiatement perceptible par nos sondes de mesures, ce qui permet une calibration fine et précise. C’est assez rare pour le souligner.

Luminosité et contraste :

Après calibration nous obtenons en lampe basse, 480 lux soit 1111 lumens (460 lux pour le VW500ES que nous avions mesuré) et 660 lux pour le mode lampe haut soit 1528 lumens (523 lux pour le VW500ES).

Le contraste natif est doublé et passe à 10 177:1 contre 5133:1 pour le VW500ES, des perfomances en net progrès donc pour ce VPL-VW520ES.

CONTRASTE NATIF APRES CALIBRATION SONY VPL-VW520ES

CONTRASTE NATIF APRÈS CALIBRATION SONY VPL-VW520ES

Il est possible d’augmenter cette valeur en activant l’iris dynamique mais nous ne vous le recommandons pas pour deux raisons. En effet que ce soit en mode limité et complet l’iris dynamique entraîne un effet de pompage de luminosité notable (Nous avons connu les ingénieurs de Sony plus aptes à dissimuler ses effets sur d’autres modèles) et seconde raison, il rend impossible toute tentative de calibration du gamma.

GHOSTING/Images fantômes en 3D : Faute de lunettes 3D fournies avec le VPL-VW520ES nous avons essayé avec succès nos lunettes RF EPSON qui ont synchronisé sans difficultés avec le nouveu projecteur SONY. Cette caractéristique nous permet donc d’effectuer nos mesures de ghosting.

 

Mire de ghosting canal gauche sony vpl-vw520es

Mire de ghosting canal gauche sony vpl-vw520es

 

Mire de ghosting canal droit sony vpl-vw520es

Mire de ghosting canal droit sony vpl-vw520es

Quelque soit le canal, nos mires présentent des traces de pollution d’une image sur l’autre. Ce doit être la rançon à payer pour bénéficier de la 3D la plus spectaculaire qui soit sur une image de vidéoprojecteur home cinéma.

CONCLUSION

Le SONY VPL-VW500ES avait bénéficié d’ un award PJHC.FR certes pour la qualité de son image mais également pour son côté précurseur (premier vidéoprojecteur 4K positionné à moins de 10 000€), le VW520ES ne bénéficie plus de l’attrait de la nouveauté et comme le constructeur japonais nous a habitué à l’excellence, nous ressortons quelque peu déçus par le peu d’innovations apportées par ce VW520ES par rapport au modèle précédent. Alors certes le contraste et la luminosité sont en progrès et nous saluons le support du HDR, mais nous aurions aimé que ce nouveau venu, vienne concurrencer notre vidéoprojecteur de référence l’Epson EH-LS10000 et sa source lumineuse laser. Ce sera pour une prochaine fois, SONY vient de dévoiler au mois d’octobre 2015 à Dallas (Etats-Unis)é son premier vidéoprojecteur laser dédié au cinéma à domicile à l’occasion du salon CEDIA  et nous espérons qu’il sera le premier d’une longue lignée.

IMG_1991

Nous avons apprécié :

Des performances en progrès par rapport au modèle précédent,

Une colorimétrie bien ajustée en sortie de boîte,

Une superbe mise à l’échelle des sources actuelles,

La couleur blanche,

Des menus très complets,

Une fluidité maîtrisée.

Nous regrettons :

Le prix,

Des améliorations certes mais pas de révolution,

Les lunettes 3D en option,

Un bruit de fonctionnement élevé en mode lampe haut,

Un mode Reality Creation trop discret,

Des artefacts vidéos.

CARACTÉRISTIQUES SONY VPL-VW520ES (Données constructeur)

 

Technologie SXRD
Matrice 0,74″ x 3
Format des panneaux 16/9
Résolution en 2D 4096 x 2160 pixels (UHD)
Résolution maximale en 3D 4096 x 2160 pixels (4K)
Traitement vidéo 4K Reality Creation / Triluminos / Advanced Iris 3 / HDR
Fréquence de balayage Motionflow
Luminosité 1800 lumens
Intervalle de luminosité > 1800 lumens
Compatibilité 3D 3D Active
Certifications officielles Correction des couleurs HSV
Upscaling (Mise à l’échelle vidéo) HDMI : Ultra HD 4K
Zoom Électrique (env. 2,06 x)
Type de lampe Ultra Haute Pression 280 Watts
Durée de vie de la lampe Jusqu’à 6000 heures
Lens Shift (Vertical / Horizontal) Électrique (+-85% / +-31%)
Positionnement Plafond Arrière, Arrière
Rapport de Projection De 1,38 à 2,83 :1
Diagonale d’image projetée (mini / max) 60″ (152 cm) à 300″ (762 cm)
Connectique HDMI 2.0 (x2, dont 1 compatible HDCP 2.2)
Connectique informatique Port Ethernet, Port USB (pour mise à jour), Relais IR (pour adaptateur infrarouge), RS 232
Liaison Sans-Fil Wi-Fi en option
Bruit de fonctionnement 26 dB
Fonctions spéciales Mode faible latence pour le jeu (Low Input Lag)
Consommation (Max / Eco / Veille) 390 W / – / –
Télécommande Télécommande fournie
Dimensions (L x H x P) 496 x 202 x 464 mm
Poids 14 kg

 

Le SONY VPL-VW520ES vous intéresse ? Vous voulez en discuter avec une communauté grandissante de passionnées de grandes images à domicile ? Le forum de PJHC.FR est l’endroit idéal  pour échanger, apprendre et discuter de notre passion commune. LIEN VERS LE FORUM DE PJHC.FR

 

TEST SONY VPL-VW520ES
Fidèle au 500ES , le VPL-520ES ne se démarque pas assez de son précurseur. Nous sommes dans le domaine de l'amélioration et pas de l'innovation, dommage.
Qualité de l'image 2D96%
Qualité de la 3D100%
Facilité de placement100%
Rapport qualité prix90%
97%Note Finale

7 Réponses

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :