Archives

TEST SONY VPL-VW500ES : Le futur de la vidéoprojection est là

Il est des tests plus facile à rédiger que d’autres, des projecteurs dont l’image est inscrite à tout jamais dans votre rétine et qui devient votre nouvelle référence visuelle que la concurrence devra s’efforcer d’égaler, voir de dépasser. C’est en dévoilant dès le départ nos impressions sur le SONY VPL-VW500ES que nous entamons le premier banc d’essai disponible en ligne d’un appareil de série. A L’occasion de notre reportage consacré au dernier salon IFA de BERLIN où la marque avait fait forte sensation en dévoilant le premier projecteur grand public de résolution 4K native positionné à moins de 10000€, nous avions déjà pu nous faire une idée des qualités visuelles de ce nouveau diffuseur. Impressions confirmées à l’occasion de notre salon de la projection de STRASBOURG, mais dans ces deux cas, il s’agissait de deux projecteurs de pré-série et non de version définitive. C’est donc encore une fois en exclusivité et bien avant les sites étrangers et français mais également avant la presse écrite, que nous vous offrons le premier banc d’essai du tout nouveau SONY VPL-VW500ES.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, le VPL-VW500ES arrive chez vos revendeurs pour un prix public recommandé de 9999€.

A1A_4984

 

CONDITIONS DES TESTS RÉALISÉS & LISTE DES APPAREILS DE MESURES UTILISÉS

  • Logiciel de calibration : Chromapure Pro
  • Sonde : Eye One Pro/D3 en version Pro
  • Luxmètre : Volcraft 1108
  • Écrans : 2.20 mètres de base (gain 1), Ecran Daylight (gain 1.4)
  • Sources : Lecteur blu-ray 3D Oppo BDP-103D avec upscaling 4K, Serveur 4K Sony
  • Blu-Ray 2D : Casino Royal, Batman Dark Knight, Je suis une légende, mires et extraits vidéos full hd et 4K Burosh, SONY et AV709

 

 

A1A_4981

 

 

CARACTÉRISTIQUES DONNÉES CONSTRUCTEUR

 

Vidéoprojecteur 4K 3D Sony VPL-VW500ES

  • 3D Ready : technologie active avec synchronisation RF
  • Trois panneaux TriLCD SXRD 4096 x 2160 pixels (0.74″ x 3)
  • Processeur X-Reality Pro 4K : traitement vidéo et upscaling 4K et 3D 4K Reality Creation
  • Mastered in 4K : optimisation de l’upscaling 4K des Blu-ray Mastered in 4K
  • TriLuminos : compatibilité xvYCC et gamut DCI
  • Contraste dynamique on/off : 200 000 : 1
  • Luminosité : 1 700 lumens
  • Taille d’image : de 60″ à 300  » selon le recul et le zoom
  • Deux connecteurs HDMI 2.0 : support de la 4K 60 Hz en entrée
  • Fonction Contrast Enhancer & Adanced IRIS 3 Control
  • Modes TV lumineux et cinéma lumineux (pour utilisation en salle semi-éclairée)
  • Émetteur 3D RF intégré
  • Lens Shift motorisé : V:+-85% et -80% / H:+/-31%
  • Zoom x2,06 et focus motorisés
  • Motionflow 240 Hz
  • Auto Calibration et CMS sur 3 dimensions
  • Alignement des pixels par couleur (RVB).
  • Modes dédiés à la 2D et à la 3D séparément
  • Mémoire de zoom
  • Lampe Ultra-Haute-Pression de 260 W
  • 2 x HDMI 2.0, Mini D-Sub, YUV, RS232C, IR in, port USB pour mise à jour firmware, port Ethernet (RJ45, 10 et 100Base-TX)
  • Paires de lunettes 3D RF en option (TDG-BT500A)
  • Dimensions : 495,6 x 195,3 x 463,6 mm pour 14 kg

 

A1A_4999

 

 

 

PRÉSENTATION

A1A_4961

Le constructeur japonais fer de lance du futur de l’image est également le seul fabricant de projecteurs home cinéma à proposer une gamme de 3 projecteurs de résolution 4K native. Le précurseur aura été le VPL-VW1000ES, lancé maintenant il y a plus de deux années et dont l’image continue à faire le bonheur de ses propriétaires. Son successeur annoncé, le VPL-VW1100ES intégrera directement les prises HDMI 2.0, la compatibilité avec le module de liaison sans fil de SONY et le support des lunettes 3D RF. Las pour les budgets contraints, ces deux projecteurs sont positionnés à des tarifs proches de 20000€.

Le SONY VPL-VW500ES aura donc été la seule réelle innovation présentée à BERLIN dans le domaine de la vidéoprojection en offrant au grand public la 4K à moins de 10 000€.

Au regard de ses grands frères, le VW500ES est doté d’une optique moins élaborée mais est équipé dès sa sortie de prises HDMI 2.0 et des mêmes compatibilités avec le module de liaison sans fil et les lunettes 3D RF que le VW1100ES. Il intègre également un dispositif sommaire d’autocalibration lui permettant de réajuster au fur et à mesure du vieillissement de la lampe les couleurs aux références mesurées en usine. Il ne s’agit pas d’un simple retour aux valeurs d’origine. Un senseur présent dans l’appareil va venir mesurer la colorimétrie de l’appareil.

Le VW500 est le second projecteur de résolution 4K native soit 4096 x 2160. Il n’existe pas encore en Europe de sources à cette résolution.  De l’autre côté de l’Atlantique, SONY commercialise un serveur 4K permettant de télécharger (moyennant finances) des films dans cette résolution (vu la taille des fichiers, mieux vaut être équipé de la fibre optique). Dans l’attente de la sortie des Blu-ray 4K (prévue pour 2014), le SONY VPL-VW500ES est d’ores et déjà prêt pour ces programmes avec ses deux entrées HDMI 2.0.

Avant cette échéance, le traitement vidéo interne du projecteur permettra de mettre à l’échelle 4K, des films de résolution full hd et d’accroître leur netteté grâce au traitement vidéo propriétaire Reality Creation.

A l’occasion du test de cet appareil, la division pro de SONY France nous a envoyé un mini-pc contenant des extraits 4K de résolution 3840X2160. Nous avons également profité de l’arrivée des toutes nouvelles mires d’évaluation de notre partenaire BUROSH.DE pour les utiliser pour la toute première fois sur le VPL-VW500ES.

Ce nouveau diffuseur frontal 4K est également le premier au monde à être équipé des toutes nouvelles prises HDMI 2.0 (deux prises). Il accepte en entrée les signaux 4K et UHD suivants : 4096X2160 en 60p, 50p, 30p, 25P, et 24p et 3480×2160 en 60p, 50p, 30p, 25P, et 24p.

Une des premières questions qui nous vient à l’esprit c’est d’identifier ce que les ingénieurs de SONY ont réalisé pour pouvoir réduire les coûts du VPL-VW1000ES. L’une des pistes empruntée passe par une modification du bloc optique du VW500ES qui est moins élaborée que celui de son grand frère. La lentille frontale est en plastique de haute qualité alors que  tous les autres éléments sont en verre. Il existe également moins d’éléments dans son ensemble de montage. Cette nouvelle optique a  permis de  réduire le poids de l’appareil et conjugué à un nouveau chemin de lumière d’employer un châssis de taille inférieure.

 

A1A_4973


S’il sacrifie certains éléments, sa jeunesse lui permet de bénéficier de nouvelles options absentes du VW1000ES. Nous l’avons vu, le 500 est équipé de prises HDMI 2.0, il accepte en entrée la majorité des signaux 4K. Il est également compatible avec le nouveau module wifi (mais dont nous doutons de l’intérêt car il ne fait pas transiter les signaux 4K) et il peut enfin être relié avec les nouvelles lunettes 3D RF de la marque. N’oublions pas de parler de l’option d’autocalibration également absente du VW1000ES que nous détaillerons plus avant dans notre test. Bref un appareil qui cumule les qualités et les nouveautés et qu’il nous tardait de pouvoir soumettre à notre batterie de tests.

 

LE PROJECTEUR

Livré dans une belle coque noire, l’esthétique du VW500ES est inspirée de celle du VW1000ES. Plus léger et plus compact, son bloc optique reste entièrement motorisée. Il est protégé par un cache en plastique qu’on enlève manuellement et qui dénote dans le caractère haut de gamme du produit.

Toute la circulation de l’air s’effectue par des prises d’air situées sur l’avant de l’appareil, ce qui permet de coller le fond du projecteur contre un mur ou une paroi sans entraves au refroidissement.


A1A_4992

Sur le côté droit lorsqu’on est en face de l’appareil, on trouve les commandes déportées et positionnée du coté gauche sous un débordement de la coque, nous découvrons la connectique. Elle comprend deux prises HDMI 2.0, une prise USB pour les mises à jour logicielle, un connecteur LAN (terminé les prises composantes ou VGA).

 


connectique VW500ES

connectique VW500ES

La lampe est accessible par un panneau situé sur la façade supérieure de la coque. Le modèle LMP-H260 est annoncé avec une durée de vie de 4000 heures en mode lampe économique et son remplacement vous coûtera 350€.

Le module de liaison 3D est intégré dans la coque du projecteur, il est prévu pour fonctionner avec les modèles TDG-BT500A de la marque. Le VW500ES n’est pas livré avec une paire de lunettes 3D, ce qui nous paraît légèrement mesquin au regard du prix de commercialisation de l’appareil.

 

lunettes 3D RF SONY

lunettes 3D RF SONY


Aidé par un lens-shift disposant d’une amplitude verticale et horizontale importante, le positionnement de cet appareil dans la plupart des configurations ne posera aucun souci de trapèze ou de distance. L’image se déplace sur l’axe vertical de 85% vers le haut et de 80% vers le bas (la référence étant les 100% de la taille de l’image) et de 31% de chaque côté sur l’axe horizontal.

Le zoom est également particulièrement ample. Ainsi pour obtenir une image de 2 mètres de base il vous faudra un recul minimum de 2,30 mètres et maximum de 4,77 mètres. Pour 2 mètres 50 de base, ces distances seront comprises entre 2,90 mètres et 5,97 mètres.

Le bloc optique entièrement motorisé pilote le zoom, le focus et le déplacement vertical ou horizontal de l’image ce qui permet de vérifier et d’affiner le réglage de netteté en gardant le nez sur l’écran.

Le VPL-VW500ES est compatible avec l’utilisation d’une lentille anamorphique, mais si vous voulez vous évitez de passer de cette option onéreuse, cinq blocs mémoires de zoom sont disponibles pour  sauvegarder diverses configurations du bloc optique. Une simple action sur la télécommande les font apparâitre. Cette possibilité est également offerte par la motorisation de l’optique.

La télécommande reste du même style que les anciens modèles SONY, toujours aussi grande et longue, elle dispose d’un rétroéclairage bleu du plus bel effet et fonctionne à très grande distance.

 

Télécommande VW500ES

Télécommande VW500ES


Terminons ce tour d’horizon en vous signalant que l’acheteur d’un SONY VPL-VW500ES bénéficie d’une garantie PRIME SUPPORT dont les conditions sont parmi les plus rassurantes pour le consommateur en cas de panne avec l’enlèvement sur site de l’appareil défectueux et le prêt d’un modèle en cas d’immobilisation prolongée.

 

LES MENUS

Nous sommes ici en territoire connu, avec une architecture propre à tous les projecteurs de la marque. C’est en plongeant dans les détails que nous allons trouver quelques nouveautés.

A1A_4755

 

Un large éventail de configuration de couleurs et de gamma est proposé. Dans l’ordre : Cinéma film 1 et 2, référence, TV, photo, cinéma lumineux et tv lumineux (prévus pour l’utilisation dans un salon) et un menu utilisateur. Toutes ces configurations sont doublées en 3D. Les sélections de gamma sont également pléthoriques avec les valeurs annoncées suivantes : 1.8, 2.0, 2.2, 2.4, 2.6, gamma 7, 8, 9 et 10 ainsi qu’un mode désactivé off.

En matière de réglages des couleurs, aux classiques ajustement de teinte, couleur et contraste viennent s’ajuster des réglages séparés de la température de couleurs à D93, D75, D65, D55 et 5 mémoires de sauvegardes pour y positionner ses ajustements RVB personnalisés. Plusieurs espaces couleurs peuvent être sélectionnés : BT.709 suivi d’espace couleurs 1, 2 et 3. Si cela ne suffisait pas, un CMS sur 3 dimensions est également disponible.

Le traitement vidéo est également pléthorique, le VPL-VW500ES intègre le système d’amplification de la netteté Reality création également disponibles sur les HW50/55ES et sur le VW1000ES. Ce dispositif lorsqu’il est activé ouvre sur trois sous-menus. Le premier base de données permet de choisir entre normal ou mastered 4K. Cette sélection est optimisée pour restituer les films BR du catalogue de SONY PICTURES portant la mention « MASTERED IN 4K ».

La seconde option permet d’accroître la sensation de netteté à l’image, attention à de pas en abuser car en combinaison avec le réglage classique de netteté, elle a pour désagréable conséquence d’ajouter un bruit vidéo dans l’image.

Pour accroître le contraste natif de son projecteur, SONY reconduit la gestion en fonction du contenu de l’image de la puissance du flux lumineux, l’iris dynamique inventé par le constructeur japonais dispose de deux niveaux de fonctionnement : maximum pour le plus grand rapport de luminosité et de contraste et limité pour une action plus lente de l’iris dynamique. Le projecteur étant particulièrement lumineux, un iris fixe qui permet de limiter la puissance de la lumière est toujours présent, il est réglable sur un pas de 0 à 100.

Une seconde possibilité d’accroissement du contraste électronique est cette fois présente sous la dénomination amplification du contraste dans trois niveaux haut, moyen ou bas.

Pour améliorer la fluidité à l’occasion des mouvements de caméra, le VW500ES est équipé du dispositif de SONY « Motionflow ».  Cette option est ajustable sur plusieurs niveaux : fluidité haute, fluidité basse, impulsion,combinaison, et pure cinema.

Enfin pour terminer ce tour des options n’oublions pas la reconduite du dispositif de correction électronique de l’alignement des trois panneaux SXRD.

Le VPL-VW500ES est également un projecteur 3D Ready. Cette capacité existe soit par l’intermédiaire de programmes 3D natifs ou par la transformation de programmes 2D en 3D. Le projecteur dispose de toutes ces possibilités. Le mode d’interpolation d’image peut être activé en 3D.

 

RENDU SUBJECTIF DE L’IMAGE

SOURCES BLU RAY 1080P

A1A_4804

 

S’agissant du premier test d’un projecteur 4K, il nous est apparu opportun de modifier la présentation de cette partie de nos évaluations. Aucune source 4K ou UHD grand public n’étant disponible pour le grand public en Europe, c’est dans un premier temps la qualité du traitement vidéo que nous allons vérifier avec le VPL-VW500ES. Les capacités de mise à l’échelle à la résolution des matrices du projecteur de nos pauvres Blu-Ray actuels limités au 1080p en attendant l’année prochaine peut être la sortie du Blu-Ray 4K.

Nous préférons les démonstrations visuelles à une litanie soporifique d’énumération de termes techniques et nous allons vous présenter les résultats obtenus en images sur nos scènes de tests que vous connaissez bien maintenant de CASINO ROYALE et de BATMAN DARK KNIGHT. Nous avons voulu juger de la qualité de la mise à l’échelle par le projecteur de signaux 1080p, des différences apportées par l’upscaling 4K effectué par notre lecteur BR OPPO BDP 103D et des différences comparées entre les traitements reality creation propre à Sony et celui de DARBEE incorporé à l’OPPO.

Toutes les photos qui suivent ont été prises par notre photographe Max à partir de l’image projetée sur nos écrans de tests par le SONY 500ES.

 

Je suis une légende 1080p

Je suis une légende 1080p

Je suis une légende 4K upscalé

Je suis une légende 4K upscalé

CASINO ROYALE

CASINO ROYALE 1080P upscalé par le projecteur et aucun traitement vidéo appliqué

A1A_4751

 

CASINO ROYALE avec upscaling 4K réalisé par le lecteur OPPO BDP103D

A1A_4753

 

CASINO ROYALE avec activation du dispositif  REALITY CREATION

A1A_4756

 

CASINO ROYALE avec activation du DARBEE

A1A_4746

A1A_4747

 

L’image du blu-ray du premier opus des nouvelles aventures de James Bond dans la version Daniel Craig est magnifiée par le VW500ES. Plusieurs raisons à cela, une pêche lumineuse de l’image très forte même après calibration, une mise à l’échelle performante, un lissé d’image parfait (après avoir pris soin de réduire le réglage classique de netteté). Les ingénieurs de SONY ont encore une fois réalisé un travail d’orfèvre. Sur la colorimétrie tout d’abord, dès la sélection du mode référence les couleurs nous apparaissent très naturelles et fidèles à l’original. L’ Application du motionflow entraîne un surcroît de précision dans les mouvements d’image rapide sans générer trop d’artefacts à l’image. L’aide à la fluidité n’est disponible que sur les sources 1080P, attention à ne pas activer l’insertion de trames sous l’appellation impulsion ou combinaison qui génère un scintillement désagréable à l’œil

Futurs possesseurs du VW500ES vous allez redécouvrir vos galettes Blu-Ray sous un nouveau jour,  bonifiées par le traitement vidéo interne du SONY.

Le passage en upscaling 4K par la platine BR engendre un léger surcroît de netteté à l’image mais nous perdons l’avantage de l’utilisation du Motionflow, nous vous recommandons de laisser le projecteur effectuer le travail de mise à l’échelle. Si l’on compare l’action du Reality creation à celui du traitement vidéo Darbee, l’avantage est sans conteste au second. Le RC propre à SONY booste effectivement la netteté générale de l’image mais avec l’apparition de bruit vidéo et d’artefacts. Ce dispositif en fait beaucoup trop et nous vous recommandons de ne l’activer que dans des niveaux très bas (inférieurs à 10). Voici différents exemples de l’action du Reality Creation sur cette image de Casino Royale.

 

A1A_4764

A1A_4765

A1A_4768

Le Darbee travaille plus proprement en produisant des effets similaires mais sans défauts visibles à l’image.

A1A_4771

A1A_4772

A1A_4774

 

 

BATMAN DARK KNIGHT

BATMAN DARK KNIGHT 1080P upscalé par le projecteur et aucun traitement vidéo appliqué

A1A_4792

 

BATMAN DARK KNIGHT avec upscaling 4K réalisé par le lecteur OPPO BDP103D

A1A_4793

 

BATMAN DARK KNIGHT avec activation du DARBEE

A1A_4796

A1A_4797

A1A_4798

Nous avons réalisé sur un même cliché de Batman une comparaison entre le 1080p classique mis à l’échelle par le traitement vidéo interne du projecteur et une seconde image à partir d’un signal upscalé 4K par notre platine Oppo BDP103D.

Screenshot 2013-11-15 12.00.12

Screenshot 2013-11-15 12.00.52

 

Décernons déjà un premier prix au VPL-VW500ES pour la restitution parfaite du travelling introductif de Batman Dark Knight ! Après l’activation du Motionflow il nous a été impossible de mettre en évidence un des artefacts visuels habituels sur cette scène de test (tremblements ou cassures sur les lignes des immeubles et fenêtres).

Le contraste natif du VW500ES sans aide est moyen, ce qui découle de sa forte luminosité. Pour améliorer ce constat il faut jouer de l’iris dynamique. Son utilisation est rendue possible par la maîtrise du constructeur en la matière. Son fonctionnement dans les deux niveaux d’utilisation possible est très discret même si par moment il est possible de deviner son activation.

 

A1A_4799

SOURCES NATIVE 4K

TOTAL RECALL 2013 4K

TOTAL RECALL 2013 4K

 

SONY PRO nous a fait parvenir en même temps que le projecteur un lecteur multimédia se présentant sous la forme d’un mini-PC et qui contient des extraits de films 4K (AFTER EARTH et TOTAL RECALL 2013) ainsi que des extraits vidéos en 3480×2160 de matchs de foot et de films promotionnels SONY pour la 4K. Nous nous sommes concentrés principalement sur les extraits de films et sur un match de foot.C’est tout bonnement magnifique et nous entrons dans une autre dimension de l’image.

 

TOTAL RECALL 2013 SONY VW500ES

TOTAL RECALL 2013 SONY VW500ES

 

Si la mise à l’échelle de programmes 1080P transcende vos blu-ray sur le VW500ES, on atteint un autre stade visuel avec la reproduction par le projecteur de programmes 4K. Nous avons été particulièrement impressionnés par le rendu de la bande annonce d’After Earth. Dans ces conditions et avec cette qualité d’image, vous ne quitterez plus votre maison pour aller dans une salle de cinéma.

Voici un petit échantillon de vraies images 4K sur le VW500ES.

 

AFTER EARTH 4K

AFTER EARTH 4K

A1A_4865

 

Et voici quelques images issues de programmes télé diffusés en UHD

A1A_4867

A1A_4868

SOURCES 3D

SONY PRO ne nous ayant pas fourni de lunettes 3D, nous n’avons pas pu procéder pour le moment à l’évaluation de cette partie. Une mise à jour de cette partie est prévue.

VERDICT TECHNIQUE

Nous avions pris l’habitude des projecteurs les plus silencieux du marché avec les SONY HW50, HW55, VW95 mais le VW500ES n’en fait pas partie. La faute certainement à une luminosité exacerbée qu’il convient de refroidir (ou plutôt la lampe pour être précis). Le passage en mode lampe bas arrange les choses mais avec le mode lampe haut, nous avoisinons les 40dB à 50 cm du projecteur.

Notre mire d’overscan permet de constater que dans le format 1:78:1 toutes les parties de l’image de test sont bien présentes, il n’y a pas de cropping. L’uniformité et la répartition de la lumière sont toutes deux excellentes avec une absence de coins lumineux sur les bords de l’écran et aucune trace de dérive colorée de type shading.

A1A_4897

A1A_4898

Pour évaluer la précision de l’alignement des panneau et la netteté nous nous sommes servis de notre toute nouvelle mire 4K Burosh. Seule une irisation du panneau vert est visible et ne nous paraît pas justifier une correction de l’alignement des panneaux qui fait plus de mal que de bien. Cette image sert également en préalable à notre analyse de la colorimétrie.

A1A_4846

Grâce aux deux images de tests BUROSH de HAMBOURG et BERLIN, nous pouvons également mettre en évidence le travail de mise à l’échelle 4k de notre lecteur OPPO supérieur en terme de précision à celui dévolu au traitement interne du VPL-VW500ES (regarder principalement les lignes des fenêtres, la différence est subtile mais bien là).

A1A_4925

1080p

1080p

1080P upscalé 4K

1080P upscalé 4K

 

 

Cette vidéo de notre pendulaire BUROSH permet de constater que les meilleurs résultats sont obtenus avec les deux modes : fluide haut et fluide bas. Les autres sélections affichent des lignes brisées sur la pointe de la flèche et le mouvement d’oscillation est suivi de traces de traînes.


COLORIMETRIE

Pour les amoureux des couleurs naturelles et du respect du travail du directeur de la photographie du film, SONY leur fait bénéficier avec le VW500ES, de son expérience des pré-réglages usine. Vous allez pouvoir le constater aux travers de nos différentes mesures des modes couleurs usine du SONY VPL-VW500E. Pour chaque mode nous vous positionnons nos relevés Chromapure mais également deux photos comparatives, ce qui est plus parlant qu’une simple liste de chiffres.

Rappel des valeurs de références, une température de couleurs positionnée à 6500K avec un écart deltaE inférieur à 3, un gamma linéaire à 2.2 pour notre salle non dédiée, le choix de l’espace de couleurs est celui de la HDTV soit REC.709.

 

CINEMA FILM1

CIE CINEMA1 VW500ES

gamma 500 cinema film 1 1.90

gamma 500 cinema film 1 1.90

luminance cinema1

luminance cinema1

vb cinema film 1 vw500 6774k deltaE 3.1

Rvb cinema film 1 vw500 6774k deltaE 3.1

A1A_4886

A1A_4906

 

 

 

CINEMA FILM 2

cie cinema2 VW500ES

GAMMA CINEMA FILM2 2.26

GAMMA CINEMA FILM2 2.26

LUMINANCE CINEMA2 VW500ES

LUMINANCE CINEMA2 VW500ES

RVB CINEMA FILM 2 6613K DELTAE 3.2

RVB CINEMA FILM 2 6613K DELTAE 3.2

 

A1A_4887

 

A1A_4907

 


REFERENCE

CIE REFERENCE VW500ES

GAMMA REFERENCE 2.27

GAMMA REFERENCE 2.27

LUMINANCE REFERENCE VW500ES

LUMINANCE REFERENCE VW500ES

RVB REFERENCE 6818K DELTAE 3.9

RVB REFERENCE 6818K DELTAE 3.9

A1A_4888

A1A_4908

 


CINEMA LUMIERE

cinema lumiere 6846K deltaE 3.4

cinema lumiere 6846K deltaE 3.4

gamma cinema lumiere 1.74

gamma cinema lumiere 1.74

A1A_4892

A1A_4912


TV LUMIERE

RVB TV LUMIERE 7185K DELTAE 5.5

RVB TV LUMIERE 7185K DELTAE 5.5

GAMMA TV LUMIERE 2.25

GAMMA TV LUMIERE 2.25

A1A_4893

A1A_4913


UTILISATEUR

menu utilisateur bt709 CIE

RVB utilisateur couleur personnalisée n° 5 6557K deltaE 2.7

RVB utilisateur couleur personnalisée n° 5 6557K deltaE 2.7

Luminance choix espace couleur BT709 utilisateur

Luminance choix espace couleur BT709 utilisateur

GAMMA-USINE-2.2-MOYENNE-2.26-AVEC-MENU-UTILISATEUR

GAMMA-USINE-2.2-MOYENNE-2.26-AVEC-MENU-UTILISATEUR

A1A_4894

A1A_4914


ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ‘AUTOCALIBRATION

A1A_4915


Amoureux des couleurs bien ajustées, nous étions pressés de jauger de l’efficacité de la sonde tri-stimulus incorporée dans le VPL-VW500ES et qui doit dans un premier temps mesurer les couleurs pour ensuite procéder aux corrections qui s’imposent. Nous sommes partis du mode cinéma film 2 que nous avons d’abord mesuré avant l’activation de l’autocalibration et après sa mise en œuvre.

A1A_4916

A1A_4917

A1A_4923

Voici nos résultats après utilisation de l’autocalibration sur le menu usine cinéma film 2

CIE CINEMA FILM2 APRES AUTOCALIBRATION

LUMINANCE CINEMA FILM2 APRES AUTOCALIBRATION

LUMINANCE CINEMA FILM2 APRES AUTOCALIBRATION

 

RVB cinéma film2 après autocalibration

RVB cinéma film2 après autocalibration

 

gamma off 2.25

gamma off 2.25

 

 

Certes il ne sont pas aussi précis que ceux que l’on peut obtenir avec un spectrophotomètre, mais les résultats obtenus sont globalement bons et surtout offrent un confort d’utilisation optimum.

MESURES DE LUMINOSITÉ ET CONTRASTE

 

Nous vous avons démontré que le VPL-VW500ES ne nécessitait pas de calibration, les résultats en sortie de boîte permettent de profiter sereinement de son matériel sans surcoût de service. A l’occasion de nos mesures nous avons été surpris par les valeurs de luminosité atteintes par le nouveau projecteur SONY. Nous avons effectué nos mesures dans le plan de l’écran, luxmètre orienté vers le projecteur. La luminosité  maximum atteinte avec la lampe en mode haut est  supérieure aux chiffres donnés par le constructeur à  1964 lumens !

  • CONTRASTE LAMPE BASSE : 0.09 lux contraste 5133:1
  • LUMINOSITE LAMPE BASSE : 462 lux 1354 lumens
  • LUMINOSITE LAMPE HAUTE : 523 lux 1533  lumens
  • CONTRASTE DYNAMIQUE     : 15400:1

 

Ces valeurs sont obtenues avec l’iris fixe totalement ouvert, il est possible d’accroître le niveau de contraste en jouant sur le niveau de fermeture de ce dispositif, le positionnement de votre appareil, l’utilisation du zoom sont autant de facteurs qui vont venir influer sur nos mesures. A titre indicatif, la fermeture à 50 de l’iris permet d’élever le contraste à 8500:1.

RÉGLAGES RECOMMANDES

Menu utilisateur, température de couleurs personnalisée 5, gamma 2.2, espace couleurs BT.709, netteté 10, motionflow fluide bas, reality creation off ou un maximum de + 5.

COMPARAISON ECRAN CLASSIQUE ET ECRAN DAYLIGHT EN COMBINAISON AVEC LE SONY VPL-VW500ES

Si nous réalisons en grande partie nos mesures sur notre écran blanc classique, nous en avons bien évidemment profité pour réaliser des comparaisons avec notre écran à gain Daylight, voici le résultat en images.

daylightcomp

daylightcomp2

daylightcomp3

daylightcomp4

 

CONCLUSION

Nous ressortons convaincus par l’intérêt de l’image 4K dès aujourd’hui, alors même que les sources 4K natives sont inexistantes. Le VPL-VW5000ES accomplit le tour de force de transformer nos sources haute définition et les transcender en un spectacle visuel jusqu’ici jamais permis par des projecteurs de résolution full hd. Les articles sur la 4K soulignent  le fait, qu’elle permet de se rapprocher de l’écran grâce à une absence totale de perception de l’effet de grille (séparation entre les pixels), c’est exact mais il ne s’agit pas de son unique effet bénéfique. Nous avons pu redécouvrir tous les films que nous lui avons donné à reproduire (Aliens vs Predator, Vertical Limit, Tron légacy, etc…..).

SONY nous permet dès aujourd’hui de bénéficier du futur de l’image à domicile et vient encore une fois déplacer vers le haut, la référence de la plus belle image délivrée par un projecteur qu’il nous ait été donné de tester.

Mise à jour du 27/12/2013 :

De nombreux retours utilisateurs du VW500ES font état d’un mauvais alignement des panneaux qui nécessitent de laisser tourner le projecteur pendant de longues minutes avant stabilisation. Attention avant tout achat, au vu des sommes engagées nous vous invitions à vérifier ce point avec votre revendeur.

 

NOUS AVONS AIME: 

  • La qualité de fabrication
  • Le bloc optique entièrement motorisé
  • L’amplitude du lens-shift
  • La précision des couleurs dès la sortie de boîte
  • L’autocalibration
  • La luminosité
  • Le lissé d’image
  • La fluidité
  • Une image tout simplement magnifique
  • Le traitement vidéo
  • Le prime support

NOUS AVONS MOINS AIME: 

  • Le prix
  • Le bruit de fonctionnement
  • Un mauvais alignement des panneaux SXRD
  • En fonction des réglages, l’apparition de bruit vidéo
  • Le cache de protection manuel
  • Les lunettes 3D sont en option

A1A_4969

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
TEST SONY VPL-VW500ES : Le futur de la vidéoprojection est là, 4.2 out of 5 based on 31 ratings

ARTICLES RECOMMANDES PAR LA REDACTION

  • SONY VPL-VW500ES Réception pour un futur test du projecteur 4KSONY VPL-VW500ES Réception pour un futur test du projecteur 4K SONY VPL-VW500ES Encore une fois nous pourrons vous proposer en exclusivité le premier banc d'essai d'un modèle de série du nouveau projecteur 4K de SONY, le VPL-VW500ES. Nous venons tout juste de réceptionner un exemplaire accompagné […]
  • Sony vpl-vw500es première démonstration pour pjhc.frSony vpl-vw500es première démonstration pour pjhc.fr Nous continuons nos investigations chez SONY EUROPE avec une petite démo pour votre blog Préféré, vous verrez aussi le lecteur/serveur 4K SONY. http://www.youtube.com/watch?v=A5VzEFMDZLo
  • Videoprojecteur SONY VPL-VW500ES – SXRD UHD 4k – 3D RF 9999€Videoprojecteur SONY VPL-VW500ES – SXRD UHD 4k – 3D RF 9999€ SONY VPL-VW500ES En exclusivité, nous vous proposons la première vidéo de présentation des SONY VPL-VW500ES et VPL-HW55ES réalisée par l'équipe de PJHC.FR et dont le montage vidéo à été réalisé par […]
  • Test SONY VPL-HW40ES nouveau projecteur homecinéma SXRDTest SONY VPL-HW40ES nouveau projecteur homecinéma SXRD INTRODUCTION   C'est avec surprise que nous avons appris le lancement du SONY VPL-HW40ES, ce projecteur d'entrée de gamme SXRD arrive sur le marché dans une période généralement creuse pour les annonces de projecteurs mais qui […]
  • TEST SONY VPL-HW55ESTEST SONY VPL-HW55ES TEST SONY VPL-HW55ES Trois mois après l'annonce officielle de la sortie du remplaçant du SONY VP-HW50ES à BERLIN, le HW55 nous vous proposons le premier test en ligne d'un modèle de série de ce nouveau projecteur homecinéma du […]

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Laisser un commentaire

[%%LINKS%%]